Thèses soutenues en 2012

 

– Stéphane BEDHOME, Reconstruire le Chemin des Dames (1919-1939), (s. dir. Frédéric Rousseau), le 16 avril 2012.

– Estelle MARTINAZZO, La Réforme catholique dans le diocèse de Toulouse (1590-1710), (s. dir. Serge Brunet), le 20 octobre 2012.

– GARDETTE Philippe, Spécularité et psychanalyse : recherches à partir de la « Leçon III » de Pierre Legendre (s. dir. Guilhem Dezeuze), le 10 novembre 2012.

– Caroline CHAPLAIN, Commandes artistiques et mécénat des chevaliers de l’ordre de Malte de la langue de Provence aux 17ème et 18ème siècles (s. dir. Michèle-Caroline Heck), le 27 novembre 2012.

– Lauriane JUSTAMOND, Pierre II Mignard (1640-1725) : architecte au temps de Louis XIV (s. dir. Thierry Verdier), le 4 décembre 2012.

– Sabine FIALON, Mens immobilis : recherches sur un corpus latin des actes et passions d’Afrique romaine (IIe-VIe siècle), (s. dir. Christine Hamdoune et Jean Meyers), le 7 décembre 2012.

– Antoine PÉREZ, soutenance d’HDR, spécialité histoire ancienne (21ème section du CNU), le 7 décembre 2012.

– Dominique GANIBENC, Les bâtiments du monde vitivinicole en Languedoc-Roussillon des années 1860 à nos jours : étude d’une infrastructure privée et communautaire (s. dir. Jean-François Pinchon), le 14 décembre 2012.

– François CHABAUD, La fonction analytique : approche transdisciplinaire (s. dir. Jean-Daniel Causse et Bernard Salignon), le 15 décembre 2012.

– Corinne ROUX-LAFAY, De l’éthique à l’école. (s. dir. Jean-Bernard Paturet), le 17 décembre 2012.

– Asmaiel ZARIFI, L’amour, la haine. (Mythologie, Philosophie, Psychanalyse), (s. dir. Jean-Bernard Paturet), le 17 décembre 2012.

– Nicolas HANOUILLE, Intérêt particulier et intérêt général à l’époque des Lumières (s. dir. Jean-Louis Labussière), le 18 décembre 2012.

– Gérard VALDIVIA, La question du conflit théologico-politique à l’orée du XVIIIe siècle et son traitement dans le système Rousseau (s. dir. Jean-Louis Labussière), le 19 décembre 2012.

– Virginie BERTRAND, Crimes de guerre au XXe siècle et juridictions pénales internationales (s. dir. Danielle Domergue-Cloarec), le 19 décembre 2012.

Les commentaires sont fermés.