LEFEBVRE Benoît

Benoit

Benoît LEFEBVRE est agrégé d’histoire (2013) et doctorant contractuel (2015 – 2018) en histoire ancienne à l’Université Paul-Valéry de Montpellier. Rattaché au laboratoire CRISES (E.A. 4424) ses recherches prennent place dans l’axe 1 (« Identités : contacts de cultures, cultures en contact et formes d’acculturation en Méditerranée ») du Labex Archimède et le thème 1 (« Societas : Croyances, représentations collectives et lien social ») de l’EA 4424 CRISES.

Il possède une double formation en histoire ancienne et en lettres classiques. il a étudié à Lyon (Université Lyon III – Jean Moulin). Ses recherches de Master portaient sur l’archerie dans le monde romain, à travers une approche en partie culturelle et anthropologique.

Il prépare une thèse sous la co-direction de Mme Agnès Bérenger et de Mme Catherine Wolff (Université d’Avignon) sur les pratiques et représentations des armes de jet dans l’armée des Romains et de leurs adversaires, à la fin de la République et sous le Haut-Empire.

Cette étude s’inscrit dans une histoire des cultures et des mentalités antiques. La guerre produit ou est influencée par des formes culturelles. Celles-ci connaissent des transformations au gré des échanges de savoirs militaires et en fonction des contextes politiques et sociaux. Son projet exploite les recherches les plus récentes, notamment celles qui sont liées à l’histoire du corps et aux questions de l’identité et de l’altérité. »

Les commentaires sont fermés.