Programme 4 Territoires, cultures et pouvoirs dans le monde méditerranéen antique

                      

Participation de CRISES au Labex Archimede

Coordinateur au niveau de CRISES : Éric Perrin-Saminadayar

En tant que membre fondateur du Labex Archimede avec d’autres organismes, le groupe CRISES est présent, avec 11 enseignants-chercheurs, dans deux thématiques de cette structure qui concernent le territoire.

Dans cette Méditerranée qui se présente comme un espace ouvert favorisant les échanges, s’opèrent des phénomènes complexes de contacts de culture et d’acculturation, qui vont de l’intégration, voire de l’assimilation, à la résistance aux changements, laquelle peut se traduire par la violence. Les membres de CRISES qui travaillent sur cette question analysent plus particulièrement le bilinguisme des inscriptions. Il permet en effet d’étudier les contacts entre les Grecs et les non-Grecs, entre les Romains et les populations locales – ibères, celtes égyptiennes -, entre Grecs et Romains enfin.

La Méditerranée est aussi le lieu par excellence où se sont développées la ville et la cité, deux formes par lesquelles le pouvoir s’inscrit dans l’espace et construit un territoire civique. Les membres de CRISES impliqués dans cette recherche s’intéressent plus spécifiquement sur les constructions territoriales, avec les relations complexes entre urbanisation et ruralité ainsi qu’une perspective novatrice sur la  périurbanisation.

logoArchimede

Les commentaires sont fermés.