LAGOUANÈRE Jérôme

Maître de conférences de langue et littérature latines à l’Université Paul-Valéry Montpellier III

Cursus universitaire :

Agrégé de Lettres classiques

Sujet de thèse : Intériorité et réflexivité dans la pensée de saint Augustin. Formes et genèse d’une conceptualisation, sous la direction de M. le Professeur émérite Patrice CAMBRONNE ;
Membres du jury de soutenance : Mme le Professeur Mireille ARMISEN-MARCHETTI (Université Toulouse II- le Mirail) ; Mme le Maître Conférence HDR Anne-Isabelle BOUTON (Université Michel-de-Montaigne-Bordeaux III) ; M. le Professeur émérite Patrice CAMBRONNE (Université Michel-de-Montaigne-Bordeaux III) ; M. le Doyen de la Faculté de Théologie Philippe CURBELIE (Institut Catholique de Toulouse) ; Mme le Professeur Lucienne DESCHAMPS (Université Michel-de-Montaigne-Bordeaux III) ; M. le Professeur Carlos LEVY (Université Paris IV-Sorbonne)

Autres activités professionnelles :

Membre associé à l’Institut d’Études Augustiniennes et au Laboratoire d’Études sur les Monothéismes (L.E.M./U.M.R. 8584), depuis octobre 2010.

logo institut etudes agustiniennes          logo LEM

Membre du GRAA (Groupe de Recherches sur l’Afrique Antique)

graa

Membre de l’A.I.E.P/ I.A.P.S. (Association Internationale d’Études Patristiques)

AIEP logo

Membre du comité de rédaction du Bulletin Augustinien, depuis octobre 2010.

Membre de l’Association THAT (Textes pour l’Histoire de l’Antiquité Tardive)

THAT

Auteur pour le site internet ministériel DGESCO/SCEREN-CNDP Musagora, depuis septembre 2012.

logo Musagora

Thèmes de recherche :

– Étude de l’anthropologie augustinienne et de ses sources philosophiques antiques ;

– Éxégèse augustinienne et théologie de la grâce ;

– L’herméneutique antique et ses résurgences contemporaines.

PUBLICATIONS ET CONFÉRENCES :

Ouvrages :

– Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIe-VIe siècles). Jérôme Lagouanère et Sabine Fialon (éd.), Turnhout, Brepols, 2015, 380 p. (Instrumenta Patristica et Mediaevalia, 70).

tertullianus Afer Tertullien litterature chretienne d'Afrique

Présentation de l’éditeur :
Premier Père de l’Église latin d’Afrique, Tertullien (160-220) a marqué de son empreinte le christianisme de l’Occident. Cependant, si son influence sur des auteurs comme Jérôme ou Isidore de Séville a souvent été soulignée, peu d’études ont été consacrées au rôle théologique, spirituel et littéraire que son œuvre volumineuse a joué dans le développement de la pensée et de la langue des écrivains chrétiens d’Afrique durant l’Antiquité tardive. Pourtant, ce rôle est assez bien documenté, comme l’attestent les témoignages, certes parfois contradictoires, de grands écrivains chrétiens africains comme Cyprien, Lactance ou Augustin. Aussi nous semblait-il nécessaire de nous interroger à nouveaux frais sur l’influence de Tertullien sur la littérature chrétienne d’Afrique du Nord (IIe-VIe siècles), à travers une étude tant des formes littéraires, des contenus dogmatiques, que des contextes ecclésiologiques de sa réception. Au final, les travaux de cette journée d’étude, organisée dans le cadre du programme de recherche du G.R.A.A., « Tradition, évolution et mutation des formes littéraires en Afrique romaine », offrent quelques éclaircissements à la question fondamentale de la construction, réelle, imaginaire ou fantasmée, d’une « africanité » de la littérature chrétienne d’Afrique du Nord.

Jérôme Lagouanère, maître de conférences de Langue et littératures latines à l’Université Paul-Valéry Montpellier, membre de CRISES (EA 4424) et membre associé de l’Institut d’Etudes Augustiniennes (UMR 8584), travaille sur la pensée de saint Augustin et les rapports entre philosophie antique et patristique latine.
Sabine Fialon, docteur en Histoire romaine, a soutenu en décembre 2012 une thèse intitulée « Mens immobilis. Recherches sur le corpus hagiographique latin des actes et des passions d’Afrique romaine (IIe-VIe siècles) », sous la direction de Chr. Hamdoune et de J. Meyers, à l’Université Paul-Valery, Montpellier III (en cours de publication aux Études Augustiniennes). Après un post-doctorat de deux ans au LASLA (Laboratoire d’Analyse Statistique des Langues Anciennes) à l’Université de Liège, financé par le programme européen Euraxess CoFund-Marie Curie, elle est à présent ATER de latin à l’Université Paul-Valery, Montpellier III.

–  Intériorité et réflexivité dans la pensée de saint Augustin. Formes et genèse d’une conceptualisation. Paris, Institut d’études augustiniennes, 2012, 694 p.

Lagouanere Saint Augustin

Présentation de l’éditeur :
L’ouvrage s’inscrit dans une démarche d’archéologie conceptuelle. Il s’agit de retracer la genèse de la notion d’intériorité et les formes prises par cette conceptualisation dans la pensée d’Augustin d’Hippone, des premiers écrits, les Dialogues de Cassiciacum, jusqu’à l’œuvre centrale que constitue le De Trinitate. La première partie s’attache à dégager les grands principes de la syntaxe de l’intériorité dans le cadre d’une démarche topologique. Le travail s’organise selon un axe syntagmatique où sont étudiées les relations qui unissent des termes aussi essentiels qu’anima, animus, mens, ratio, intellectus, intelligentia, memoria, uoluntas et spiritus, et selon un axe paradigmatique, à travers le motif de l’ascension spirituelle. En dernier ressort, l’intériorité apparaît comme une structure dynamique où le concept d’imago Dei joue un rôle central. Cela conduit à la seconde partie où est examinée l’anthropo-théologie de l’image dans la pensée augustinienne. Après avoir replacé les concepts d’imago et de similitudo dans le cadre de la pensée antique, l’auteur étudie leur utilisation au sein du De Trinitate, ce qui l’amène à une réflexion sur le statut de l’analogie et sa thématisation à travers le motif paulinien du miroir en énigme, en 1 Co 13, 12. Cette réflexion sur l’approche spéculaire de la notion d’intériorité chez Augustin conduit à une interrogation sur son lien avec la réflexivité, conçu non seulement comme concept noétique, mais aussi sémiotique et herméneutique.

Contribution à des ouvrages collectifs et des actes de colloque :

– « Temps et Matière. L’exégèse augustinienne de Gn 1, 1-8, entre discours scientifique et exigence spirituelle », in : B. Bakhouche (éd.), Science et exégèse. Les interprétations antiques et médiévales du récit biblique de la création des éléments (Genèse 1, 1-8), Turnhout, Brepols, coll. Bibliothèque de l’École des Hautes Études Sciences Religieuses 167, 2016, p. 175-188.

– « Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique. Problématiques et enjeux », in : Jérôme Lagouanère et Sabine Fialon (éd.), Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè – VIè siècles), Turnhout, Brepols, 2015, collection Instrumenta Patristica et Mediaevalia 76, p. 9-17.

– « Augustin, lecteur critique du De anima de Tertullien », in : Jérôme Lagouanère et Sabine Fialon (éd.), Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè – VIè siècles), Turnhout, Brepols, 2015, collection Instrumenta Patristica et Mediaevalia 76, p. 231-265.

– « Clauis Tertulliani Operum », in : Jérôme Lagouanère et Sabine Fialon (éd.), Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè – VIè siècles), Turnhout, Brepols, collection Instrumenta Patristica et Mediaevalia 76, 2015, p. 267-314.

– « Le corps chez saint Augustin. La Pesanteur et la Grâce », in Ph. Guisard, Ch. Laizé, Le corps, Paris, Ellipses, coll. « Cultures antiques », 2015, p. 662-680.

– « Les Confessions de saint Augustin : un chant de louange à Dieu », in La louange, Connaissances des Pères de l’Église, 136, 2014, p. 41-52.

– « L’extase chez Augustin. Formes littéraires et enjeux philosophiques », Les Figures du Ravissement, Michel Briand, Liliane Louvel et Isabelle Gadoin (éd.), Presses Universitaires de Rennes, coll. « La Licorne », 2014, p. 67-85.

figures du ravissement

Présentation de l’éditeur : 
Quelles sont les correspondances entre ravissement et syncope, ou encore évanouissement, inspiration, enthousiasme, extase, enchantement, exaltation, fascination, hypnose…? Quels sont les traits stylistiques, rythmiques, visuels du ravissement poétique, amoureux, philosophique, dramatique… ? Quels sont les enjeux du récit ou de la description de scènes de ravissement ? Que se joue-t-il dans les ravissements ou rapts mythologiques ou mystiques ? Selon quelle dialectique avec le baroque, le moderne, l’immanence, la durée, l’action ?
En quoi le texte et l’image (plastique ou spectaculaire) sont-ils transformés par l’irruption du ravissement et l’immersion ou l’élan qu’il provoque ou donne à sentir ? dans le corps, la voix, l’économie psychique ? Quels liens peuvent être tissés, dans les œuvres qui ravissent ou représentent le ravissement, entre douleur et bonheur, dépossession de soi et métamorphose, sublime et anéantissement, ek-stase et chagrin, déplacement et stupéfaction, grâce et torture, transe et neutralité ? Comment l’œuvre d’art et le texte s’y prennent-ils pour représenter / présenter ce qui est là un impossible à dire, à montrer, à partager ? Voilà quelques-unes des questions dont a débattu l’équipe B1 «Poétiques de la représentation » du FoReLL (EA3816), dans son séminaire de recherche régulier comme dans le colloque organisé du 13 au 15 octobre 2011, à l’université de Poitiers. Les réflexions présentées ici tentent d’aborder le ravissement sous ses figures les plus diverses : il s’agit de musique, danse, cinéma, peinture, rhétorique, poésie, écritures de soi…, d’œuvres et d’expériences antiques, médiévales, modernes, contemporaines, dans des champs culturels et linguistiques variés ; et il est question surtout de ce que le ravissement fait à la littérature et aux arts, et aussi à l’artiste et à son lecteur ou spectateur.

– « Image de Dieu et intériorité humaine selon S. Augustin », Connaissance des Pères de l’Église, n°128, L’homme, Image de Dieu chez les Pères latins (Actes des XXIIè Rencontres nationales de patristique, Institut Catholique de Toulouse – Toulouse III – le Mirail, 30 juin-2 juillet 2012), décembre 2012, p. 50-61.

Connaissance des Peres de l'Eglise 128

Présentation de l’éditeur :
« Quant à ces mots : « Nous sommes transformés dans la même image » (2 Co 3, 18), il est bien certain que l’Apôtre entend par là l’image de Dieu qu’il appelle la même image, autrement dit celle-là même que nous contemplons ; car cette image est aussi la gloire de Dieu, comme il est dit en un autre passage : « L’homme ne doit pas se voiler la face, étant donné qu’il est l’image et la gloire de Dieu » (1 Co 11, 7), texte que nous avons expliqué au livre XII. « Nous sommes transformés », dit-il, c’est-à-dire que nous passerons d’une forme à une autre, de la forme obscure à la forme lumineuse. Car la forme obscure est déjà image de Dieu, et par là même sa gloire : forme dans laquelle nous avons été créés hommes, supérieurs aux autres animaux. C’est de la nature humaine que ces paroles sont dites : « L’homme ne doit pas se voiler la face étant donné qu’il est l’image et la gloire de Dieu. » Cette nature, la plus noble parmi les choses créées, une fois purifiée de son impiété par son Créateur, quitte sa forme difforme (deformis forma) pour devenir une forme belle (forma formosa). Car même au sein de l’impiété, notre nature mérite d’autant plus certainement la louange que sa corruption mérite le blâme. C’est pour cette raison que l’Apôtre ajoute : « de gloire en gloire » : de la gloire de la création à la gloire de la justification. Il est vrai qu’on pourrait entendre de bien d’autres façons l’expression « de gloire en gloire » : de la gloire de la foi à la gloire de la vision, de la gloire qui fait de nous des fils de Dieu à la gloire qui nous rend semblables à lui, « parce que nous le verrons tel qu’il est » (1 Jn 3, 2). Enfin l’addition « comme par l’Esprit du Seigneur » indique que c’est à la grâce du Seigneur que nous devons le bienfait d’une transformation si souhaitable.»
S. Augustin, De Trinitate, BA 16, pp. 457-459.

Organisation de manifestations scientifiques :

Coordonateur des séminaires du projet de recherche « Alter et ipse ».

Co-organisation (avec Sabine Fialon) : Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè-VIè siècles), Journée d’étude du GRAA organisée par Sabine Fialon et Jérôme Lagouanère, Université Paul-Valéry Montpellier III, 4 avril 2014.

Tertullien 4 avril 2014

Articles :

– « La notion de prochain chez Augustin au début de son épiscopat : le rôle matriciel du sermon De dilectione Dei et proximi (Sermon Dolbeau 11) », Sacris Erudiris 54 (2015), p.79-110.

– « Le schème de l’hebdomade dans les premiers écrits de saint Augustin », Revue des Etudes Augustiniennes et Patristiques, 60/1, 2014, p. 33-65.

– « Un genre problématique, l’apologétique chrétienne », Bulletin de l’ARELAM, juin 2014, p. 36-44.

– « Les usages du stoïcisme dans le De spectaculis et le De pallio de Tertullien », Vita Latina, 189-190, 2014, p.122-148.

– « L’amour du prochain dans les premiers commentaires pauliniens d’Augustin », Augustinianum, 54/1, 2014, p. 137-172

– « Augustin, à l’écoute de la Prima Iohannis. La définition augustinienne de la notion de prochain », Bulletin de Littérature Écclésiastique, CXIII/2, avril-juin 2012, p. 149-166

– « La notion de prochain dans les premiers écrits d’Augustin. Esquisse de réflexion », REAug, 2011, 57/2, p.239-267.

– « Les Songes et les Signes. L’interprétation dans le De Iosepho de Philon d’Alexandrie », Mélanges de Science Religieuse, 67/4, Octobre-Décembre 2010.

– « Au commencement était la fin : approche de la notion de fin dans le livre XXII de La Cité de Dieu d’Augustin », Bulletin de Littérature Écclésiastique, CX/3, juillet-septembre 2009, p. 275-308.

– « Conscience et intersubjectivité chez saint Augustin. Une approche d’archéologie conceptuelle de la notion de monde», Mélanges de Science Religieuse, 65/4, Octobre-Décembre 2008, p. 3-22.

– « Vision spirituelle et vision intellectuelle chez saint Augustin. Essai de topologie », Bulletin de Littérature Écclésiastique, CVIII/4, Octobre-Décembre 2007, p. 509-538.

Traductions :

Augustin, La Vision de Dieu, préface de M. le Professeur P. Cambronne, introduction, traduction et notes de J. Lagouanère, Paris, Seuil, collection « Points Sagesse », 2012, 151 p.

Lagouanere Vision de Dieu

Présentation de l’éditeur :
410 : invasion de Rome par les Goths, crainte de la fin des temps. Dans ce contexte tourmenté, la question du salut acquiert une importance capitale. Entre grâce divine et exercice du libre-arbitre, quelle est la place de l’homme dans son rapport avec l’infini ? Est-il capable de voir Dieu, dès ici-bas, de ses seules capacités ? Dans ce débat, saint Augustin défend la primauté de l’initiative divine ; cependant – et là se manifeste la richesse de la pensée augustinienne – ce n’est pas aux dépens de la raison que la foi fait autorité, mais avec elle.
Cet appui réciproque doit accompagner toute démarche spirituelle, particulièrement la lecture des textes – attitude que les penseurs de la Réforme mettront au coeur de leur projet, et qui, excédant le cadre religieux, fournit une manière non naïve d’être au monde.

– Augustin, La Vision de Dieu, préface de M. le Professeur P. Cambronne, introduction, traduction et notes de J. Lagouanère, éd. Desclée de Brouwer, collection « Les Carnets DDB », 2010.

– Sénèque, Sur le chemin de la sagesse, présentation et traduction de J. Lagouanère, éditions du Rocher, collection « Fondation Prince Pierre de Monaco », 2010.

Colloques et journées d’études :

– « La figure allégorique de la colombe chez les Pères latins », « Les Animaux chez les Pères de l’Église », XXVè Rencontres de Patristique (Université Catholique de Louvain, Université Toulouse Jean-Jaurès, Institut des Sources Chrétiennes), organisées par Régis Courtray et Régis Burnet, Sylvanès, 23-25 juin 2016.

Animaux chez les peres de l'Eglise Sylvanes juin 2016

– « Boèce et Augustin, deux influences contradictoires (viiè-xviè siècle) ? Réflexions sur les usages polémiques des sources », Conférence de clôture du colloque international « Boèce au fil du temps. La réception de son œuvre et son influence sur les lettres européennes du Moyen Âge à nos jours. Littérature et arts », organisé par Sophie Conte, Alicia Oïffer-Bomsel et Maria Elena Cantarino-Suñer, Université de Reims-Champagne, 2-3 juin 2016.

– « Augustin, lecteur de Sénèque. Le cas de la bona uoluntas», XVIIth International Conference on Patristic Studies, Oxford, 11-14 août 2015.

– A. Massie, Répondant : J. Lagouanère, « Augustin, théoricien de l’antijudaïsme chrétien? », « L’antijudaïsme des Pères : mythe et/ou réalité? », Colloque international organisé par R. Burnet et D. Luciani, Université Catholique de Louvain, 21 mai 2015.

– « Canis iste rabiosus (Aug., adu. leg., II, 4, 13). Le portrait comme arme théologique chez Jérôme et Augustin », « Formes du portrait. Les problématiques de la représentation dans l’imaginaire gréco-romain », Colloque international dans le cadre du réseau européen « Le phénomène littéraire aux premiers siècles de notre ère », Université Paul-Valéry, Montpellier III, 12 mai 2015.

– « Le saint Augustin d’Étienne Gilson », « Le fait religieux interrogé par les chercheurs. La question du point de vue », Journée d’étude du Centre d’Etude Interdisciplinaire du Religieux (C.I.E.R.), MSH-H, Université Paul-Valéry Montpellier III, 21 novembre 2014.

– « Un genre problématique : l’apologétique chrétienne », Séminaire de Langues Anciennes de l’Académie de Créteil, Créteil, 5 octobre 2014.

– « Les mots chrétiens de la relation: frater et proximus chez les écrivains chrétiens latins, de Tertullien à Augustin », Séminaire « Alter et ipse», organisé par J. Lagouanère, Université Paul-Valéry Montpellier III, 3 octobre 2014.

– « Augustin d’Hippone : un théologien chrétien? », Cycle de conférences publiques « Les grands théologiens chrétiens », Faculté Protestante de Théologie, Montpellier, 24 septembre 2014.

– « Les Confessions de Saint Augustin, un chant de louange à Dieu », Les Pères de l’Église et la louange. Musiques, Prières, Hymnes. XXIVème Rencontres Nationales de Patristique, organisées par R. Courtray et R. Burnet, avec le soutien de l’Université Toulouse II, l’Université Catholique de Louvain et l’Institut des Sources Chrétiennes, Sylvanès, 20-22 juin 2014.

Sylvanes patristique juin 2014

– « Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique: problématiques et enjeux », Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè-VIè siècles), Journée d’étude du GRAA organisée par S. Fialon et J. Lagouanère, Université Montpellier III – Paul Valéry, 4 avril 2014.

– « Augustin, lecteur critique du De anima de Tertullien », Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIè-VIè siècles), Journée d’étude du GRAA organisée par S. Fialon et J. Lagouanère, Université Montpellier III – Paul Valéry, 4 avril 2014.

– « Les Confessions de saint Augustin: question(s) de genre(s) », communication prononcée dans le cadre du séminaire de Master Lettres d’A. Pauvert et de J.-F. Cottier sur ‘Les écritures du moi au Moyen Âge’, Université Paris VII – Diderot, 28 janvier 2014.

– « L’injustice chez saint Augustin », communication prononcée dans le cadre du séminaire sur « L’injustice » organisé par G. Bras, G.E.M.R., 25 janvier 2014.

– « Nisi naturali iure, non etiam familiari. Justice païenne et justice divine chez Tertullien et Lactance », Amor iustitiae II. Influences des représentations patristiques de la justice au Moyen Âge. Journées d’études internationales, organisées par A.-I. Bouton-Touboulic, Université Charles-de-Gaulle- Lille 3, 14-15 novembre 2013.

File created with CoreGraphics

– « Le schème de l’hebdomade dans les premiers écrits d’Augustin », « Les Jeudis du L.E.M. », L.E.M., UMR 8584, 13 juin 2013.

– « Temps et Matière. L’exégèse augustinienne de Gn 1, 1-8, entre discours scientifique et exigence spirituelle », Science et Exégèse: les interprétations antiques et médiévales du récit biblique de la création des éléments (Genèse 1, 1-8), colloque international organisé par B. Bakhouche, Université Paul-Valéry Montpellier III, 3-5 avril 2013.

– « Ecriture(s) et exégèse de soi dans les Confessions de saint Augustin », L’écriture de soi dans la littérature latine du Moyen-Âge, Journée d’étude organisée par F. Wendling, CEPAM – UMR 7264, Université de Nice, 22 mars 2013.

– « The figure of ‘Paganus’ in the Works of Augustine of Hippo », Pagans and Christians in the Late Roman Empire: New Evidence, New Approaches (4th-6th Centuries), colloque international organisé par M. Saghy, R. Lizzi Testa et M. R. Salzman, Central European University, Budapest, 7-10 mars 2013.

– « Anges et démons, ou la construction d’un imaginaire (à propos du nouveau dossier Musagora) », Journée de l’Antiquité 2013, organisée par B. Pérez-Jean et J. Lagouanère, Université Paul-Valéry Montpellier III , 6 février 2013.

– « Image de Dieu et intériorité humain selon saint Augustin », Rencontres Nationales de Patristique, organisées par R. Courtray et D. Vigne, Institut Catholique de Toulouse/ Université Toulouse II- Le Mirail, 30 juin – 2 juillet 2012.

– « Terrorem potius quam religionem. Douceur, grâce et conversion. Sur une citation augustinienne chez Pascal », XXXIIIème colloque international « La Douceur dans la pensée moderne (XIVème-XVIIème siècles) », organisé par M. Jones-Davies et Fl. Malhomme, S.I.R.I.R. (Société Internationale de Recherches Interdisciplinaires sur la Renaissance, Paris IV -Sorbonne), Université Paris IV-Sorbonne, 15-17 décembre 2011.

douceur dans la pensee moderne Paris 2011

– « L’extase chez Augustin. Formes littéraires et enjeux philosophiques », dans le cadre du colloque international « Les figures du ravissement » organisé par le Laboratoire FORELL (EA 3816) Equipe B1 Poétique de la représentation, Université de Poitiers, 13-15 octobre 2011.

figures du ravissement Poitiers 2011

– « La notion de prochain chez saint Augustin », communication dans le cadre du séminaire de Master 2 de M. Vincent Zarini, Professeur à l’Université Paris IV-Sorbonne, Maison de la Recherche, Paris IV-Sorbonne, 26 mai 2011.

– « Traduction et didactique : réflexions à partir d’une traduction de saint Augustin », Journée académique des Langues Anciennes du Rectorat de Créteil, mercredi 9 juin 2010. (article en ligne →)

– « Au commencement était la fin: approche de la notion de fin dans le livre XXII de La Cité de Dieu », Colloque « Où commence la fin », organisé par l’École Doctorale n°480, Montaigne-Humanités, 25 avril 2008.

Recensions d’ouvrage dans le cadre du Bulletin Augustinien :

Bulletin Augustinien 2014-2015 (in REAug 61 (2015), p.365-417) : Ariane Magny, « Porphyry in Fragments. Reception of an Anti-Christian Text in Late Antiquity », Farhnam-Burlington, Ashagate, 2014 (p.370-372); « Filosofia e dialogo: l’eredità moderna di Agostino », ed. Donatella Pagliacci, Roma, Città Nuova, 2010 (p.384-386); David van Dusen, « The space of time: a sensualist interpretation of time in Augustine, Confessions X to XII », Leiden-Boston, Brill, 2014 (p.400-402); Richard Sorabji,  » Emotions and Peace of Mind: from Stoic Agitation to Christian Temptation », Oxford, Oxford University Press, 2000 (p.407-408); Giorgio Benelli, « Mondo, essere e nulla: le radici filosofische della spiritualità agostiniana, Roma, Città Nuova, 2007 (p.412-413); Lee C. Barrett, « Eros and Self-Emptying: The Intersections of Augustine and Kierkegaard », Grand Rapids (Mich.), Eerdmans, 2013 (p.415-416).

– Bulletin Augustinien 2013-2014 (REAug, 60 (2014), p.427-492) : Augustine’s City of God: a critical guide, ed. James WETZEL, Cambridge University Press, 2013 (p.450-452); Patrice CAMBRONNE, Saint Augustin: un Voyage au cœur du Temps. 3: Du Temps des Promesses au Temps des Fins. Une introduction à La Cité de Dieu, XVI,XII – XXII, Presses Universitaires de Bordeaux, 2013 (p.452-454); Après la métaphysique: Augustin? Actes du colloque inaugural de l’Institut d’Etudes Médiévales de l’Institut catholique de Paris, 25 juin 2010, éd. Alain DE LIBERA, Paris, Vrin, 2013 (p.463-465); Olivier BOULNOIS, Au-delà de l’image: une archéologie du visuel au Moyen Âge, Vè-XVIè siècle, Paris, Le Seuil, 2008 (p.466-467); Vincent GIRAUD, Augustin, les signes et la manifestation, Paris, P.U.F., 2013 (p.468-471); Tolle lege: essays on Augustine and on medieval philosophy in honor of Roland J. Teske, SJ, ed. R. C. TAYLOR, D. TWETTEN et M. WREEN, Milwaukee University Press, 2011 (p. 473-476); Sarah Catherine BYERS, Perception, Sensibility and Moral Motivation in Augustine: a stoic-platonic synthetisis, Cambridge University Press, 2013, p.476-478); John Peter KENNEY, Contemplation and Classical Christianity: a Study in Augustine, Oxford University Press, 2013 (p. 485-487).

– Bulletin Augustinien 2012-2013 (REAug 2013 – 59/2, p. 441-504) : Nicoletta BROCA, Lattanzio, Agostino e la Sibylla Maga : Ricerche sulla fortuna degli Oracula Sibyllina nell’Occidente latino, Roma, Herder, 2011 (p. 444) ; PORPHYRE, Lettre à Anébon l’Egyptien,texte établi, trad. et commenté par Henri Dominique SAFFREY et Alain-Philippe SEGONDS, Paris, Les Belles Lettres, C.U.F., 2013 (p. 445-447) ; PORFIRIO, Filosofia rivelata dagli Oracoli : con tutti i frammenti di magia, stregoneria, teosofia e teurgia, monografia introduttiva di Giuseppe GIRGENTI ; saggio interpretativo, traf., note e apparati di Giuseppe MUSCOLINO, Milano, Bompiani, 2011 (p. 447-449) ; Augustine : His Legacy and Relevance, ed. by Wayne CRISTAUDO and Heung-Wah WONG, Adelaide, Australian Theological Forum, 2010 (p. 474-475) ; Augustine and Modern Law, ed. by Richard O. BROOKS and James Bernard MURPHY, Farnham, Ashgate, 2011 (p. 475-476) ;  A Companion to Augustine, ed. by Mark VESSEY, with the assistance of Shelley REID, Oxford, Blackwell, 2012 (p. 477-480) ;  Augustin philosophe et prédicateur. Hommage à Goulven Madec. Actes du colloque international organisé à Paris les 8 et 9 septembre 2011, éd. par Isabelle BOCHET, Paris, Institut d’études augustiniennes, 2012, (p. 480-485) ;  Silenzio e parola nella patristica: contributi; presentati al XXXIX incontro di studiosi dell’antichita cristiana, Roma, 6-8 Maggio 2010, Roma, Institutum patristicum augustinianum, 2012 (p. 486-487) ; Andrea NIGHTINGALE, Once Out of Nature : Augustine on Time and the Body, The University of Chicago Press, 2011 (p.489-490) ;  Timo NISULA, Augustine and the Functions of Concupiscence, Leiden, Brill, 2012 (p. 490-491) ; F.B.A ASIEDU, From Augustine to Anselm: The Influence of De Trinitate on the Monologion, Turnhout, Brepols, 2012 (p.499-500) ; Robert McMAHON, Understanding the Medieval Meditative ascent : Augustine, Anselm, Boethius and Dante, Washington DC, The Catholic University of America Press, 2006 (p. 500-501) ;  Paul Ricoeur: mal et pardon, avec un inédit de Paul Ricoeur, textes édités par Isabelle BOCHET, Paris, Editions des Facultés jésuites de Paris, 2013 (p. 502-504).

– Bulletin Augustinien (REAug 2012-58/2, p. 373-429) : Le problème de la christianisation du monde antique, textes réunis par Hervé INGLEBERT, Sylvain DESTEPHEN et Bruno DUMEZIL, Paris, Picard, 2010 (Textes, histoire et monuments de l’Antiquité au Moyen-Âge), 415 p. (p. 380-381) ; Le traité de Porphyre contre les chrétiens : un siècle de recherches, nouvelles questions, Actes du colloque international organisé, les 8 et 9 septembre 2009, à l’Université de Paris IV- Sorbonne, éd. par Sébastien MORLET, Paris, Institut d’Etudes Augustiniennes, 2011 (Collection des Etudes augustiniennes, Série Antiquité ; 190), 462 p. (p. 382-385) ; Jacques OLLIER, Firmamentum narrat : la théorie augustinienne des « Confessions », Paris, Parole et Silence, 2011 (Collège des Bernardins ; 10), 338 p. (p. 393-395) ; Gary WILLS, Augustine’s ‘Confessions’ : A Biography, Princeton, Princeton University Press, 2011 (Lives  of Great Religious Books), 166 p. (p. 395) ; Léon LEMMENS, Foi chrétienne et agir moral selon saint Augustin, Roma, Institutum Patristicum Augustinianum, 2011 (Studia Ephemeridis Augustinianum ; 120), 341 p. (p. 418-420) ; Louis MACKEY, Faith Order Understanding : Natural Theology in Augustinian Tradition, foreword by Robert SWEETMAN, Toronto, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, 2011, 170 p. (p. 422-423) ; Lydia SCHUMACHER, Divine Illumination : the History and Future of Augustine’s Theory of Knowledge, Chichester, J. Wiley, 2011 (Challenges in Contemporary Theology), 250 p. (p. 423-424) ; Le jeune Heidegger 1909-1926. Herméneutique, phénoménologie, théologie, éd. S.-J. ARRIEN et S. CAMILLERI, Paris, Vrin, 2011 (« Problèmes et Controverses »), 286 p. (p. 426) ; Martin HEIDEGGER, Phénoménologie de la vie religieuse, trad. Jean GREISCH, Paris, N.R.F.-Gallimard, 2012 (« Bibliothèque de Philosophie », 415 p.) (p. 427-428) ; Jérôme FERRARI, Le Sermon sur la chute de Rome, Arles, Actes Sud, 2012 (« Domaine français), 102 p. (p. 428-429).

Bulletin Augustinien (REAug 2010 -56/2, p. 341-396) : Carlos LEVY, Les Scepticismes, Paris, PUF, 2008, Que sais-je ? (p. 347) ; Stéphane RATTI, Écrire l’histoire à Rome, avec Jean-Yves GUILLAUMIN, Paul-Marius MARTIN, Étienne WOLFF, Paris, Les Belles-Lettres, 2009 (p.347) ; Carine VAN LIEFFERINGE, La Théurgie : des « Oracles chaldaïques à Proclus, Liège, Centre international d’étude de la religion grecque antique, 1999 (p. 347-348) ; Emmanuel FALQUE, Dieu, la chair et l’autre : d’Irénée à Duns Scott, P.U.F., 2008 (p. 367) ; The Reception and Interpretation of the Bible in Late Antiquity. Proceedings of the Montreal Colloquium in honour of Charles Kannengiesser, 11-13 October 2006, ed. by Lorenzo DI TOMMASO and Lucian TURCESCU, Leiden, Brill, 2008 (p. 372-373) ; Alain DE LIBERA, Archéologie du sujet, I. Naissance du sujet, Paris, Vrin, 2007 (p. 382-386) ; Orthodox Readings of Augustine, ed. by Georges E. DEMACOPOULOS and Aristotle PAPANIKOLAOU, Crestwood-New-York, St Vladimir’s seminary Press, 2008 (p. 393-394) ; Gilbert DAHAN, Lire la Bible au Moyen-Âge : essais d’herméneutique médiévale, Genève, Droz, 2009 (p. 395).

Bulletin Augustinien (REAug 2011-57/2, p. 429-491) : Jean GRONDIN, La philosophie de la religion, Paris, P.U.F., 2009, Que sais-je ? (p. 430) ; P. CAMBRONNE, Saint Augustin. Un voyage au coeur du temps, 1. Une histoire revisitée. Une introduction à la Cité de Dieu, I-X, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2010 (p. 449-451) ; P. CAMBRONNE, Saint Augustin. Un voyage au coeur du temps, 2. Le temps des commencements. Une introduction à la Cité de Dieu, XI-XVI, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2012 (p. 451-453) ; P. NERHOT, La Métaphore du passage. Le concept de temps chez saint Augustin, fondement d’une nouvelle éthique, Paris, L’Harmattan, 2008 (p. 472-473) ; Agustin y el agustinismo. Coloquio de Roma. ’Academia Belgia’ (Roma) de 2-3 de abril 2009, ed. A. DUPONT, trad. E. EGUIARTE, Augustinus, 55, 216-217, p. 77-210 (p. 476-477) ; Ph. CARY, Inner Grace : Augustine in the Traditions of Plato and Paul, Oxford University Press, 208 (p.477-478) ; Ph. CARY, Outward Signs : The Powerlessness of External Things in Augustine’s Thought, Oxford University Press, 2008 (p. 480-481) ; La Mémoire du temps au Moyen Âge, ed. A. PARAVICINI BAGLIANI, Firenze, Sismel, 2005 (p. 486) ; Augustine and Postmodern Thought : A New Alliance against Modernity ?, ed. L. BOEVE, M. LAMBERIGTS, M. WISSE, Leuven, Peeters, 2009 (p. 489-490).

Autres recensions :

– Le De Trinitate de saint Augustin. exégèse, logique et noétique, E. Bermon et G. O’Daly (éd.), Paris, Institut d’Etudes Augustiniennes, 2012, Revue des Etudes Latines, 91, 2013, p. 344-346.

Lettres croisées de Jérôme et Augustin, éd. C. Fry, Paris, Les Belles Lettres, J.-P. Migne, 2010, Revue des Études Anciennes, 115/2, 2013, p. 739-741.

Autres activités scientifiques :

2014 : Participation à un jury de thèse : Agnès VAREILLE, Testa Inbuta ou l’écriture polyphonique. Les textes classiques comme substrat de l’écriture et de la pensée dans La Cité de Dieu de saint Augustin, thèse de Doctorat en études latines, sous la direction des Prof. Clara AUVRAY-ASSAYAS et Vincent ZARINI, Université de Rouen, vendredi 28 novembre 2014.

6 janvier 2014 : Intervention à l’émission « Les Nouveaux chemins de la connaissance » sur France Culture à propos des Lettres à Lucilius de Sénèque.

Frane Culture logo

2013 : Participation à un jury de thèse : Afraa ISMAEL, Le problème du temps chez saint Augustin et saint Thomas d’Aquin, thèse de Doctorat de Philosophie sous la direction de Mme le Prof. émérite Cl. LAVAUD, Université Michel-de-Montaigne-Bordeaux III, 10 avril 2013.

2013 : Co-organisation avec Mme B. PEREZ-JEAN de la Journée de l’Antiquité 2013, Université Paul-Valéry Montpellier III, 6 février 2013.

journee antiquite 2013

2012 : Élaboration d’un dossier pédagogique « Anges et démons » pour le site DGESCO/SCEREN-CNDP Musagora

logo Musagora

Les commentaires sont fermés.