Ère coloniale et Francophonies

 

Journée d’études organisée par Jean-François Durand (CRISES)

et la Société internationale d’étude des littératures de l’ère coloniale (SIELEC)

Lundi 3 avril 2017

Université Paul-Valéry Montpellier 3

Site Saint-Charles

 

Programme :

9h30- 12h30 : Cultures populaires et création francophone (salle 209)

– Hassan Chafik , Université de Fès : « L’amour entre adorcisme et exorcisme dans L’arbre et la lune d’Ahmad Al-Toufiq »

– Lucas Berger, UPV, Master Métiers du livre : « Léon-Gontran Damas, poète du rythme, poète du peuple »

– Jean-François Durand, UPV (CRISES) : « Patrick Chamoiseau, poétique de l’oralité »

– Abdelhak Jaber, Université d’El-Jadida : « Quelques aspects de la culture populaire dans la littérature de l’ère coloniale au Maroc »

 

14h-18h : Perspectives critiques (salle 214)

– Jean-Gérard Mathé, UPV (CRISES) : « A propos de l’ouvrage Tunisiennes  de Lucie-Paul Margueritte (1886-1956) »

– Canissius Allogho, UPV (CRISES) : « Le double ou l’ « étrangement inquiétant » dans Mémoires de porc-épic d’Alain Mabanckou »

– Arnold Matsala Yangota, UPV (CRISES) : « Senghor et le discours du Maître : perspective lacanienne »

– Slimane Aït Sidhoum, UPV (Rirra21) : « Mouloud Feraoun du roman à l’essai »

 

En guise de conclusion :
Frédéric Mambenga, Université de Libreville : « Affirmation et déconstruction identitaire dans la critique littéraire africaine subsaharienne »

 

 

Contacts : Jean-François Durand, Roq.durand@wanadoo.fr

 

    

Les commentaires sont fermés.