TEULON LARDIC Sabine

 

Sabine Teulon Lardic

Professeur d’enseignement artistique au Conservatoire de Nîmes

– Docteur en musicologie de Paris-Sorbonne (2002), qualifiée en sections 18 et 22 du C.N.U.

Participation individuelle au programme transversal de CRISES :

– Groupe A – programme « Vie artistique à Montpellier »
La vie musicale à Montpellier est à la mesure de son expansion culturelle et économique depuis le 18e s., dans ses pratiques comme sa diffusion. Dans l’espace public, elle se décline en culture dite savante (Théâtre lyrique, concert symphonique à compter de la fondation de la S.C.S.M. en 1890, maîtrises, conservatoire, musiques militaires) et culture dite populaire en plein essor après 1870 : harmonies, fanfares et orphéons (Concours de 1884, de 1896, orchestre de bal et de music hall), décuplée depuis les années 1980 par les lieux d’accueil et structures en faveur des Musiques Actuelles. Peu étudiée (hormis le Théâtre de Montpellier au 19e s.), elle atteste de forts liens de domination du modèle parisien, du réseau européen (Festival Radio-France et Montpellier), tout en étant perméable aux particularismes euro-méditerranéens, plus souvent que régionaux.

– Groupe C – programme « Présent des Passés »
Etudier la mémoire et ses représentations au Musée (après le cinéma, la littérature, etc.) peut s’étendre à sonder l’espace du concert français selon la même perspective. Lieu de conservation (immatérielle, par la nature de la musique), de diffusion et de transmission, de dialogue des temps, cultures et styles dits « nationaux », le concert, en tant qu’unité de temps et de lieu, devient un indicateur précieux. L’émergence du « patrimoine musical » s’opère effectivement par les choix du programmateur, tandis que l’étude des programmes, notices, affiches, celle des réactions des publics renseignent sur la présence du passé dans chaque présent, leur confrontation dynamique. Cette mémoire musicale continue ou en rupture, stratifiée ou amputée, dessine le plus souvent un espace transnational construisant une identité européenne, en dépit de conflits ou blocages générés par le territoire qui l’accueille (programme connexe de « Pouvoirs – Société – Territoire »).

Autres thèmes de recherche développés :

– chercheur intégré au R.P.C.F. (Répertoire des Programmes de Concerts en France, I.U.F., sous la direction du professeur P. Taïeb) : recensement des programmes de concert sur la base de données du Centre de Musique Baroque de Versailles.

– la permanence de la Comédie Italienne dans le répertoire et la dramaturgie de l’opéra-comique au 19e siècle (en filiation de mon sujet de thèse).

Activité de musicienne (flûtiste chambriste) notamment de concerts liés aux programmations culturelles spécifiques :
Nuit des Musées au Musée des Beaux Arts de Nîmes (2003), création d’Alain Louvier (L’Herbier II) au Printemps des Poètes 2004 ;
– Concerts au sein du TRIO SOSPIRANDO : Colloque Guizot de la S.H.M.C.N.G. (Nîmes, 2008),  Les Jeudis de Nîmes (2010), Collège du voyage à l’abbaye Frigolet (2011), festival Plein jeu à la cathédrale St Pierre de Montpellier (2012), concerts-conférences au Musée Fabre (2013).

 

Publications et activités scientifiques et artistiques :

 Livre :

inventer le concert public a Montpellier Teulon Lardic

Sabine TEULON-LARDIC : Inventer le concert public à Montpellier. La Société des concerts symphoniques (1890-1903).  Lyon, Symétrie, 2014, 400 p. Préface de Patrick Taïeb.

Présentation de l’éditeur :
Fondée en 1890 par des musiciens du Grand-Théâtre et par une poignée de notables montpelliérains amateurs de musique, la Société des concerts symphoniques de Montpellier propose chaque année six à huit manifestations dans la salle de concerts du théâtre. De 1890 à 1903, elle en organise soixante-dix-neuf dont la programmation exemplaire laisse deviner une activité artistique ambitieuse à la hauteur des aspirations de la cité languedocienne, période durant laquelle celle-ci fête le sixième centenaire de l’Université, fonde l’hôpital Saint-Éloi et redonne vie à son Grand-Théâtre (incendié en 1882 et reconstruit en 1888). La Société profite de sa proximité avec l’orchestre du Grand-Théâtre dirigé par Armand Granier, premier président de la S.C.S.M., et avec l’École de musique, située au premier étage du même bâtiment.
Son activité étend le réseau des sociétés de concert fondées depuis le Second Empire à Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Lille, Rennes ou Angers, dont l’objectif est de diffuser la musique classique auprès des masses, suivant le modèle parisien initié par Jules Pasdeloup. Organisée selon le principe de la souscription et pratiquant une tarification modeste, la S.C.S.M. cherche son identité entre concert populaire d’une part et concert semi-public fondé et soutenu par une élite fortunée, sans recourir à la subvention, d’autre part.
Sa dissolution en 1903 coïncide avec la crise de l’industrie viticole régionale et met momentanément fin à une activité symphonique du plus haut niveau, faisant de la S.C.S.M. l’ancêtre, tardif mais parmi les plus remarquables, de l’Orchestre de Montpellier fondé en 1979.

prix_des_muses_2015_v

Articles dans les revues à comité de lecture, les publications collectives :

  • « Vous avez dit « populaire » ? Le Congrès du chant populaire à Montpellier (1906) », Chanter en France en 1900, Les Journées Charles Bordes, Tours, 2016, p. 9-16.
  •  « Les Noces de Figaro de Mozart remaniées par Castil-Blaze au Théâtre de Nîmes (1818) ou les imbroglios d’un transfert culturel », Mémoires de l’Académie de Nîmes de 2015, série IX, tome LXXXIX, 2016, p. 139-163.
  • « Mireille à Arles (1899) et Carmen à Nîmes (1901) : fabriquer l’évènement multiculturel dans l’amphithéâtre », Mémoires de l’Académie de Nîmes de 2012 (Nîmes, 2013), p. 167-191.
  • « Harmonies et orphéons à Montpellier (1850-1914): vers une pratique culturelle citoyenne », Bulletin historique de la Ville de Montpellier, 35 / 2013, p. 78-105.
  • « Tropisme orientaliste sur la scène de l’opéra-comique au Second Empire », Le Regardeur, Association des Amis du Musée d’Art Contemporain et du Musée des Beaux Arts de Nîmes, n°6, 2011, p. 48-54.
  • « Du lieu à la programmation : une remémoration concertée de l’ancien opéra-comique sur les scènes parisiennes (1840-1887) », L’Invention des genres lyriques français et leur redécouverte au 19e siècle, coordonné par A. Terrier et A. Dratwicki (Lyon : Symétrie / Palazetto Bru Zane, 2010), p. 347-385.
  • « Le concours d’harmonies, fanfares et orphéons du Centenaire Favre à Montpellier (1884) : vox populi sous l’égide occitane », Revue de la Société d’Histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard., n° 29, 2009, p. 69-87.
  • « La Société des Concerts Symphoniques de Montpellier (1890-1903) : textes et contexte » Mémoires de l’Académie de Nîmes, tome LXXXII, année 2008, p. 153-171.
  • « Arlequin, Gilles et Pierrot à l’opéra-comique (1830-1887) : résurgences de l’esprit de la Foire et de la Comédie-Italienne », Revue de musicologie, n° 94/1, 2008, p.91-137.
  • « L’enracinement méridional du compositeur F. Poise », Revue de la Société d’Histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard., n° 20, 2004, p. 14-27.
  • « La couleur provençale des Absents (1864): deux nîmois à la conquête de l’Opéra-Comique de Paris », Le Petit Chose – Bulletin de l’Association des amis d’Alphonse Daudet, n° 89, 1er semestre 2003, p. 71-90.
  • « Ferdinand Poise, compositeur nîmois à Paris », Mémoires de l’Académie de Nîmes, 9e série, tome LXXVI, année 2001-2002, p.192-213.
  • « La musicologie, une discipline des sciences humaines », Bulletin trimestriel des séances de l’Académie de Nîmes, 2e trimestre 2000, p.136-143.

Articles dans les actes de colloque :

  • « Du Falstaff d’A. Adam aux Joyeuses commères de Windsor d’O. Nicolai en traduction : la comédie de Shakespeare au crible de l’opéra-comique sous le IIe Empire », Les comédies de Shakespeare à l’opéra XIXe – XXIe siècles, colloque de l’Opéra de Saint-Etienne, mai 2015 (actes à paraître).
  • « Construire une légende d’opéra-comique : Le Postillon de Lonjumeau d’A. Adam au 19e siècle », Trois cent ans de création à l’Opéra-Comique, colloque du Tricentenaire de l’Opéra-Comique,19-21 mars 2015 (à paraître sur Bruzanemediabase).
  • « Les Absents d’A. Daudet et F. Poise (1864) : écologie provençale pour la scène parisienne », Provence et Languedoc à l’opéra au 19e siècle : cultures et représentations, colloque de l’Institut Européen Séguier (2e volet), Nîmes, décembre 2014 (Presses de l’université de Saint-Etienne) actes à paraître.
  • « L’opéra de salon ou un salon à l’opéra : les contributions de F. Poise dans le Magasin des Demoiselles (1865-1880) », Presse et opéra en France 1750-1850 : croisements, échanges, représentations, O. Bara (dir.), Lyon 2 et LIRE, novembre 2014 (actes à paraître).
  • « Grand-Théâtre de Montpellier : ADN du répertoire dans les années 1890 », Le répertoire en question, colloque de l’Opéra-Comique de Paris et Montpellier 3, mai 2014 (actes à paraître).
  • « Communiquer sur la citoyenneté et la latinité par le spectacle dans l’amphithéâtre de Nîmes (1900-1937) », Le rituel des cérémonies, Duma (dir.),139e congrès national du CTHS (Paris : Edition du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques) : en ligne http://cths.fr/ac/index.php?sc=pa&type=pdf
  • « La chanson populaire « provençale » à l’opéra-comique (1856-1882) », Provence et Languedoc à l’opéra au 19e siècle : cultures et représentations, colloque de l’Opéra et de l’université de Saint-Etienne (1er volet), février 2014 (Presses de l’université de Saint-Etienne) à paraître.
  • « L’opéra-comique « rétrospectif » : une résistance ludique défiant la modernité après 1870 », L’opéra-comique du temps de Lakmé au défi de la modernité, colloque de l’Opéra-Comique / Palazetto Bru Zane, janvier 2014 (à paraître sur Bruzanemediabase).
  • « Opéras et spectacles avec musique dans l’amphithéâtre de Nîmes (1900-1930) : réactiver la culture antique », Les Lieux de l’opéra en Europe (XVIIe – XXIe siècles), colloque Ecole nationale des chartes, CNRS, 21-23 novembre 2013, à paraître en 2015.
  • « Du Ba-ta-clan à la salle Favart : les itinéraires du baryton Lucien Fugère (1848-1935) », Patrick Taïeb édit., La notion d’emploi dans l’art lyrique français, colloque de l’Opéra-Comique de Paris, février 2013 (à paraître).
  • « Le rôle de travesti à l’opéra des 19e et 20e siècles : cultiver l’ambivalence sexuelle », Sexe, voyages et fantaisies, 12e colloque du Collège International du Voyage, 23 & 24 mars 2013, p. 33-42.
  • « « Tout le monde est heureux à Montpellier ! » : programmation et présence de J. Massenet in loco de 1889 à 1912 », Massenet and the Mediterranean World, Simone Ciolfi ed., International Conference, Lucca 2012, (Bologna : Ut Orpheus Edizioni, 2015), p. 219-251.
  • « Le corps chantant de la Mauresque ou de l’Indienne à l’Opéra-Comique : Don Pèdre (1857), Lalla-Roukh (1862) et Lara (1864) », A. Terrier & A. Dratwicki éd., Exotisme et art lyrique, actes du colloque de l’Opéra-Comique de Paris, 2012 ( Bruzanemediabase).
  • «Jean-Noël, opérette de salon de F. Poise (1865) : représentation christianisée du pastoureau », J. Carbonnel (dir.), Bergers d’Europe : pratiques, rites et fêtes, actes du séminaire international F.E.R. Eurethno, Sommières, septembre 2010 (Paris : L’Harmattan, 2012).
  • « Stratégies socio-spatiales du patrimoine musical occidental : l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon (1979-2009) », L.-S. Fournier, D. Crozat, C. Bernié-Boissard, C. Chastagner (dir.), Patrimoine et désirs de territoire, actes du Colloque international, université de Montpellier III, 25-27 février 2010 (Paris : L’Harmattan, 2012), p. 219-242.
  • « Fortune théâtrale des Italiens du temps de Marivaux à l’Opéra-Comique sous la IIIe République : Les Deux billets, La Surprise de l’amour, Joli Gilles de F. Poise et C. Monselet », -C. Branger & V. Giroud éd., Présence du XVIIIe siècle dans l’opéra français du XIXe siècle d’Adam à Massenet, actes du colloque du colloque international J. Massenet, Saint-Etienne, 2009 (Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2011), p. 299-353.
  • « Arènes de Nîmes (12 mai 1901), lieu d’appropriation paradoxale de Carmen de Bizet », K. & G. Stöck (dir.), Musik-Stadt / Traditionen und Perspektiven urbaner Musikkulturen, actes du XIVe Congrès de la Gesellschaft für Musikforschung, Leipzig, septembre 2008 (Leipzig : Gudrun Schröder Verlag, 2012), vol. 4, p. 250-261.

 

Articles de programmes de salle :

  • « Présence de Massenet à Montpellier autour de 1900 », Chérubin de Jules Massenet, programme de salle de l’Opéra de Montpellier, octobre 2015, p. 18-23.
  • « Paroles et chants à boire », Les Mousquetaires au couvent de Louis Varney, programme de salle de l’Opéra-Comique de Paris, juin 2015, p. 67-73.
  • « Le Chevalier Gluck chez les Encyclopédistes – Analyse de l’œuvre », Iphigénie en Aulide de C.-W. Gluck, programme de salle de l’Opéra de Montpellier, mai 1997, p. 26-49.

 

Monographie :

  • Inventer le concert public à Montpellier : la Société de Concerts symphoniques (1890-1903) (Lyon : Symétrie, 2014), collection « Histoire du concert ». Livre distingué d’une mention au Prix des muses 2015.

Thèse de doctorat :

– Ferdinand Poise (1828-1892) : contribution à l’étude de l’opéra-comique, Paris-IV Sorbonne, 2002 (sous la direction de M. le professeur Jean Mongrédien ; mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité).

Articles en co-écriture :

  • Taïeb et S. Teulon Lardic, « Les trois âges du répertoire lyrique français (1770-1900) », Handbook of the Operatic Canon, C. Newark et W. Weber ed., Oxford Press (à paraître en 2016).
  • Deronne, S. Teulon Lardic, J.-L. Meunier, « Esthétiques de la fête au 19e siècle », Mémoires de l’Académie de Nîmes, tome LXXXV, année 2011 (Académie de Nîmes, 2012), p. 103-124.
  • Deronne, S. Teulon Lardic, J.-L. Meunier, « Peinture, littérature, musique : un écho du baroque autour de la première moitié du 17e siècle européen », Mémoires de l’Académie de Nîmes, tome LXXXIII, année 2009 (Académie de Nîmes, 2010), p. 181-196.
  • Bernié Boissard et S. Teulon Lardic, « Marc Bernard, musique et poésie autour de la tauromachie», Tauromachies. Cultures du Sud, actes des 3es Journées d’études universitaires du GREGAU – UMR 5045 (Montpellier III et Unîmes), L’Harmattan, 2007.

Autres travaux :

  • Marguerite Long, une pianiste nîmoise actrice de son devenir, collection Les mardis universitaires de Vauban, décembre 2004.
  • « Une tentative d’A. Daudet : l’opéra-comique », Alphonse Daudet. Lumières et ombres d’une renommée, catalogue de l’exposition du centenaire d’A. Daudet, 16 décembre 1997 – 15 février 1998, Nîmes, Carré d’Art Bibliothèque, cahier n° 4.
  • « Ferdinand Poise : une contribution personnelle à l’opéra-comique du 19e siècle », Revue de l’Association Française Professeurs de Chant, n°2, novembre 1997, p. 27-31.
  • rédactrice de la revue Opus du Conservatoire de Nîmes (21 numéros parus de janvier 2003 à juin 2007) : consultation sur le site de la Ville de Nîmes.

 

Participations récentes à des colloques, conférences, concerts…

 

« La Chanson de France en 1900 ». Conférence-Audition en collaboration avec le C.E.S.R. au Musée des Beaux-Arts de Tours, 9 décembre 2016.

affiche-jcb_2016

– « Quand Falstaff devient un type à l’Opéra-Comique (1850-1900) », colloque international Shakespeare et la musique en France, XIXe-XXIe siècles, Metz, Campus du Saulcy, Salle Ferrari, Université de Lorraine, 7 octobre 2016. Programme ⇒

affiche-colloque-metz-2016-shakespeare-et-la-musique-en-france

Inventer le concert symphonique Teulon 23 juin 2016

– « La collection Gilles (1790-1908) : valoriser un siècle de programmation au théâtre de Montpellier », Journée d’études L’historiographie des institutions lyriques françaises (1780-1914), Dijon, Université de Bourgogne, Grand Salon de l’Opéra de Dijon, 18 mai 2016. Programme ⇒

Dijon affiche 18 mai 2016

– « Avatars des opéras-comiques de Sedaine dans la salle Favart (1840-1887) », par Sabine Teulon-Lardic, Le théâtre de Sedaine : une oeuvre en dialogue Sources, diffusion, rayonnement, colloque international, Paris, Sorbonne, samedi 14 mai 2016, 11h. Programme ⇒

le theatre de Sedaine colloque mai 2016

—————————————————————————————————————————————————————–

– « Les affrontements entre catholiques et protestants dans l’opéra français au XIXe siècle ». Conférence de Sabine Teulon-Lardic, organisée par la Société d’Histoire du Protestantisme de Nîmes et du Gard, Nîmes, Carré D’Art de Nîmes, samedi 6 février 2016 à 16h.

SHPNG bandeauSHPNGProgramme des conférences de l’année 2016 ⇒


note de musique

Musique au salon Nîmois de la Belle Époque, Conservatoire de Nîmes, jeudi 3 décembre 2015, 20h.
Programme ⇒

Sospirando 3 decembre 2015

– « De Falstaff d’A. Adam (1856) aux Joyeuses Commères de Windsor d’O. Nicolai (1866, trad.) : Shakespeare au crible de l’opéra-comique », colloque Les comédies de Shakespeare à l’opéra (XIXe – XXIe siècles), 27 mai 2015.
Programme ⇒

comedies de Shakespeare a l'opera mai 2015

– « Le Postillon de Lonjumeau d’A. Adam (1836) : construction d’une légende au 19e siècle », colloque L’Opéra comique, trois cents ans de création, Paris, 20 mars 2015.
Programme ⇒

– « Les Absents (1864) d’Alphonse Daudet et Ferdinand Poise : écologie provençale pour la scène parisienne », Journée d’études Provence et Languedoc à l’opéra. Cultures et représentations (1850 – 1920), Nîmes, 20 décembre 2014.
Programme ⇒

Provence et Languedoc a l'opera. Cultures et representations 2014

–  « Marguerite Long au Conservatoire (Evêché), parallèle à un moment musical des pianistes de la classe de V. Pélissero », Nîmes, Journées du patrimoine, 20 septembre 2014 (à 17 h).
Programme ⇒

journees patrimoine Nimes 2014

– « Le répertoire du Grand-Théâtre de Montpellier dans les années 1890 », colloque de l’Opéra-Comique de Paris des 20-21 mai organisé en collaboration avec l’Université de Montpellier III et le Palazzetto Bru-Zane – Centre de Musique Romantique Française, mardi 20 mai 2014 (16h30).
Programme →

– « Communiquer sur la citoyenneté et la latinité par le spectacle dans l’amphithéâtre de Nîmes 1900-1939 », 139ème Congrès des Sociétés historiques et scientifiques, Nîmes, 6 mai 2014 (14 h), Collège Révolution, 40 rue Clérisseau, Nîmes.
Programme →

– « Beethoven et la Société des concerts symphoniques de Montpellier (1890-1903) », conférence-débat à l’occasion de la Neuvième Symphonie de Beethoven, Montpellier, Salle Molière de l’Opéra Comédie, 19 avril 2014.

Neuvieme Symphonie Beethoven Montpellier 19 avril 2014

—————————————————————————————————————————————————————–

Autour de la musique française, Prague, 16 – 21 mars 2014. Dans le cadre du projet Comenius Regio Nîmes / Prague « Grandir ensemble en Europe ».
Francouzské zrcadlení v české kapli

Programme →

Autour de la musique française Prague mars 2014

Journée d’études La Provence et le Languedoc à l’opéra au XIXe siècle : cultures et représentations, Opéra de Saint-Étienne en partenariat de l’Université Jean Monnet (15 février 2014). Programme →

Colloque L’opéra-comique au défi de la modernité 1850 – 1914, Opéra-Comique de Paris, Salle Bizet 16 et 17 janvier 2014 : Sabine Teulon-Lardic : « L’opéra-comique « rétrospectif » : une résistance ludique défiant la modernité après 1870 ». Programme du colloque →

Exposition Le goût de Diderot, Montpellier 10 décembre 2013 : Sabine Teulon-Lardic : « Le goût musical de Diderot », concert conférence.

gout musical de Diderot

Colloque Les salles d’opéra en Europe, Paris, salle Bizet 22 novembre 2013 :  Sabine Teulon-Lardic : « Opéras et spectacles avec musique dans l’amphithéâtre de Nîmes (1900-1930) : régénérer la culture antique et contribuer à la citoyenneté. » Programme du colloque →

Colloque La notion d’emploi dans l’art lyrique français à l’Opéra-Comique de Paris (2013)

Concert-conférence Au salon de musique des Despous de Paul à la fin du XIXème siècle par le Trio Sospirando
 (samedi 2 février 2013)

concert conférence 2 fevrier 2013

Colloque Exotisme et art lyrique à l’Opéra-Comique de Paris (2012)

International Conference Massenet and the Mediterranean World (Lucca, 2012)

Transferts culturels France-Allemagne à l’Opéra-Comique de Paris (2011)

Rencontres internationales Patrimoine culturel et désir de territoires à l’Université Paul-Valéry Montpellier III (2010)

– Colloque J. Massenet à Saint-Étienne (2009)

Congrès international de la Gesellschaft für Musik (Leipzig, 2008)

Interview sur France Musique :

– Interview de Sabine Teulon-Lardic sur la monographie Inventer le concert public à Montpellier (Symétrie, 2014) par A.- Charlotte Rémond (20 juillet 2016). Lien ⇒

Activités en Europe :

– Sabine Teulon-Lardic, séminaire des 32 chercheurs collaborant au Oxford Handbook of the Operatic Canon, C. Newark et W. Weber (dir.), Londres, 22-24 mai 2015.

– Sabine Teulon-Lardic, concert et conférence « Autour de la musique française », Prague, 16-21 mars 2014.

Fonction éditoriale :

– Co-direction avec J.-C. Branger de Provence et Languedoc à l’opéra (1850-1914) : cultures et représentations, Presses universitaires de Saint-Étienne (à paraître fin 2016).

Les commentaires sont fermés.