Ambroise de Milan. La fuite du siècle.

 

ambroise-de-milan-la-fuite-du-siecle-camille-gerzaguet

Camille GERZAGUET, Ambroise de Milan. La fuite du siècle. Introduction, texte critique, traduction et notes, Collection Sources Chrétiennes, n°576, Éditions du Cerf, Paris, 2015, 400 p. Publié avec le concours du CNL.

Présentation de l’éditeur :
Publié sans doute dans les toutes dernières années d’Ambroise, le traité Sur la fuite du siècle est une méditation sur la fuite spirituelle loin du monde terrestre. Cette fuite répond à un idéal, l’aspiration de l’âme à s’élever vers Dieu. Elle emprunte des formes variées, de l’érémitisme au retrait en soi-même, en passant par l’appartenance à une communauté d’ascètes. Le traité d’Ambroise est le premier à aborder un thème spirituel majeur pour l’Occident, dont l’influence sur la vie chrétienne culmine au Moyen Âge dans les traités monastiques sur le « mépris du monde ». Ambroise puise dans des traditions intellectuelles diverses, de la philosophie platonicienne à l’exégèse allégorique du juif Philon d’Alexandrie, pour les refondre à la lumière de l’écriture.
Le traité d’Ambroise trouve ici sa première édition critique depuis plus d’un siècle, fondée sur une large base manuscrite qui en renouvelle le texte. C’est aussi la première fois qu’il est traduit en français.
Camille Gerzaguet, actuellement pensionnaire de la Fondation Thiers (CNRS) et membre de l’équipe des Sources Chrétiennes, a consacré sa thèse à Ambroise de Milan et à son traité sur La fuite du siècle.

les-editions-du-cerf-logo

TABLE DES MATIÈRES

ambroise-de-milan-table-1ambroise-de-milan-table-2ambroise-de-milan-table-3ambroise-de-milan-4

Les commentaires sont fermés.