SIMON Elodie

Doctorante en Philosophie à l’Université Paul-Valéry Montpellier III

 

Sujet de thèse : Le réticulable : la création en art.

(s. dir. Bernard Salignon)

Résumé :
Si, ainsi que le formule Hésiode, l’homme est un phénomène à ses propres yeux, synthèse seconde d’une multiplicité première et non l’inverse, la création, telle que la « montre » le poète, constitue la voie d’une exploration qui mène l’homme à l’homme. Elle est ce tracement naissant, repère s’édifiant dans le moment même où il apparaît, surrection simultanée d’une réalité et d’un langage, dont le traçage révèle l’assomption réticulaire.

Champs disciplinaires : réflexion transdisciplinaire, philosophie, anthropologie phénoménologique, esthétique, psychanalyse.

Mots-clés : création, art, réel, poésie, pathique, sentir.

– Membre co-fondateur d’engraphein. L’association engraphein a pour objet la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des peuples autochtones.
Poursuite dans ce cadre de travaux de recherche relatifs aux peuples autochtones.


logoengraphein

– Membre du Réseau de Recherche Thématique (RRT) sur les Peuples Autochtones formé au sein de l’AFEA (Association Française d’Ethnologie et d’Anthropologie).

AFEA

– Membre de l’European Society for Aesthetics

 

Les commentaires sont fermés.