BOSS Marc

Maître de conférences en théologie systématique et en philosophie à l’Institut protestant de théologie, Paris.

Codirecteur du Centre Maurice-Leenhardt de recherche en missiologie (depuis 2006).

Membre du Comité de rédaction de la Revue d’histoire et de philosophie religieuse (depuis 2004).

Membre du groupe de recherche franco-canadien « Christianisme : régulations et subversions » (depuis 2007).

Membre du Wissenschaftlicher Beirat des Internationalen Jahrbuchs für die Tillich-Forschung (2005-2010).

Membre du Comité de lecture de la collection « Lieux théologiques » des éditions Labor et Fides (1999-2013).

Membre de la direction collégiale des « Collections théologiques » des éditions Van Dieren (depuis 2002).

 

Publications

 

1. Monographies, ouvrages collectifs et dossiers thématiques (édités ou dirigés) :

– «Mutations religieuses de la modernité tardive. Actes du XIVe colloque international Paul Tillich, Marseille 2001 (dir. avec D. Lax et J. Richard), Münster, Lit, 2002, 291 p.

– Penser le Dieu vivant. Mélanges offerts à André Gounelle (dir. avec R. Picon), Paris, Van Dieren, 2003, 500 p.

– Postlibéralisme? La théologie de George Lindbeck et sa réception (dir. avec G. Émery et P. Gisel), Genève, Labor et Fides, 2004, 216 p.

– Éthique sociale et socialisme religieux. Actes du XVe colloque international Paul Tillich, Toulouse 2003 (dir. avec D. Lax et J. Richard), Münster, Lit, 2005, 276 p.

– Hommage à Paul Ricœur (dir. avec Olivier Abel), ETR 2005/4, p. 467-554.

– Les temps du texte. Recueil des contributions de Paul Ricœur à la revue ETR (1974-1989), hors-série, supplément à ETR 2005/4 (éd. avec Olivier Abel), 101 pages.

– Jean Calvin, Les visages multiples d’une réforme et de sa réception, Lyon, Olivétan, 2009 (dir. avec D. Bolliger, M. Hébert et J.-F. Zorn), 315 p.

– Don, grâce et participation (dir. avec J.-D. Causse), ETR 2010/3, p. 297-386.

– Du système de la liberté comme philosophie de la religion. La doctrine kantienne de l’autonomie et ses relectures chez Fichte, Schelling et Tillich, Québec, Presses de l’Université Laval. À paraître en 2013.

– Le puritanisme séparatiste ou la genèse religieuse de l’État laïque. Textes choisis de Roger Williams (c. 1603-1683), M. Boss, éd., textes établis à partir des éditions originales avec introduction, notice éditoriale, notes et sources documentaires annexes ; traduction de M. Hébert sous la direction de M. Boss ; Préface de J. Baubérot, supplément hors série d’ETR 2013/1.

2. Articles de revues à comité de lecture et contributions à des ouvrages collectifs :

– « Richard Rorty, lecteur de Tillich », in L’étranger: Actes du XIe colloque international Paul Tillich, Paris, APTEF, 1995, p. 95-113.

– « Jacques Derrida et l’événement du don », Revue de Théologie et de Philosophie 128 (1996), p. 113-126.

– « Kairos and “Epochal Thinking” », The North American Paul Tillich Society Newsletter, vol. xxiv, no. 2, Santa Clara, 1998, p. 2-12.

– « Tillich, Heidegger et la question du Kairos », Etudes Théologiques et Religieuses, tome 76, 2001/1, p. 47-59 (traduction française remaniée de « Kairos and “Epochal Thinking” »).

– « Tillich et l’école de Saint-Simon », in Amour, Pouvoir et Justice , Actes du XIIIe Colloque de l’Association Paul Tillich d’expression française, Lille, APTEF & Fédération Universitaire et Polytechnique de l’UCL, 1999, p. 93-107.

– « Coincidentia oppositorum und Rechtfertigung – das cusanische Erbe in Paul Tillichs Denken », in Gert Hummel, Doris Lax. éd., Mystisches Erbe in Paul Tillichs philosophischer Theologie. Beiträge des VIII. Internationalen Paul-Tillich-Symposiums Frankfurt/Main 2000, Münster, LIT, 2001, p. 135-163.

– « Le monothéisme de Friedrich Wilhelm Schelling ou la figure achevée du “système de la liberté” », in Gilles Emery et Pierre Gisel, éd., Le christianisme est-il un monothéisme, Genève, Labor et Fides, 2001, p. 252-272.

– « Religious Diversity: from Tillich to Lindbeck and Back », in R. F. Bulman, F. Parrella, éd., Religion in the New Millennium: Theology in the Spirit of Paul Tillich, Mercer University Press, Macon GA, USA, 2001, p. 177-195.

– « Protestantisme et modernité : Résonances troeltschiennes des premiers écrits socialistes de Tillich (1919-1920) », in A. Dumais, J. Richard, éd., Pour une nouvelle synthèse du christianisme avec la culture de notre temps, Québec/Paris, Presses de l’Université Laval/L’Harmattan, 2002, p. 87-117.

– « Introduction », in George Lindbeck, La nature des doctrines. Religion et théologie à l’âge du postlibéralisme, trad. fr. M. Hébert, Paris, Van Dieren, 2002, p. ix-xix.

– « Das zweideutige Verhältnis von Autonomie und Theonomie im Denken Paul Tillichs. Problemgeschichtliche Perspektiven », in P. Haigis et D. Lax, éd., Brücken der Versöhnung, FS für Gert Hummel zum 70. Geburtstag 2003, Münster, Lit, 2003, p. 58-65.

– « Les théologiens croient-ils sincèrement ce qu’ils disent? », in M. Boss et R. Picon, dir., Penser le Dieu vivant. Mélanges offerts à André Gounelle, Paris, Van Dieren, 2003, p. 399-413.

– « Le postlibéralisme : un programme herméneutique? », in M. Boss, G. Émery et P. Gisel, éd., Postlibéralisme? La théologie de George Lindbeck et sa réception, Genève, Labor et Fides, 2004, p. 113-138.

– « Postlibéralisme théologique et communautarisme éthico-politique. La critique de la société libérale chez George Lindbeck », in Postlibéralisme ?, p. 69-84.

– « Persistance du socialisme religieux dans la “philosophie existentielle” de Paul Tillich », in M. Dumas, F. Nault et L. Pelletier, éd., Théologie et culture. Hommage à Jean Richard, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2004, p. 341-358.

– « Edwards, Jonathan (1703-1758) », in P. Gisel, dir., Encyclopédie du Protestantisme (EP), 2e édition, Presses Universitaires de France, 2006, p. 414-416.

– « Channing, William Ellery (1780-1842) », in EP, p. 216-217.

– « Transcendantalisme », in EP, p. 1441-1444

– « Libéralisme, post- », in EP, p. 763.

– « Niebuhr Karl Paul Reinhold (1892-1971) et Helmut Richard (1894-1962) », in Jean-Yves Lacoste, dir., Dictionnaire critique de théologie, Troisième édition revue et augmentée, Paris, Puf, coll. « Quadrige », 2007, p. 967-969.

– « Roger Williams propagateur de l’oeuvre de Calvin en Nouvelle-Angleterre ? », in Jean Calvin, Les visages multiples d’une réforme et de sa réception, Lyon, Olivétan, 2009, p. 261-283.

– « Paul Tillich in dialogue with Japanese Buddhism : A Paradigmatic Illustration of his Approach to Interreligious Conversation », in R. Manning, éd., Cambridge Companion to Paul Tillich, Cambridge, Cambridge University Press, 2009, p. 254-272.

– « On the Very Ideas of Commensurability and Translation – Alasdair MacIntyre contra Donald Davidson », in P. Fridlund, L. Kaennel, C. Stenqvist, éd., Plural Voices. Intradisciplinary Perspectives on Interreligious Issues, Leuven, Peeters, 2009, p. 129-147.

– « What’s Wrong with “Communitarianism”? A Liberal Appraisal of Alasdair MacIntyre’s Ethics of Virtue », Svensk Teologisk Kvartalskrift, Årgång 85, 3/2009, p. 130-141.

– « Paul Tillich and the Twentieth Century Fichte-Renaissance: Neo-Idealistic Features in his Early Accounts of Freedom and Existence », The North American Paul Tillich Society Newsletter, vol. xxxvi, no. 3, Summer 2010, p. 8-21.

– « La naissance de la modernité sous le signe de la methexis. Ernst Cassirer interprète du platonisme de Nicolas de Cues », in Marc Boss et Jean-Daniel Causse, éd., « Don, grâce et participation », numéro thématique de la revue Études théologiques et religieuses, 2010/3, p. 371-386.

– « Plaidoyer pour un inclusivisme paradoxal », in Jean-Claude Basset, Samuel Johnson, éd., Les chrétiens et la diversité religieuse. Les voies de l’ouverture et de la rencontre, Paris, Karthala, 2011, p. 69-78.

– « Faut-il prendre au sérieux la rhétorique antilibérale d’Alasdair MacIntyre? », in Hans-Christoph Askani, Carlos Mendoza, Denis Müller, Dimitri Andronicos, éd., Où est la vérité ? La théologie face aux défis de la Radical Orthodoxy et de la déconstruction, Genève, Labor et Fides, 2012, p. 205-227.

3. Recensions :

– Raymond Lulle, Principes et Questions de théologie (Paris, Cerf, 1989), Études théologiques et religieuses, 1990/2, p. 286-287.

– Werner Schüßler, Jaspers zur Einführung (Hamburg, Junius, 1995), Laval théologique et philosophique, Volume 53, 1997/2, p. 456.

– Jan Rohls, Protestantische Theologie der Neuzeit, Band I, Die Voraussetzungen und das 19. Jahrhundert (Tübingen, Mohr Siebeck, 1997), Laval théologique et philosophique, Volume 55, 1999/3, p. 539.

– Jean-Luc Marion, Étant donné. Essai d’une phénoménologie de la donation (Paris, Puf, coll. Épiméthée, 1997), Autres Temps. Cahiers d’éthique sociale et politique, no. 61/Printemps 1999, p. 115-117.

– Philippe Capelle, Philosophie et théologie dans la pensée de Martin Heidegger (Paris, Les éditions du Cerf, 1998), Études théologiques et religieuses, 1999/4, pp. 612-613.

– Marie-Christine Challiol-Gillet, Schelling, une philosophie de l’extase (Paris, Puf, 1998), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 611-612.

– Jean-Paul Gabus, Parole de Dieu, paroles d’hommes (Paris, Les Bergers et les Mages, 1998), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 601.

– Alister E. McGrath, The Genesis of Doctrine, A Study in the Foundation of Doctrinal Criticism (Vancouver, Regent College Publishing, 1997), Études théologiques et religieuses 1999/4, p. 601-602.

– Wolfhart Pannenberg, Esquisse d’une christologie, (Paris, Les éditions du Cerf, 1999), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 602.

– Hans Schwarz, Christology (Grand Rapids, Michigan, William B. Eerdmans Publishing Company, 1998), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 602-603.

– Christopher Seitz & Kathryn Greene-McCreight, éd.,Theological Exegesis, Essays in Honor of Brevard S. Childs, Grand Rapids, Michigan : William B. Eerdmans Publishing Company, 1999), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 603-604.

– Jacob Taubes, La théologie politique de Paul. Schmitt, Benjamin, Nietzsche et Freud (Paris, Seuil, 1999), Études théologiques et religieuses, 1999/4, p. 613-614.

– Emilio Brito, Heidegger et l’hymne du sacré (Leuven, Presses Universitaires de Louvain, 1999), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 281.

– Christoph Bultmann, Die biblische Urgeschichte in der Aufklärung, Johann Gottfried Herders Interpretation der Genesis als Antwort auf die Religionskritik David Humes (Tübingen, Mohr Siebeck, 1999), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 279.

– Philippe Capelle (éd.), Philosophie et apologétique. Maurice Blondel cent ans après (Paris, Cerf, 1999), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 279-280.

– Colin E. Gunton, Stephen R. Holmes, Murray A. Rae, éd., The Practice of Theology. A Reader, London, SCM Press, 2001), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 287-288.

– Jürgen Moltmann, L’Esprit qui donne la vie. Une pneumatologie intégrale (Paris, Cerf, 1999), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 286.

– Gérard Siegwalt, Dogmatique pour la catholocité évangélique. Système mystagogique de la foi chrétienne, III. L’affirmation de la foi, 2. Cosmologie théologique: théologie de la création (Paris/Genève, Cerf/Labor et Fides, 2000), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 286-287.

– Paul Tillich, Frühe Werke, Gert Hummel et Doris Lax, éd. (Berlin/New York, Walter De Gruyter, 1998), Études théologiques et religieuses, 2002/2, p. 284-286.

– Alister McGrath, T. F. Torrance : An Intellectual Biography (Edinburgh, T&T Clark, 1999), Études théologiques et religieuses, 2003/2, p. 287-288.

– Lukas K. Sosoe, éd., Diversité humaine: Démocratie, multiculturalisme et citoyenneté, (Québec/Paris, Les Presses de l’Université Laval/L’Harmattan, 2002), Études théologiques et religieuses, 2003/2, p. 291.

– Le nuage de l’inconnaissance, par un anonyme anglais du xive siècle, Introduction, traduction et notes par Alain Sainte-Marie (Paris, Cerf, 2004), Études théologiques et religieuses, 2004/2, p. 273.

– Gadamer, Herméneutique et philosophie (Paris, Beauchesne, 1999), Études théologiques et religieuses, 2004/2, p. 290.

– Larry W. Hurtado, Lord Jesus Christ. Devotion to Jesus in Early Christianity (Grand Rapids, Michigan, W. B. Eerdmans, 2003), Études théologiques et religieuses, 2004/2, p. 270.

– Aaron Milavec, The Didache. Text, Translation, Analysis and Commentary (Collegeville, Minnesota, Liturgical Press, 2003), Études théologiques et religieuses, 2004/2, p. 270-271.

– René Virgoulay, éd., Le Christ de Maurice Blondel (Paris, Desclée, 2003), Études théologiques et religieuses, 2004/2, p. 289-290.

– Joachim Weinhardt, Savonarola als Apologet, Der Versuch einer empirischen Begründung des christilichen Glaubens in der Zeit der Renaissance (Berlin/New York, Walter de Gruyter, 2003), Études théologiques et religieuses, pp. 2004/2, p. 274.

– Philippe Capelle, Jean Greisch (éd.), Raison philosophique et christianisme à l’aube du iiie millénaire (Paris, Cerf, 2004), Études théologiques et religieuses, 2005/4, p. 574-575.

– Christian Danz, éd., Theologie als Religionsphilosophie. Studien zu den problemgeschichtlichen und systematischen Voraussetzungen der Theologie Paul Tillichs (Vienne: LIT, coll. « Tillich Studien, 9 », 2004), Études théologiques et religieuses 2005/4, p. 573-574.

– Farid Esack, Coran, mode d’emploi (Paris, Albin Michel, coll. « L’islam des Lumières »), 2004), Études théologiques et religieuses, 2005/4, p. 566-567.

– Paul Valadier, Jésus-Christ ou Dionysos. La foi chrétienne en confrontation avec Nietzsche (Paris, Desclée, 2004), Études théologiques et religieuses, 2005/4, p. 574.

– Lucie Kaennel, Bernard Reymond, éd., Les peurs, la mort, l’espérance : autour de Paul Tillich. Actes du XVIIe colloque international Paul Tillich. Fribourg (Suisse) 2007, in Christian Danz, Marc Dumas, Werner Schüßler, Mary Ann Stenger, Erdmann Sturm, éd., International Yearbook for Tillich Research : Jesus of Nazareth and theNew Being in History, vol. 6, Berlin/New York., Walter de Gruyter, 2011, p. 429-437.

 

4. Édition de la revue Études théologiques et religieuses :

10 tomes, 41 numéros (dont 2 hors-série).

Tome 79, année 2004, 621 pages ;

Tome 80, année 2005, 708 pages ;

 Tome 81, année 2006, 616 pages ;

Tome 82, année 2007, 640 pages ;

Tome 83, année 2008, 664 pages ;

Tome 84, année 2009, 620 pages ;

Tome 85, année 2010, 616 pages ;

Tome 86, année 2011, 584 pages ;

Tome 87, année 2012, 576 pages ;

Tome 88, année 2013, édition en cours.

 

Communications (colloques et séminaires)*

– « Richard Rorty lecteur de Tillich », XIe colloque international Paul Tillich, Paris, 12-14 mai 1995.

– « Tillich et l’école de Saint-Simon », XIIIe Colloque International Paul Tillich, Lille 28-29 mai 1999.

– « Interreligious dialogue. From Tillich to Lindbeck and Back », The Religious Situation at the Dawn of the Third Millenium, New Harmony, Indiana, USA, 16-29 June 1999.

– « Le concept de théonomie dans les écrits de jeunesse de Tillich », Séminaire du Projet Troeltsch-Tillich de l’Université Laval, Québec, Canada. 2-7 août 1999.

– « La fin proclamée de la modernité, Spectres d’une eschatologie romantique », Colloque des facultés de Théologie Protestante des pays Latins, Strasbourg, 10-12 septembre 1999.

– « Dieu et Dieu au-dessus de Dieu chez Paul Tillich », séminaire de troisième cycle des facultés de théologie de Suisse romande, Crêt-Bérard, 14-16 avril 2000.

– « Coincidentia oppositorum und Rechtfertigung – das cusanische Erbe in Paul Tillichs Denken », Mystisches Erbe in Paul Tillichs Philosophischer Theologie, VIII. Internationales Paul-Tillich-Symposium, Juni 2-4. 2000.

– « La continuité doctrinale entre vétéro-protestantisme et néo-protestantisme : un point de rupture entre Troeltsch et Tillich ? », Sur les traces de Troeltsch et de Tillich, vers une nouvelle synthèse du christianisme avec la culture de notre temps, colloque du Projet Troeltsch-Tillich de l’Université Laval, Québec, 31 juillet – 5 août 2000.

– « La théologie chrétienne des religions en perspective protestante », Colloque « Dialogue et vérité » de la Fédération Internationale des Universités Catholiques à l’Institut de Sciences et de Théologie des Religions à Marseille, 11-14 septembre 2002.

– « Pragmatism and Beyond: Tillich and Rorty in Dialogue », American Academy of Religion, Toronto, (Canada), November 22-26, 2002.

– « Postlibéralisme théologique et communautarisme politique », Séminaire franco-suisse « George Lindbeck et La nature des doctrines », Université de Lausanne, 6-8 mars 2003.

– « Le monothéisme : une perspective théologique », Journées Edmond Ortigues, U.F.R. de Philosophie, Université de Rennes I, 28-29 mars 2003.

– « Le monothéisme est-il un universalisme ? »,  Leçon d’ouverture à la Faculté de Théologie protestante de Montpellier, 4 novembre 2003.

– « L’éclectisme philosophique de Samuel Vincent », Colloque Samuel Vincent, Société d’histoire du Protestantisme de Nîmes, 21-22  novembre 2003.

– « George Lindbeck and his Socio-Linguistic Approach of Religion », Université de Lund (Suède), 9 décembre 2004.

– Round Table with Paul Knitter and Chung Hyung Kyung, Université de Lund,10 décembre 2004.

– « On the Very Ideas of Commensurability and Translation : Alasdair Macintyre contra Donald Davidson », Interreligious relations, Colloque franco-suèdois, IPT-Université de Lund, Akersberg, Höör (Suède), 20-23 avril 2005 & Paris, 12-14 octobre 2005.

– « Spiritualité séculière et philosophie romantique de l’histoire », Une spiritualité séculière, est-ce possible ? Journée d’étude sur le religieux contemporain, Faculté de Théologie, d’Ethique et de Philosophie de l’Université de Sherbrooke, Québec, Canada, 29 avril  2005.

– « Pour ne pas se tromper de communautarisme. Une lecture libérale de MacIntyre », Communauté, universalité et mondialisation. Lectures théologiques, Colloque de la Faculté et de sciences religieuses de l’Université Laval, Québec,  Canada, 2 mai 2005.

– « Postliberalism. Epistemological perspectives », JAFARE (Erasmus Seminar), 19-30 octobre 2005, Montpellier.

– « La philosophie morale d’Alasdair MacIntyre: ses enjeux anthropologiques, épistémologiques et politiques », Institut d’éthique appliquée de l’Université Laval, 13 février 2007

– « L’impératif missionnaire, angle mort de la théologie calviniste ? », Faculté de théologie évangélique, Université Acadia, Montréal, 8 mars 2007

– « George Lindbeck et la tradition du “thomisme wittgensteinien” », Faculté de théologie de l’Université Laval,  21 mars 2007

– « Paul Tillich et les bouddhismes du Japon : spectres du socialisme religieux », Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie de l’Université de Sherbrooke, 3 avril 2007

– « Tillich’s Dialogue with Japanese Buddhists or the Late fulfillment of a Religious Socialist Program », Halle, Erster Internationaler Kongress der Deutschen Paul-Tillich-Gesellschaft: Religion–Kultur–Gesellschaft. Der Frühe Tillich im Spiegel neuer Texte (1919-1920), 18-21 Oktober 2007, Universität Halle Wittenberg.

– « Alasdair MacIntyre et la démocratie libérale. Éléments pour un dialogue avec Paul Ricœur », Journées du Fonds Ricœur : La philosophie politique de Paul Ricœur et la question du libéralisme, Paris, 21 janvier 2008.

– « Communauté religieuse et communauté politique. Les “accommodements raisonnables” selon le rapport Bouchard-Taylor », 2e Rencontres scientifiques universitaires Montpellier/Sherbrooke, juin 2008, communication donnée le 25 juin 2008.

– « Paul Tillich au Japon : un chrétien à la rencontre du bouddhisme », Journée d’études « Confrontations identitaires et pratiques missionnaires », Centre Maurice Leenhardt de recherche en missiologie, Montpellier, 16 octobre 2008.

– « La mort et l’au-delà chez K. Barth et P. Tillich », Séminaire franco-suisse « Que puis-je espérer ? », Paris, 15-18 décembre 2008 ; communication :17 décembre 2008.

– « La théologie politique de Roger Williams (1603-1683) et la formation de la colonie de Rhode Island », Séminaire « Réformes religieuses et révolutions politiques », Université de Versailles-St Quentin (Paris VIII) et IPT Paris, 3 mars 2009.

– « La vérité, ses raisons, ses histoires. Faut-il prendre au sérieux la rhétorique anti-moderne d’Alasdair MacIntyre ? », Programme doctoral et séminaires de recherche (CUSO), « Vérité, liberté et modernité : Retours de l’orthodoxie et statut de la vérité en théologie systématique et en éthique théologique », Fribourg, Suisse, 29 – 30 mai 2009, communication : 30 mai.

– « La naissance de la modernité sous le signe de la methexis. Ernst Cassirer interprète du platonisme de Nicolas de Cues », Colloque franco-canadien « Don grâce et participation », organisé dans le cadre du groupe de recherche « Le christianisme : régulations et subversions », IPT , Faculté de Montpellier, 15-16 juin 2009, communication : 16 juin 2009.

– « Plaidoyer pour un inclusivisme paradoxal », Colloque Cevaa sur le dialogue interreligieux à la Faculté de théologie vaudoise de Rome, 7 septembre 2009.

– « Discours théologiques sur le don et la participation », Séminaire « Penser la grâce aujourd’hui : Don et participation », Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval, Québec, 5 novembre 2009.

– « The Neo-Idealistic Genesis of Paul Tillich’s Theology of Culture », Annual Meeting of the North American Paul Tillich Society, Montréal, 6 novembre 2009.

– « Unitarisme et transcendantalisme en conflit. Les sources de la controverse entre Andrews Norton et George Ripley », Colloque « Sources du protestantisme libéral », Université de Genève, 15-17 avril 2010, communication : 15 avril.

– « Historicism without Relativism? Alasdair MacIntyre’s Proposal for he Rescue of Moral Imperativeness », Colloquium on Relativism, Höör, University of Lund, 7-9 mai 2010, communication: 7 mai.

– « Kénose, théosis et participation », colloque « Du don à l’abandon : Penser la kénose aujourd’hui », Université Laval, Québec, 25-26 mai 2010, communication : 26 mai.

– « Théonomie et autonomie dans la philosophie tillichienne de l’histoire »,  XIXe Colloque International de l’Association Paul Tillich d’Expression française, Bruxelles, 27-29 mai 2011, communication : 28 mai.

– « Prosélytisme et laïcité », Journée d’études « Prosélytisme et œcuménisme », Centre Maurice-Leenhardt de recherche en missiologie, Montpellier, 16 février 2012.

– « L’expérience coloniale de Roger Williams (1603-1683) ou la naissance conjointe de la mission moderne et de l’État laïque », Journée d’études « Histoire coloniale et histoire missionnaire », Centre Maurice-Leenhardt de recherche en missiologie, Montpellier, 21 février 2013.

 


* Cette liste ne comprend que les communications prononcées dans un contexte de recherche au sens strict ; elle n’inclut donc pas les conférences dites de « valorisation de la recherche » dans des stages ou séminaires de formation (pastorales, etc.).

 

Les commentaires sont fermés.