ALQUIER Alain

169345alainalquier

Doctorant en Histoire contemporaine, s. dir. de Jean-François Muracciole

Secrétaire général de la revue Études Héraultaises (depuis mai 2016)

Axes de recherche :
 histoire militaire de la Seconde Guerre Mondiale
– occupation allemande en France (1940-1945)
– bombardements alliés dans le sud de la France (1944)
– histoire contemporaine du Languedoc

Sujet de la thèse :
L’occupation allemande dans le département de l’Hérault : 11 novembre 1942 – 23 août 1944.

Présentation :
Le 11 novembre 1942, vingt-quatre ans après la signature de l’armistice de 1918, le plan Anton II est déclenché par Hitler. L’armée allemande, aidée par l’armée italienne, envahit la Zone Sud de la France. Plusieurs dizaines de milliers de soldats de l’Axe traversent brutalement les frontières fixées par l’armistice de 1940 et se partagent en deux zones les territoires qui étaient jusqu’alors sous le contrôle du Gouvernement de Vichy.
Les militaires ont un seul objectif : Atteindre au plus vite le littoral méditerranéen, devenu vulnérable suite au débarquement des Alliés dans les territoires français d’Afrique du Nord (Tunisie exceptée), le 8 précédent, lors de l’opération Torch.
La Zone libre qui accueillait jusqu’alors de nombreux réfugiés de l’exode de 1940, ainsi que des Juifs et autres pourchassés du régime nazi, devient désormais un territoire sous contrôle, partagé entre les forces de l’Axe. Alors que les Héraultais subissent les privations et tentent tant bien que mal de survivre, l’opération Anton II vient bouleverser radicalement leur quotidien. Le département, déjà surpeuplé (502.043 habitants en  1936 plus de 600.000 habitants en 1942), doit accueillir une dizaine de milliers d’hommes supplémentaire. Des hommes qu’il faut loger, nourrir et avec lesquels il faut cohabiter.
C’est ici que commence notre étude, qui se veut avant tout être l’analyse monographique de la vie des Héraultais sous l’occupation allemande. Notre sujet se veut être une étude exhaustive, rassemblant l’ensemble des problématiques directes ou indirectes qui apparaissent avec l’arrivée des soldats de l’Axe. C’est par exemple avec la défaite et sous l’occupation allemande que naît entre autres la Résistance, que les Alliés bombardent des objectifs stratégiques ou encore que les populations civiles sont soumises à des lois et des mesures exceptionnelles (évacuations, couvre-feu, Service du travail obligatoire, Défense passive, exercices de tir etc.).
Nous allons tenter de réaliser une synthèse de ces différents axes afin de reconstituer au plus près ce qu’a été le quotidien des Héraultais, durant cette période de près de vingt-deux mois d’occupation, de novembre 1942 à août 1944.

Travaux universitaires précédents :

Cette étude s’inscrit dans la continuité de mes recherches de Master I et Master II qui sont des monographies analysant la vie de deux villes du département de l’Hérault, Agde et Montpellier, sous l’occupation allemande.

– L’occupation allemande à Agde : 12 novembre 1942 – 20 août 1944, Mémoire de Master I d’Histoire, Montpellier, Université Paul-Valéry, 2012, 141 p.

L’occupation allemande à Montpellier : 12 novembre 1942 – 23 août 1944, Mémoire de Master II d’Histoire, Montpellier, Université Paul-Valéry, 2013, 289 p.
Ce mémoire a reçu une mention spéciale décernée par l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier lors du Prix Sabatier d’Espeyran 2016.

Publications :

–  « Les pénuries de la guerre et leurs conséquences : l’exemple de l’accident de tramway du 16 décembre 1943 à Montpellier », Bulletin historique de la Ville de Montpellier, 2016, n°38, pp. 82-97.

– « 21 août 1944 : la fusillade de la place de la Comédie, Histoire et Mémoire », Études Héraultaises, 2014, n° 44-2, pp. 55-64.

Revue etudes heraultaises 2014-44-2

Conférence :

– « La libération du département de l’Hérault, de la France, et la victoire sur le nazisme le 8 mai 1945. » Mairie de Montpellier, Salle des Rencontres, « Semaine Mémorielle », labellisée 70ème anniversaire de la Résistance, des Débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur le nazisme, Ministère de la Défense, Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, 7 mai 2015.

390732confrencealainalquier

70e anniversaireActivités d’enseignement :

– Chargé de travaux dirigés pour les étudiants de Licence d’histoire à l’Université-Paul-Valéry de Montpellier (année universitaire 2015-2016).

Médias :

La Gazette de Montpellier, interview sur l’occupation allemande dans le département de l’Hérault. Propos recueillis par Gwenaël Cadoret (15 septembre 2016).

– Radio Aviva, Entretien sur l’occupation et la libération du département de l’Hérault. Propos recueillis par Gilles Jauffret (28 août 2015).

– Radio France Bleu Hérault, interview sur les commémorations de l’armistice du 8 mai 1945 et l’occupation allemande dans le département de l’Hérault. Propos recueillis par Sylive Duchesne (8 mai 2015).

Divers :

– Chargé de mission stagiaire au service des Archives municipales d’Agde (septembre 2015 – mars 2016).

Contact :  alain.alquier@live.fr

Site web : http://www.alainalquier.com/

Les commentaires sont fermés.