Programme 5 : Tradition, évolution et mutation des formes littéraires en Afrique romaine

Groupe de Recherches sur l’Afrique Antique, responsable Jean Meyers

 

Dans le cadre de ce programme, le GRAA (groupe pluri-disciplinaire fondé par Jean-Marie Lassère † et regroupant historiens et littéraires : Christine Hamdoune, George Devallet, Jean-Noël Michaud, Michel Griffe, Jean Meyers, Jérôme Lagouanère, Anne Fraïsse, Laure Échalier, Sabine Fialon, M. Cazeaux, E. Zocca) prévoit les projets suivants :

a) Une journée d’études internationale sur « Les dédicaces versifiées de monuments dans l’Afrique romaine », travail qui s’inscrit dans la continuité des recherches du GRAA sur les poèmes funéraires (cf. Chr. Hamdoune [éd.], Vie, mort et poésie dans l’Afrique romaine avec un choix de poèmes funéraires édités et commentés, Bruxelles, Latomus, 2010). Il s’agira ici d’éclairer les particularités tant littéraires que sociales de ces poèmes de dédicace en les comparant notamment aux données obtenues à partir de l’étude par le GRAA des carmina funéraires.

b) Une journée d’études internationale sur « Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique du Nord, IIe-VIe siècles » (organisation : J. Lagouanère et S. Fialon). L’influence qu’a eue Tertullien sur la littérature chrétienne d’Afrique n’a jamais vraiment été étudiée. La présence de Tertullien au programme de l’Agrégation de Lettres Classiques a paru une occasion idéale pour rassembler des spécialistes autour de cette question.

c) « Hagiographie africaine et statistique », projet prévu en collaboration avec le Laboratoire d’Analyse Statistique des Langues Anciennes (LASLA) de l’Université de Liège (dir. : D. Longrée) et visant à « lemmatiser » l’ensemble de l’hagiographie latine africaine pour permettre une comparaison objective de ses formes avec celles des autres hagiographies latines en Occident selon les époques et les espaces. Un post-doctorat de deux ans a été demandé à l’Université de Liège par S. Fialon, Docteur en Histoire ancienne et membre du GRAA, pour mener à bien ce travail.

d) Enfin, le séminaire bi-mensuel du groupe portera à partir de septembre 2013 sur « La prédication donatiste d’après le Chrysostomus latinus ». Le Chrysostomus latinus  est un recueil latin de sermons donatistes des IVè et Vè  s., qui a été édité dans les suppléments de la Patrologie latine. Aucune traduction ni étude en français n’ont à ce jour été entreprises sur ce corpus, alors qu’il s’agit d’un document très riche sur le genre du sermon dans le cadre des controverses religieuses en Afrique dans l’Antiquité tardive : c’est en effet un des rares témoignages donatistes directs dans une littérature ayant surtout conservé la parole de leurs adversaires « catholiques » (avec la participation de Mme E. Zocca, Université de Rome).

graa

Les commentaires sont fermés.