Compoix d’Alès (1462)

Ales 1462 f°2v-2

Pierre CASADO

 

            Ce compoix est un registre de 86 folios, qui a été l’objet d’une restauration dans les années 90. Il est en dépôt aux archives municipales d’Alès sous la cote I G 3. Il débute par un préambule de 19 lignes, suivi du corpus comprenant tous les quartiers d’Alès, lo pan de la Roqua, lo pan de l’Escurgacha, lo pan de Merquat, lo pan des las Fabraries, lo pan del Pon Vielh, lo pan de Sant Vincens, lo pan de las Ayras. Dans ce compoix la superficie des biens n’est pas indiquée ; la valeur des biens n’a pas été calculée suite à un arpentage, mais a été seulement estimée selon des critères non explicités dans ce document. Comme indiqué dans le préambule il s’agit donc d’une estima. Pour certains contribuables, en fin de rôle l’imposition pour le cabal (cheptel, matériel des artisans) est indiqué.

            Ce compoix est rédigé dans un occitan bien normé avec quelques variantes graphiques habituelles. Les 21 éléments lexicaux présents dans le corpus ressortissent exclusivement à la langue occitane (100%). La voyelle finale des mots féminins est notée par /-a/. Nous n’avons pas relevé d’occurrences de -o final pour les mots féminins.

 

Lexique

– Le bâti :

+ calquieyra / qualquieyra, s. f. ; (I calquieyra al Portal Dieude) ; occitan calquièra / cauquièra = « fosse de tanneur ».

+ cazal, s. m. ; (cazal a la Roqua) ; occitan casal = « petite construction quelquefois sans toiture, proche ou éloignée de la maison, servant de remise ».

+ celier, s. m. ; (I celier en Carrieyra Sobeyrana) ; occitan celièr = « cellier ».

+ hostal, s. m. ; (hostal al Portal de la Roqua) ; occitan ostal = « maison ».

+ palhier, s. m. ; (palhier a la Cadena) ; occitan palhièr = « grenier à paille ».

+ tornalh, s. m. ; (I tornalh al Valat de Rusant) ; occitan tornalh = « meule », « pressoir ».

– L’agraire :

+ ayra, s. f. ; (ayra sobre lo plantié) ; occitan aira = « aire à dépiquer les céréales ».

+ bosc / bosq, s. m. ; (prat et bosc ; bosq en Montaut) ; occitan bòsc = « bois ».

+ camp, s. m. ; (camp al Plan de Sant Marti) ; occitan camp = « champ ».

+ castanet, s. m. ; (I castanet en Montaut ; castanet et holiveda a la Lobieyra) ; occitan castanet / castanhet = « châtaigneraie ». 5 parcelles sont des castanets.

+ clauset, s. m. ; (I clauset alz Enfans al Bas) ; occitan clauset = « petit enclos ».

+ faysa, s. f.; (III faysas de vinha); occitan faissa = « planche de terre ».

+ herm, s. m. ; (I herm al Cami de Huzes) ; occitan èrm = « terrain inculte ».

+ holiveda, s. f. ; (holiveda en Calvel) ; occitan oliveda = « oliveraie ».

+ hort, s. m. ; (hort al Pon de la Roqua) ; occitan òrt = « jardin ».

+ plantié, s. m. ; (I tros de plantié ; plantié a la Cros de Clapiés) ; occitan plantièr = « jeune vigne ».

+ pradet, s. m. ; (I pradet sot lo Pon Vielh) ; occitan pradet = « petit pré ».

+ prat, s. m.; (prat a Sant Johan); occitan prat = « pré ».

+ terra, s. f. ; (tros de terra a la Qualada) ; occitan tèrra = « parcelle de terre cultivable ».

+ tros, s. m. ; (I tros de holiveda ; I tros de plantié ; I tros de vinha) ; occitan tròç = « morceau ».

+ vinha, s. f. ; (vinha en Clavieyras ; vinha al Plan de Sant Marti) ; occitan vinha = « vigne ».

Transcription du préambule :

Au nom de nostre Senhor Dieus Jhu Xrist

et de la vergines Maria mayre siena et de

la Sancta Trinitat et de tota la cort celestial

de paradis sie fayt tout cant farem et direm, amen.

En l’an de nostre Senhor que l’on conta mil

IIIIC sieysante et dos et lo XVe jorn del mes

de febrié fouc acomensat de far l’estima delz

abitans de la universitat de la villa d’Ales et delz

autres contribuens en la dicha villa d’Ales, estans

consols de la dicha villa so es assaber los honorables

senhors sen Anthoni Boni, sen Guilhem de la

Clausa, sen Benezet de la Pausa, sen Guilhem

de Peyrabella, una an los senhors estimayres

los qualz son aysy nommatz et primiey-

ramen sen Johan Miquel, sen Clemens Guigoys,

sen Berthomieu del Mas, sen Jaume de Lermet, sen

Raymon Frays una an me Gregori Blanchon

que de lur volumptat delz sus [percrises] ay scrit

de ma man propra la present estima.

 compoix Ales 1462

 

 

 

Les commentaires sont fermés.