Les Lumières et Leibniz avant la publication des Nouveaux essais sur l’entendement humain

Claire FAUVERGUE, Les Lumières et Leibniz avant la publication des Nouveaux essais sur l’entendement humain, Paris, H. Champion, 2015, 266 p.

Les Lumieres et Leibniz

Présentation de l’éditeur :
Comment interpréter un auteur sans en connaître l’œuvre complète, ou comment les Lumières lisent-elles le corpus leibnizien avant que ne soient publiés les Nouveaux essais sur l’entendement humain, œuvre majeure s’il en est, puisque Leibniz y fait des remarques critiques sur l’Essay concerning Human Understanding de Locke ? Cette interrogation nous conduira à reconsidérer le contexte de la réception de la philosophie de Leibniz au XVIIIe siècle, sachant que, par une ironie de l’histoire, les Nouveaux essais écrits en 1703-1704 ne paraissent qu’en 1765, date de la parution du tome IX de l’Encyclopédie où est inséré l’article « Leibnitzianisme » rédigé par Diderot sur la philosophie de Leibniz.
Au-delà de l’opposition entre empirisme et rationalisme, la philosophie de Leibniz ne reçoit-elle pas un surcroît de sens par la reconstitution dont elle fait l’objet à l’époque des Lumières ? Ainsi la présente étude envisage-t-elle comment la philosophie de Leibniz s’inscrit dans l’horizon des Lumières. La mise en relation entre Locke et Leibniz par les Lumières relève d’un véritable dialogue et n’est pas sans éclairer d’un jour nouveau la constitution de l’histoire de la philosophie en tant que discipline.

Fauvergue Leibniz presentation

Les commentaires sont fermés.