Projet de mission archéologique conjointe sur le site de Tell Qilah (Territoires Palestiniens)

logo UPV bleu       logo 1       bir-logo

Un accord de coopération scientifique réunissant l’Université Paul-Valéry (C.R.I.S.E.S. / E.A. 4424), l’Université de Birzeit et la Direction palestinienne des Antiquités vient d’être signé pour l’étude archéologique et patrimoniale du site de Tell Qilah, près d’Hébron.

Il s’agit d’un site connu par plusieurs mentions dans l’Ancien Testament (Jos. 15 : 44, Ne 3 : 1 3 s et surtout 1S 23 : 1-13 où il est signalé comme l’un des lieux que David, alors qu’il fuit l’hostilité de Saül, délivre de la pression d’une troupe de Philistins). Cependant il existe déjà plusieurs mentions de cette ville dans les Lettres d’Amarna (EA 279, 280, 287, 289, 290), et il fait partie d’une liste de toponymes figurant sur l’un des fragments de la grotte 4 de Qumrân. Enfin, Eusèbe de Césarée dans son Onomasticon (120.5), en parle sous le toponyme d’Echela, comme étant le lieu de sépulture du prophète Habakkuk, proche d’Éleuthéropolis, et situé à huit miles d’Hébron.

Le site se présente aujourd’hui sous la forme d’un tell sur les flancs duquel apparaissent deux remparts (vraisemblablement de l’Age du Bronze et du Fer). Les prospections anciennes témoignent de ces occupations ainsi que de leur maintien aux époques perse, grecque, romaine et byzantine.

Le projet prévoit l’étude de ces derniers vestiges par l’équipe de l’Université Paul-Valéry, l’exploration des époques anciennes étant confiées à l’équipe de Birzeit. La Direction des Antiquités interviendra sur les problématiques de mise en valeur du site.

Diapositive01

Diapositive18

Les commentaires sont fermés.