Publications

 Frank CLAUSTRAT

Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université Paul-Valéry Montpellier III
frank.claustrat@univ-montp3.fr / 3000fc@free.fr

Direction de la revue ARTnord / Direction of ARTnord magazine

Conférences /Journées d’étude / Séminaires / Tables rondes / Interventions audio-visuelles / Lectures / Discussions / Seminars/ Debates / TV interviews

Colloques et séminaires internationaux / International symposiums and workshops

Conseiller et commissaire scientifiques d’exposition / Exhibition curator and consultant

——————————————————————————————————————————————————————————–

Publications

– « Claude Monet. Le déjeuner sur l’herbe », Connaissance des Arts, hors-série n°740 (Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine, Paris, Fondation Louis Vuitton, 22 octobre 2016-20 février 2017), p. 32-33, 1 ill.

– « Pablo Picasso. Portrait de Benet Soler », Connaissance des Arts, hors-sérien°740 (Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine, Paris, Fondation Louis Vuitton, 22 octobre 2016-20 février 2017), p. 38-39, 1 ill.

connaissance-des-arts-hors-serie-740-2016

– « Centres, marges, lisières : espaces et mobilité de l’art au XIXe siècle », L’art du XIXe siècle. L’heure de la modernité (dir. scientifique :  Bertrand Tillier ; dir. éditoriale : Geneviève Rudolf), Paris, Citadelles & Mazenod, 2016, p. 76-133, 60 ill. couleurs.

art-au-19e

Résumé de l’éditeur :
Pensée dans une perspective internationale ouverte sur l’Europe au sens le plus large (pays scandinaves, Finlande et Europe de l’Est compris) et sur l’Amérique du Nord, cette ambitieuse synthèse revisite plus d’un siècle de création (1789-1914). Rompant avec le découpage classique « peinture/sculpture/architecture/arts décoratifs/photographie », elle envisage une approche transversale élargie. Le XIXe siècle est, en effet, le moment où se développe une réflexion théorique et où s’amorce une véritable démocratisation de l’art, des œuvres, du patrimoine. La formation des artistes, les réformes du Salon, l’émergence du marché de l’art, l’inflation de la critique, la naissance du musée, la conception de l’architecture et de l’urbanisme, la sculpture publique, le développement de la photographie… sont autant de dimensions où est impliqué le public auquel les œuvres sont destinées. De « l’art pour l’art » à « l’art pour tous », les artistes modernes ou académiques se trouvent confrontés à la nécessité de promouvoir leur création, de l’exposer, de la diffuser. Avec près de 700 illustrations, cet ouvrage de 600 pages fait l’état des connaissances actuelles sur l’art du XIXe siècle et donne au lecteur à réapprécier ses chefs-d’œuvre, mais aussi à découvrir les visages internationaux de la modernité. Un index des noms cités et des œuvres illustrées figure à la fin du livre.

« Elina Brotherus in extenso à Montpellier », Connaissance des arts, 16 août 2016.

« Les interventions spatiales d’Ólafur Elíasson à Versailles », Connaissance des arts, 4 août 2016.

« Mai 1868 : quand Frédéric Bazille faisait sa révolution », Connaissance des arts, 27 juillet 2016.

« À Giverny : Sorolla, ‘le long des golfes clairs…' », Connaissance des arts, 25 juillet 2016.

« L’idéalisme à l’œuvre : Eckersberg à la Fondation Custodia », Connaissance des arts, 11 juillet 2016.

– « A Læsø, l’île secrète de Per Kirkeby », Connaissance des arts, n°749, juin 2016, p. 62-67, 7 ill.  [article publié dans la rubrique « Visite d’atelier »].

Connaissance des Arts 749 juin 2016

– « Frits Thaulow (1847-1906), l’œil écologique », Frits Thaulow. Paysagiste par nature, dir. Frank Claustrat et Emmanuelle Delapierre, Paris, Gand, Snoeck, 2016, p. 14-25, 10 ill.  [Catalogue de l’exposition, Caen, musée des Beaux-Arts, 16 avril – 26 septembre 2016, dans le cadre de la 3ème édition du « Festival Normandie Impressionniste ». Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Frits Thaulow (1847-1906), la biographie d’un peintre voyageur », Frits Thaulow. Paysagiste par nature, dir. Frank Claustrat et Emmanuelle Delapierre, Paris, Gand, Snoeck, 2016, p. 160-179, 37 ill.  [Catalogue de l’exposition, Caen, musée des Beaux-Arts, 16 avril – 26 septembre 2016, dans le cadre de la 3ème édition du « Festival Normandie Impressionniste ». Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

Frits Thaulow paysagiste par nature

Résumé de l’éditeur :
Le Norvégien Frits Thaulow (1847-1906) est actif en Europe et aux Etats-Unis des années 1870 à l’aube du XXe siècle. Après une formation de peintre de marine, son art excelle dans la représentation à l’huile et au pastel de l’eau, de la neige et de la nuit. Nomade, il peint dans de nombreuses régions françaises (la Normandie, notamment), mais également à l’étranger (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, États-Unis, Grande-Bretagne, Hollande, Italie, Norvège, Suède). Cet ouvrage est l’occasion de découvrir Frits Thaulow, l’un des plus grands artistes scandinaves à l’époque de l’impressionnisme. Cousin d’Edvard Munch, beau-frère de Paul Gauguin, il est notamment admiré par des célébrités comme Auguste Rodin, Claude Monet et August Strindberg. Le regard écologique que Frits Thaulow porte sur la nature sauvage ou bucolique, son talent à plonger le spectateur dans le paysage peint ainsi que ses exceptionnelles qualités de coloriste demeurent d’une étonnante contemporanéité. Ce catalogue s’impose comme le livre de référence avec cinq essais thématiques et une biographie réalisés par les meilleurs spécialistes. Une expographie inédite, française et belge, vient enrichir le sommaire.

– « Visionnaire par dépit, Cinésketch, de Francis Picabia », Art et désenchantement (XIXe-XXIe siècles). Le cafard après la fête, Valérie Dupont (dir.), Dijon : EUD – Éditions Universitaires de Dijon, Collection Art, Archéologie & Patrimoine, 2015, p. 33-42, 1 ill.

imageCette étude relate l’histoire inédite de la revue Cinésketch, spectacle « unique » commandé par le directeur des Ballets Suédois (1920-1925), Rolf de Maré, à Francis Picabia, pour le réveillon du 31 décembre 1924, au Théâtre des Champs-Élysées, à Paris. Pour la première fois, la célèbre photographie de Man Ray, Marcel Duchamp et Bronia Perlmutter en Adam et Eve (d’après un tableau de Lucas Cranach l’Ancien), prise lors de la répétition, est contextualisée. Par sa forme et son esprit, Cinésketch est une œuvre révolutionnaire : elle annonce le happening élaboré aux États-Unis par John Cage et Merce Cunningham en 1952, avec Untitled Event, au Black Mountain College, et, plus tard, par leur disciple Allan Kaprow puis par le mouvement Fluxus.  Cinésketch est la dernière création des Ballets Suédois. Avec elle, cette compagnie se situe non seulement à l’avant-garde de la danse mais aussi du spectacle vivant modernes.

ballets suedois affiche

4e6147b990ffa96a23a27bbe164aa721

« Copenhague : Gerda Wegener à l’avant-garde LGBT », Connaissance des Arts, 16 novembre 2015.

– « Gerda Wegener og Frankrig – en brændende kærlighed », Gerda Wegener (dir. Andrea Rygg Karberg), Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst, 2015, p. 60-75, 16 ill.  [Catalogue de l’exposition Gerda Wegener, Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst,  7 novembre 2015 – 16 mai 2016]. Edition anglaise : « Gerda Wegener and France – A Passionate Love Affair », Gerda Wegener (dir. Andrea Rygg Karberg), Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst, 2015, p. 60-75, 16 ill.

– « Gerda Wegener. Biografi » (pour l’expographie française de Gerda et d’Einar Wegener, sous la direction d’Amalie Grubb Martinussen), Gerda Wegener (dir. Andrea Rygg Karberg), Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst, 2015, p. 80-85, 5 ill.  [Catalogue de l’exposition Gerda Wegener, Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst,  7 novembre 2015 – 16 mai 2016]. Édition anglaise : « Gerda Wegener. Biography » (pour l’expographie française de Gerda et d’Einar Wegener, sous la direction d’Amalie Grubb Martinussen),  Gerda Wegener (dir. Andrea Rygg Karberg), Ishøj, Arken Museum for Moderne Kunst, 2015, p. 80-85, 5 ill.

Gerda Wegener 2015

Editorial Abstract :
Gerda Wegener (1885-1940) is a unique figure in Danish art. She divided opinion in Copenhagen and enjoyed great success in Paris. Coquettish girls, elegant ladies and sensual women populate her pictures. As a woman artist she portrays the beauty of women with equal portions of empathy, understanding and fascination. She married the landscape painter Einar Wegener, known today as the transwoman Lili Elbe. Lili became Gerda Wegener’s favorite model, and art became the space of freedom where Lili could develop her female identity. This catalogue focuses on an artistic career that breaks with the traditional gender relations of painter, muse and model.

« Per Kirkeby à l’épreuve du Grand Nord »Connaissance des Arts, 7 septembre 2015.

« Oslo : Munch et Van Gogh, d’un soleil à l’autre », Connaissance des Arts, 10 juin 2015.

– « Helene Schjerfbeck et Akseli Gallen-Kallela, lumières du Nord », Connaissance des Arts, hors-série n° 667 (Les Clefs d’une passion, Paris, Fondation Louis Vuitton, 1er avril – 6 juillet 2015),  p. 52-57, 6 ill.

Les Clefs d'une passion 667

– « Le Nord magique, une expo sur l’imagination au pouvoir d’Oslo à Helsinki »,  Connaissance des Arts, 24 février 2015.

« Contact d’Ólafur Elíasson à la Fondation Louis Vuitton », Connaissance des Arts, 12 janvier 2015.

« La modernité de Lyre & Palette revit à la librairie Sur le Fil de Paris », Connaissance des Arts, 24 novembre 2014.

« Duchamp à Beaubourg : une exposition inachevée », Connaissance des Arts, 17 novembre 2014.

« Photographie danoise : Keld Helmer-Petersen vu par Michael Sheridan », Connaissance des arts, 14 novembre 2014.

« Erró, l’exorciste, au musée d’Art contemporain de Lyon », Connaissance des arts, 28 octobre 2014.

« Les paysages virtuels de Søren Martinsen à la Maison du Danemark », Connaissance des arts, 26 septembre 2014.

– « Ponsonailhe, un écrivain d’art international », L’Ami de Pézenas, revue trimestrielle de l’Association Les Amis de Pézenas, n°70, septembre 2014, p. 12, 1 ill.

« Bruxelles au temps de l’impressionnisme à Giverny », Connaissance des arts, 11 août 2014.

– « Ekebergparken, le musée au-dessus d’un fjord », Connaissance des Arts, n° 728, juillet-août 2014, p. 56-61, 10 ill.

– « La danse pour infini. Jean Börlin, Étoile des Ballets Suédois (1920-1925) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 22-37, 13 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

ballets suedois une compagnie d'avant-garde

Présentation de l’éditeur :
Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925). Créés à Paris par Rolf de Maré, les Ballets Suédois donnent cinq saisons de spectacles internationaux entre 1920 et 1925. Prônant la fusion des arts, la compagnie remporte un grand succès par sa modernité et son audace. En effet, les Ballets Suédois réunissent autour d’eux les plus grands créateurs de leur époque : les compositeurs du Groupe des Six, les poètes Blaise Cendrars, Jean Cocteau et Paul Claudel, les peintres Fernand Léger, Giorgio De Chirico et Francis Picabia, le cinéaste René Clair… Cet ouvrage est l’occasion de redécouvrir Jean Börlin, le chorégraphe unique de la compagnie qui réussit à transgresser sa formation classique pour  inventer un vocabulaire chorégraphique plus libre et créer de nouveaux modèles de spectacles préfigurant le happening et la performance. Il s’impose comme le livre de référence sur le sujet en donnant le catalogue raisonné du répertoire des Ballets Suédois et une chronologie inédite de tous les spectacles présentés par la compagnie en Europe et aux États-Unis.

– « La postérité des Ballets Suédois », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank  Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 58-65, 7 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Derviches (octobre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 84-85, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Iberia (octobre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 92-93, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Jeux (octobre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 96-97, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11  juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Nuit de Saint-Jean (octobre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 104-105, 1 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Divertissement (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 86-87, 3 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « El Greco (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 88-89, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11  juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national  de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Le Tombeau de Couperin (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 118-119, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Les Vierges folles (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 122-123, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France.  Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Maison de fous (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 98-99, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Pas de deux (novembre 1920) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 109  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « La Boîte à joujoux (février 1921) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 74-75, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « L’Homme et son désir (juin 1921) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 90-91, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Les Mariés de la Tour Eiffel (juin 1921) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 102-103, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Chopin (novembre 1921) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 76-77, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Dansgille (novembre 1921) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 82-83, 1 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Skating rink (janvier 1922) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 116-117, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Marchand d’oiseaux (mai 1923) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 100-101, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Offerlunden (mai 1923) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 106-108, 3 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « La Création du monde (octobre 1923) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 80-81, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Within the quota (octobre 1923) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 124-125, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « La Jarre (novembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 110-111, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Le Porcher (novembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 74-75, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Le Roseau (novembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 114-115, 1 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Le Tournoi singulier (novembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 120-121, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin-28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Relâche (décembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 112-113, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

– « Cinésketch (décembre 1924) », Les Ballets Suédois. Une compagnie d’avant-garde (1920-1925), dir. Mathias Auclair et Frank Claustrat, Paris, Gourcuff/Gradenigo, 2014, p. 78-79, 2 ill.  [Catalogue de l’exposition, Paris, Opéra Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 11 juin – 28 septembre 2014, organisée conjointement par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France. Commissariat scientifique : Frank Claustrat, Mathias Auclair et Inès Piovesan].

« Relâche-1924, à l’Opéra national de Lorraine », Connaissance des arts, 19 mars 2014.

« Asger Jorn, un artiste libertaire à Copenhague », Connaissance des arts, 10 mars 2014.

« Oslo inaugure Ekebergparken, un jardin de sculptures »Connaissance des arts, 14 octobre 2013.

– « Étoiles et toiles à l’Opéra de Paris »Connaissance des arts, 10 juillet 2013.

– « Bruno Liljefors, l’œil écologique à Stockholm »Connaissance des arts, 5 juillet 2013.

« Carl Larsson, peintre du modèle suédois », Connaissance des arts, 26 juin 2013.

« Toute une vie avec Edvard Munch à Oslo », Connaissance des arts, 18 juin 2013.

« Anders Zorn, le moderne séduit Boston », Connaissance des arts, 10 avril 2013.

« Hilma af Klint – Nouvelle icône de l’abstraction », Connaissance des arts, 22 mars 2013.

– « Como los pajaros del cielo : la bohemia artistica en europa », Luces de bohemia. Artistas, gitanos y la definicion del mundo moderno (dir. Casilda Ybarra Satrustegui et Maria Lopez Fernandez), Fundacion Mapfre, Madrid, 2 février-5 mai 2013, p. 84-93, 11 ill.

.luces-bohemia

Presentación editor :
Con ocasión de esta exposición, se ha publicado un catálogo científico que recoge los ensayos de los comisarios de la muestra, Sylvain Amic y Pablo Jiménez Burillo, así como de importantes historiadores en el tema de referencia: Marilyn R. Brown, Henriette Asseo, Jean-Didier Wagneur, Frank Claustrat, Guy Cogeval, Eduardo Quesada Dorador y Carmen González de Castro.
Los contenidos del catálogo además de servir como complemento de la visita ahondan en profundidad en temas específicos como la representación de los gitanos en la pintura española o la gestación del mito del artista bohemio a partir de la visión del gitano. La publicación se completa con la reproducción de todas las obras de la exposición, acompañada de su ficha catalográfica completa.

« Gunnar B. Kvaran a le vent en poupe [Oslo, « To Be With Art Is All We Ask », musée Astrup Fearnley] », Connaissance des Arts, n°712, février 2013, p. 31, 1 ill.

« Picasso contre Duchamp [Stockholm, « He Was Wrong Pablo Picasso versus Marcel Duchamp, Moderna Museet] », Connaissance des Arts, n°712, février 2013, p. 31, 1 ill.

– « Le Sven-Harry’s Museum, un musée en or [Stockholm, Sven-Harry’s Artmuseum] », Connaissance des Arts, n°712, février 2013, p. 31, 1 ill.

– « Nordic Writers and Artists in Paris before, during and after World War I », A Cultural History of the Avant-Garde in the Nordic Countries 1900-1925 (Ed. Hubert van den Berg, Irmeli Hautamäki, Benedikt Hjartarson, Torben Jelsbak, Rikard Schönström, Per Stounbjerg, Tania Ørum, Dorthe Aagesen), Amsterdam/New York, Rodopi, 2012, p. 129-146, 1 ill.

– « Jean Börlin and Les Ballets Suédois », A Cultural History of the Avant-Garde in the Nordic Countries 1900-1925 (Ed. Hubert van den Berg, Irmeli Hautamäki, Benedikt Hjartarson, Torben Jelsbak, Rikard Schönström, Per Stounbjerg, Tania Ørum, Dorthe Aagesen), Amsterdam/New York, Rodopi, 2012, p. 165-181, 3 ill.

cultural history of the avant garde

Présentation de l’éditeur / Summery of the Publisher :
A Cultural History of the Avant-Garde in the Nordic Countries 1900-1925 is the first publication to deal with the avant-garde in the Nordic countries at the start of the twentieth century. The essays cover a wide range of avant-garde manifestations in arts and culture : litterature, the visual arts, paintings as well as photography, architecture and design, film, radio, and performing arts like music,   theatre and dance. It is the first major historical work to consider   the Nordic avant-garde in a transnational perspective which includes  all the arts and to discuss the role of the avant-garde not only within the aesthetic field, but in a broader cultural context. It examines the social and cultural context of the avant-garde : its media, its locations, its reception and audiences, the transmissions between Scandinavia and Europe, and its cultural consequences. The essays trace the connections between the avant-garde and the cultural discourses of contemporary currents such as revolutionary socialism,   radical nationalism and occultism, and discuss questions of gender, ideology and politics, geographical location and technological innovation. The cultural history thus focuses on the role of the avant-  garde in shaping the ideas of cultural modernity in the Nordic countries.

« Fanny Churberg entre fierté et préjudice », Connaissance des arts, 7 novembre 2012.

« À Oslo, Renzo Piano ressuscite le musée Astrup Fearnley», Connaissance des arts, 23 octobre 2012.

« Bohèmes éternelles au Grand Palais »,Connaissance des arts, 16 octobre 2012.

– « Comme les oiseaux du ciel. La bohème artistique en Europe », Bohèmes. De Léonard de Vinci à Picasso (dir. Sylvain Amic), Paris, Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2012, p. 92-99, 10 ill., notes p. 358 (Catalogue de l’exposition Paris, Grand Palais, 26 septembre 2012 – 14 janvier 2013, Madrid, Fundacion Mapfre, 6 février 2013 – 5 mai 2013. Commissaire général : Sylvain Amic, Commissaire associé : Pablo Jiménez Burillo. Scénographe et directeur artistique : Robert Carsen).

bohemes. leonard vinci picasso

– « Les décors et costumes de Georges Rouault [dans Le Fils Prodigue (1929)] », Ballet de l’Opéra. George Balanchine (dir. Sylvie Blin), Opéra national de Paris, saison 2012-2013, septembre 2012, p. 73-74, 6 ill. (p. 64-66, 69-72).

george balanchine

« Montmartre donne sa langue au Chat-Noir », Connaissance des arts, 24 septembre 2012.

« Christian Krohg, le poids des mots, le choc des tableaux », Connaissance des arts, 9 août 2012.

« Julia Beck, dans l’air du temps », Connaissance des arts, 8 août 2012.

– « Aguéli, avant-garde et islam : itinéraire d’un artiste et critique d’art nordique à Paris (1895-1913) », Cent ans d’études scandinaves. Centenaire de la fondation de la chaire de Langues et Littératures scandinaves à la Sorbonne en 1909 (dir. Sylvain Briens, Karl Erland Gadelii, May-Brigitte Lehman & Jean-Marie Maillefer), Stockholm, Kungl. Vitterhets Historie och Antikvitets Akademien (KVHAA)/Académie Royale Suédoise des Belles-Lettres, de l’Histoire et des Antiquités, Konferenser 77, 2012, p. 315-330. [Actes du colloque organisé par May-Brigitte Lehman et Jean-Marie Maillefer, UFR Etudes germaniques et nordiques, Spécialité : Etudes Nordiques, Université Paris-Sorbonne, Paris, Maison de la Recherche et Institut Suédois, 3-4 décembre 2009].

 100 ans etudes scandinaves

« Helene Schjerfbeck, franc-tireur de la peinture moderne », Connaissance des arts, 21 juin 2012.

« Peter Callesen, plasticien du format A4 », Connaissance des arts, 14 mai 2012.

« La modernité boréale du Groupe des Sept à Oslo », Connaissance des arts, 5 avril 2012.

« La vie en bleu de Peder Severin Krøyer », Connaissance des arts, 30 mars 2012.

« L’abstraction primitiviste de Sonja Ferlov Mancoba », Connaissance des arts, 26 mars 2012.

« Per Kirkeby ou la peinture victorieuse », Connaissance des Arts, 1er mars 2012.

« L’énigmatique Vilhelm Hammershøi », Connaissance des arts, 27 février 2012.

« Stuttgart : Tuner, Monet, Twombly dans la force de l’âge », Connaissance des arts, 6 février 2012.

« Akseli Gallen-Kallela, explorateur des âmes et de la nature », Connaissance des arts, 4 janvier 2012.

– « Akseli Gallen-Kallela, Explorer of souls and nature », Arthemia art news, 5 January 2012.

– « Retour à Kristiania », Edvard Munch. Centre Georges Pompidou, Musée des Beaux-Arts de Caen (dir. Jean-Michel Charbonnier), Connaissance des Arts hors-série n°503, 2011, p. 28-37, 12 ill.

munch hors serie

– « Dans le sillage de Munch », Edvard Munch. Centre Georges Pompidou, Musée des Beaux-Arts de Caen (dir. Jean-Michel Charbonnier), Connaissance des Arts, hors-série, n° 503, 2011, p. 58-63, 9 ill.

– « Un nouveau musée pour Munch », Edvard Munch. Centre Georges Pompidou, Musée des Beaux-Arts de Caen (dir. Jean-Michel Charbonnier), Connaissance des Arts, hors-série, n° 503, 2011, p. 66, 1 ill.

– « La lumière de l’infini. Anna-Eva Bergman et l’abstraction du paysage 1927-1987 », Anna-Eva Bergman (dir. Christine Lamothe), Paris, Les presses du réel/Antibes, Fondation Hartung-Bergman, 2011, p. 87-125, 60 ill. [édition anglaise : « That Infinite Light : Anna-Eva Bergman and the Abstraction of Landscape, 1927-1987 » (traduction Deke Dusinberre) p. 87-125, 60 ill.].

bergman_f

Présentation de l’éditeur :
Monographie de référence.
La fondation Hartung-Bergman a invité cinq auteurs qui proposent, en cinq points de vue, une nouvelle lecture du travail d’Anna-Eva Bergman. Abondamment illustré et documenté, ce livre révèle une œuvre unique dans l’histoire de l’art moderne.
Anna-Eva Bergman (1909-1987), peintre française d’origine norvégienne associée à la nouvelle École de Paris, est une artiste protéiforme. Jusqu’au début des années cinquante (où elle s’installe à Paris avec Hans Hartung), elle est dessinatrice et caricaturiste pour la presse, tient des carnets de notes et de réflexions sur l’art, écrit des articles, son autobiographie, un roman, un livre de cuisine…
Menant en même temps son œuvre de peinture, elle s’engage dans l’abstraction à la fin des années quarante. Ses singularités : l’utilisation de feuilles d’or ou d’argent comme éléments picturaux, les formes archétypes inspirées par la nature ou la mythologie nordique.

« ‘Ecole’ / Ecoles », Conditions de l’œuvre d’art de la Révolution française à nos jours (dir. Bertrand Tillier et Catherine Wermester), Lyon, Fage éditions, 2011, p. 86-90.

conditions oeuvre d'art

Présentation :
Cet ouvrage collectif et transdisciplinaire, constitué d’entrées thématiques et notionnelles présentées dans l’ordre alphabétique, réunit les contributions de 29 chercheurs et spécialistes qui décryptent les enjeux de débats anciens et contemporains et historicisent la masse des informations aujourd’hui disponibles. Il entend croiser les approches et les corpus, les notions et les périodes, pour définir les conditions et les opérations de création, de diffusion et de réception, qui légitiment l’oeuvre d’art plastique en tant que telle. L’approche diachronique qui le fonde entend rendre compte de l’étendue des mutations successives qui, aux XIXe et XXe siècles, affectent l’oeuvre d’art, l’inscrivent dans des débats et des hiérarchies, la situent et la pérennisent. Chacun des 77 articles propose une étude étayée par des cas précis, choisis pour leur exemplarité ou, au contraire, pour leur singularité signifiante. Enfin, chaque notice est augmentée d’indications bibliographiques et de corrélats susceptibles d’enrichir la réflexion du lecteur.

– « Villes / centres / périphérie / rivalités », Conditions de l’œuvre d’art, de la Révolution française à nos jours (dir. Bertrand Tillier et Catherine Wermester), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CIRHAC (EA HiCSA), Lyon, Fage éditions, 2011, p. 238-242.

– « Bergman, artiste femme et femme d’artiste », Connaissance des Arts, n°697, octobre 2011, p. 142, 1 ill.

– « Man Ray. Portraits [Paris-Hollywood-Paris] », Connaissance des Arts, n° 690, février 2011, p. 108, 1 ill.

– « Le lustre Flocons de neige de Paavo Tynell », Connaissance des Arts, n° 687, novembre 2010, p. 123, 1 ill.

– « La Russie des Tsars aux Invalides », Connaissance des Arts, n°686, octobre 2010, p. 33, 1 ill.

– « La vie moderne selon Jais Nielsen », Connaissance des Arts, n°686, octobre 2010, p. 33, 1 ill.

– « Visions russes contemporaines », Connaissance des Arts, n°686, octobre 2010, p. 33, 1 ill.

« Paris des Arts [1930-1950] », Connaissance des Arts, n°685, septembre 2010, p. 192, 1 ill.

– « Les arts plastiques dans les Ballets russes et dans les Ballets suédois », Les Ballets russes (dir. Mathias Auclair et Pierre Vidal), Paris, Gourcuff-Gradenigo, p. 149-173, 32 ill. [Catalogue de l’exposition, Paris, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 24 novembre 2009-23 mai 2010. Commissariat : Mathias Auclair].

ballets russes

Présentation de l’éditeur :
Cet ouvrage accompagne l’exposition qui se déroule à la Bibliothèque du musée de l’Opéra de Paris (Palais Garnier) de novembre 2009 à mars 2010. Il s’inscrit dans le cadre du centenaire des Ballets russes (1909 / 2009) et de l’année de la Russie en France en 2010. Dès leur première saison à Paris, en 1909, au Châtelet, les Ballets russes de Serge Diaghilev rencontrent le succès et provoquent une révolution de l’art du décor, par la place donnée à la couleur et la participation de peintres modernistes. Pendant vingt ans, ils triomphent dans l’Europe tout entière. Diaghilev réunit autour de lui des décorateurs russes de grand talent : Benois, Bakst, Larionov, Goncharova… des peintres avant-gardistes : Picasso, Juan Gris, Braque, Chirico… des danseurs : Nijinsky, Ida Rubinstein… et des photographes : Man Ray, Bragaglia… tous les artistes et les créateurs les plus innovants de son époque. Abondamment illustré, l’ouvrage propose une série d’études sur les sources des premiers ballets (L’Oiseau de feu, Le Sacre du Printemps, l’Après-midi d’un Faune), sur les Ballets russes et la musique, la photographie, l’Opéra de Paris, ou encore sur les personnalités de Diaghilev, Nijinski et Bakst ou le scandale du Sacre du Printemps. Il donne en outre une série d’informations précises sur la liste des représentations, le répertoire, la composition de la troupe, les collaborations, avec en fin d’ouvrage un inventaire des sources conservées à la Bibliothèque du musée de l’Opéra, un dictionnaire et une chronologie.

– « Francis Gruber et l’Académie scandinave 1926-1935 », Francis Gruber, l’œil à vif (dir. Claire Stoullig), Lyon, Fage éditions, 2009, p. 132, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Nancy, musée des Beaux-Arts, 2-17 août 2009. Commissariat : Claire Stoullig].

Francis Gruber

– « Rolf de Maré [Näslund, Erik. Rolf de Maré. Fondateur des Ballets Suédois, collectionneur d’art, créateur de musée, Actes Sud, 2008] », Connaissance des Arts, n° 672, juin 2009, p. 144, 1 ill.

– « Jean Börlin hors limites : le temps des solos », Arts en mouvement. Les Ballets Suédois de Rolf de Maré. Paris 1920-1925 (dir. Josiane Mas), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2008, p. 259-275 [Actes du colloque organisé par le Centre d’Etude du XXe siècle de l’Université Paul-Valéry, Montpellier 3. Montpellier, Théâtre de l’Université Paul Valéry, 23-24 novembre 2006].

claustrat arts en mouvement

Présentation de l’éditeur :
Arts en mouvement à la recherche incessante de nouvelles manières de penser le corps, les Ballets Suédois voulaient être une « expression des temps à venir ». Quels regards porter aujourd’hui sur cette aventure déroutante à laquelle ont participé avec enthousiasme certains créateurs parmi les plus en vue des années 1920 tels que Jean Cocteau, Fernand Léger, Paul Claudel, Blaise Cendrars, les compositeurs du Groupe des Six, Ricciotto Canudo, Erik Satie, Picabia, René Clair… ? De quels aspects et sous quels angles rendre compte d’une production scénique aux techniques et aux configurations esthétiques annonciatrices de formes chorégraphiques contemporaines ?
Les communications et les contributions rassemblées dans ce volume traversent librement l’œuvre des Ballets Suédois dans une perspective interdisciplinaire et sans souci d’exhaustivité. Après l’évocation de deux pesonnages « clefs » des Ballets Suédois — Rolf de Maré et Jean Cocteau, sont posées les questions de la perception des Ballets Suédois, des enjeux esthétiques de la danse et des fonctions de la chorégraphie. Viennent ensuites des études de cas, mettant en œuvre le croisement des disciplines : Iberia, El Greco, Les Mariés de la tour Eiffel, Skating Rink, La création du monde, La jarre, Relâche. Ce dernier spectacle proposait avec le film Entr’acte un « collage » danse-cinéma inédit pour l’époque ; mais la relation des Ballets Suédois avec le cinéma apparaît également dans les films L’Inhumaine de Marcel l’Herbier et le Voyage imaginaire où Jean Börlin danseur et chorégraphe de tous les ballets créés par les Ballets Suédois, tient le premier rôle.
Jean Börlin est au centre de toutes les réflexions car « il sut franchir les limites ». Ses recherches trouvent aujourd’hui d’heureuses résonnances comme le démontre le dialogue dansé avec Jean Börlin. Quant au travail de reconstruction de ballets entrepris par K. Archer et M. Hodson, il met en évidence de manière incontestable le génie singulier des Ballets Suédois de Rolf de Maré.

– « L’invention de l’École scandinave en 1889. Le plein-airisme comme paradigme selon le critique d’art Charles Ponsonailhe », Échappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 16-25, 7 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

claustrat echappees nordiques      affiche_echappees_nordiques

Présentation de l’éditeur :
Zorn, Hammershøi, Vallgren ou Munch… De nombreux artistes scandinaves et finlandais affluèrent en France entre 1870 et 1914 afin d’y parfaire leur formation, délaissant l’Allemagne et l’Italie,  jusqu’alors destinations « traditionnelles » des peintres et des  sculpteurs. Durant ces quatre décennies, l’identité nordique va se révéler au monde et exercer une véritable fascination. Des artistes majeurs comme Monet ou Rodin s’enthousiasment pour la richesse de leur langage plastique, pleinairiste, symboliste, expressionniste et vitaliste, tandis que les collectionneurs et les musées se disputent leurs œuvres. Si chaque nationalité conserve ses spécificités – à l’intimisme danois répond le sens épique des Finlandais, le lyrisme des Suédois et l’âpreté des Norvégiens -, l’exceptionnelle qualité de la lumière, cristalline ou bleue, l’attachement à la nature et une expression mystique des tourments humains les unissent au sein d’une même communauté artistique. Illustré des chefs-d’œuvre d’artistes prestigieux conservés dans les collections publiques françaises, cet ouvrage inédit propose un exceptionnel voyage dans l’âme nordique.

– « Mogens Ballin (1871-1914) : Paysage breton, vers 1895 (n°2), Paysage (n°3), Paysage, vers 1891-1892 (n°4), Bretonne assise, vers 1891-1892 (n°5), Tête de Breton (n°6), Femme à la coiffe (n°7) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 38-43, 6 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Peder Severin Krøyer (1851-1909) : Le départ des pêcheurs, Skagen, 1884 (n°13), Scène d’intérieur, Skagen, 1898 (n°14) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 54-57, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Edvard Diriks (1855-1930) : Marine (n°34), Nuages en mer, 1906 (n°35), Estuaire avec voiliers sous un ciel nuageux (n°36) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 102-105, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Edvard Munch (1863-1944) : Portrait du poète Stéphane Mallarmé, 1896 (n°41), Peer Gynt, 1896 (n°42), Angoisse ou Le Soir, 1896 (n°43), Le Penseur de Rodin dans le jardin du docteur Linde à Lübeck, 1907 (n°44) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 112-117, 4 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Anna Boberg (1864-1935) : La crique mystérieuse, 1924 (n°58), Le treuil primitif, 1906 (n°59), Splendeur arctique, 1924 (n°60) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 148-151, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « August Hagborg (1852-1921) : Grande marée dans la Manche, 1878 (n°64), Portrait de femme à la robe noire (n°65), Un enterrement, Normandie (n°66), Paysage de Suède, Dalarö (n°67) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 156-161, 4 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Otto Hagborg (1854-1927) : Intérieur de menuiserie, Pont-Aven, vers 1886 (n°68), Bretonne tricotant, Pont-Aven (n°69) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 162-163, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Eugène Jansson (1862-1915) : Atmosphère du soir à Kornhamnstorg, Stockholm, 1897 (n°164) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 164-165, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Carl Larsson (1853-1919) : L’étang à Grez-sur-Loing, 1883 (n°71), Jeune femme (Kersti) allongée sur un banc, 1913 (n°72), La céramique : Automne, Stockholm, 1886 (n°73), Portrait de l’artiste, 1912 (n°74), Karin et Kersti, 1904 (n°75), Kersti sur le banc, 1904 (n°76), Le Pasteur de Sundborn, 1908 (n°77), Fantôme qui écrit, 1896 (n°78), Kersti en deuil, 1909 (n°79), Ange gardien, 1898 (n°80), Femme nue debout, 1896 (n°81), Femme nue assise sur un tabouret, 1896 (n°82) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 166-177, 12 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Bruno Liljefors (1860-1939) : Courlis, 1913 (n°83) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 178-179, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Allan Österlind (1855-1938) : Maurice Rollinat et son chien, 1898 (n°86) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 182-183, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « August Strindberg (1849-1912) : Marine avec récif, 1894 (n°91) », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 192-193, 1 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Repères chronologiques », Echappées nordiques. Les artistes scandinaves et finlandais en France 1870-1914 (dir. Frank Claustrat et Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Somogy, 2008, p. 212-213, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 10 octobre 2008-11 janvier 2009. Commissariat scientifique : Frank Claustrat].

– « Un Finlandais à Paris : Albert Edelfelt, peintre de la lumière », ARTnord, la revue de l’actualité artistique nordique et balte, n°9, 2008, p. 17-23, 1 ill.

– « Helene Schjerfbeck (1862-1946) [au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (20 octobre 2007-20 janvier 2008), par Annabelle Görgen et Hubertus Gasner, Paris : Paris-Musées, 2007] », Critiques d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°31, printemps 2008, p. 76.

– « Charles Ponsonailhe (1855-1915), un historien de l’art contemporain », Liame, bulletin du Centre d’histoire moderne et contemporaine de l’Europe méditerranéenne et de ses périphéries (dir. Lionel Dumond et Stéphane Durand), Varia, Université Paul-Valéry, Montpellier III, n°19, janvier-juin 2007, p. 171-173.

– « Rolf de Maré et les Archives Internationales de la Danse (A.I.D) 1931-1952 [dir. Inge Baxman, Claire Rousier et Patrizia Veroli, 2006] », Dance Chronicle. Studies in Dance and the Related Arts, New York, 2007, vol. 30, n°1, p. 117-123.

– « La quête de la modernité des peintres nordiques en France et en Allemagne », Le prisme du Nord. Pays du Nord, France, Allemagne (1750-1920), (dir. Michel Espagne), Tusson, Du Lérot Editeur, collection « Transferts », 2006, p. 173-187, 3 ill. [Actes du colloque organisé par l’UMR 8547 (Pays germaniques : Transferts culturels) du CNRS, l’ENS et l’Institut Finlandais. Paris, Institut Finlandais, 22-23 octobre 2004].

Prisme du Nord

– « De la lumière du Nord à la lumière bleue », Atlas et les territoires du regard. La géographie de l’histoire de l’art (XIXe et XXe siècles), (dir. Marina Vanci-Perahim), Paris, Publications de la Sorbonne, collection « Histoire de l’Art », n°15, 2006, p. 33-45, 5 ill. [Actes du colloque organisé par le CIRHAC, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 25-27 mars 2004].

Atlas et territoires du regard

– « Pontus Hultén, un esprit libre », Connaissance des Arts, n° 644, décembre 2006, p. 9, 1 ill.

– « Les mannequins de Montserrat Casanova », Connaissance des Arts, n° 642, octobre 2006, p. 22, 1 ill.

– « Les Ballets suédois », Connaissance des Arts, n° 642, octobre 2006, p. 22, 1 ill.

– « [Guitemie Maldonado] Le Cercle et l’amibe. [Le biomorphisme dans l’art des années 1930] », Connaissance des Arts, n° 642, octobre 2006, p. 160, 1 ill.

– « Charles Ponsonailhe (1855-1915), historien et critique d’art », L’ami de Pézenas, bulletin trimestriel de l’association « Les Amis de Pézenas », n°39, septembre 2006, p. 4-5, 2 ill.

– « Le phénomène Willumsen », Connaissance des Arts, n° 641, septembre 2006, p. 38, 1 ill.

– « Les événements sculptés de [Roman] Signer », Connaissance des Arts, n° 641, septembre 2006, p. 38, 1 ill.

– « Pawel Althamer, l’artiste anti-star », Connaissance des Arts, n° 641, septembre 2006, p. 38, 1 ill.

– « [Marcella Lista] L’œuvre d’art totale [à la naissance des avant-gardes (1908-1914)], Connaissance des arts, n°639, juin 2006, p. 154, 1 ill.

– « Andy Wahrol. Entretiens 1962/1987 », Connaissance des Arts, n° 638, mai 2006, p. 161, 1 ill.

– « Aalto, Alvar (1898-1976) ; Aalto Ilmari (1891-1934) ; Aalto Eevahenna (1944) ; Aaltonen, Wäinö (1894-1966) ; Ahlgren, Lauri (1929) ; Ahtila, Eija-Liisa (1959) ; Alanko, Uuno (1878-1964) ; Alm, Emmanuel (1767-1809) ; Arminen, Tuija (1968) ; Autere, Hannes (1888-1967) ; Backmansson, Hugo (1860-1953) ; Bäck, Yngve (1904-1990) ; Becker, Adolf von (1831-1909) ; Berndtson, Gunnar (1854-1895) ; Blomstedt, Juhana (1937) ; Blomstedt, Väinö (1871-1947) ; Brotherus, Elina (1972) ; Cainberg, Erik (1771-1816) ; Carlstedt, Birger Jarl (1907-1975) ; Caven, Kari (1954) ; Cawen, Alvar (1886-1935) ; Cedercreutz, Emil de (1879-1949) ; Churberg, Fanny (1845-1892) ; Collin, Marcus (1882-1966) ; Dahlman, Helge (1924-1979) ; Danielson-Gambogi, Elin (1861-1919) ; Diehl, Gösta (1899-1964) ; Dippel, Harriet (XXe) ; Edelfelt, Albert (1854-1905) ; Ekelund, Ragnar (1892-1960) ; Ekman, Robert (1808-1873) ; Engberg, Gabriel (1872-1953) ; Enroth, Erik (1917-1975) ; Ericsson, Henry (1898-1933) ; Faven, Antti (1882-1948) ; Faven, Mauri (1920) ; Finch, William (1854-1930) ; Flodin-Rissanen, Hilda (1877-1958) ; Forsberg, Elmer (1883) ; Furuhjelm, Dagmar (1868-1918) ; Gallen, Arthur Harald (1880-1931) ; Gallen-Kallela, Akseli (1865-1931) ; Gebhard, Albert (1869-1937) ; Grönlund, Tommi (1967) ; Gylden, Emma (1835-1874) ; Haapasalo, Johannes (1880-1965) ; Haartmann, Axel (1877-1969) ; Halonen, Eemil (1875-1950) ; Halonen, Pekka (1865-1933) ; Hämäläinen, Vainö (1876-1940) ; Hartman, Mauno (1930) ; Hansen, Werner von (1870-1951) ; Hautala, Jorma (1941) ; Heikkilä, Erkki (1933) ; Helenius, Ester (1875-1955) ; Hervo, Erkki (1924-1994) ; Hietanen, Reino (1932) ; Hiltunen, Eila (1922) ; Hiltunen, Heili (1960) ; Hirvimäki, Veikko (1941) ; Holma, Claude (XXe) ; Ilkka, Elias (1889-1968) ; Ilmoni, Einar (1880-1946) ; Jankes, Karl Emil (1884-1952) ; Jansson, Viktor (1886-1958) ; Jantunen, Antti (1944) ; Järnefelt, Eero (1863-1937) ; Kaivanto, Kimmo (1932) ; Kanerva, Aimo (1909-1991) ; Kanervo, Marja (1958) ; Kari, Yrjö (1901) ; Karjalainen, Juho (1947) ; Keinänen, Sigfrid (1841-1914) ; Keränen, Veikko (1935) ; Kiseleff, Margareta (1862-1924) ; Kleineh, Oskar (1846-1919) ; Kohlmann, Ejnar (1888-1968) ; Koistinen, Unto (1917) ; Krohn, Inari (1945) ; Kujusalo, Matti (1946) ; Kurunsaari, Heli (1971) ; Laine, Mauri (1946) ; Lanu, Olavi (1925) ; Lavonen, Ahti (1928-1970) ; Lavonen, Kuutti (1960) ; Lehtola, Jouko (1963) ; Liipola, Yrjö (1881-1971) ; Lindforss, Anton (1890-1943) ; Lindgren, Armas (1874-1929) ; Lindholm, Berndt (1841-1914) ; Lindqvist, Rurik Nestor (1870) ; Linnovaara, Juhani (1934) ; Lundhal, Amelie (1850-1914) ; Lundhal, Fanny (1853-1918) ; Luukela, Annikki (1944) ; Lybeck, Mikael (1864-1925) ; Mäkelä, Juho (1885-1943) ; Mäkelä, Marika (1947) ; Mäkilä, Otto (1904-1955) ; Malmström, Thyra (1875-1928) ; Männikkö, Esko (1959) ; Mäntynen, Jussi (1886-1978) ; Markkula, Mauno (1905-1959) ; Matson, Alex (1888-1972) ; Mikkola, Kirsi (1959) ; Minkkinen, Arno (1945) ; Munsterhjelm, Ali (1873-1944) ; Munsterhjelm, John (1879-1925) ; Munsterhjelm, Hjalmar (1840-1905) ; Nelimarkka, Eero (1891-1977) ; Nisunen, Petteri (1962) ; Niva, Jussi (1966) ; Nordström, Lars-Gunnar (1924) ; Nylund, Felix (1878-1940) ; Oinonen, Mikko (1883-1956) ; Ollila, Yrjö (1887-1932) ; Osipow, Paul (1939) ; Papinaho, Pentti (1926) ; Parantainen, Jurki (1962) ; Parviainen, Oscar (1880-1938) ; Pipping, Augusta (1829-1919) ; Qvist, Gerda (1883-1957) ; Rantanen, Mari (1956) ; Rantanen, Silja (1955) ; Ranttila, Martti (1897-1964) ; Rauhala, Osmo (1957) ; Rautala, Emil (1883-1948) ; Rissanen, Juho (1873-1950) ; Rönnberg, Hanna (1862-1946) ; Roos, Evert (1876-1934) ; Rosenberg, Valle (1891-1919) ; Rosenberg, William (1887) ; Ruin-Tigerstedt, Ingrid (1881-1956) ; Runeberg, Walter (1838-1920) ; Ruokokowski, Jalmari (1886-1936) ; Sailo, Alpo (1877-1955) ; Sallinen, Tyko (1879-1955) ; Saxelin, Into (1883-1927) ; Schauman, Sigrid (1877-1979) ; Schjerfbeck, Helene (1862-1946) ; Segerstråle (1892-1975) ; Simberg, Hugo (1873-1917) ; Sipilä, Sulho (1895-1949) ; Sjöstrand, Helmi (1864-1957) ; Sjöström, Wilho (1873-1944) ; Snellman, Eero (1890-1951) ; Soldan-Brofeldt, Venny (1863-1945) ; Somersalo, Jaakko (1916-1966) ; Stenberg, Johan Erland (1838-1896) ; Stenius, Per (1922) ; Stjernschantz, Beda (1867-1910) ; Stigell, Robert (1852-1907) ; Suomi, Rusto (1951) ; Sweidel, Gabriel (1744-1813) ; Tang, Raili (1950) ; Thesleff, Ellen (1869-1954) ; Thome, Verner (1878-1953) ; Tigerstedt, Gregoria (1891) ; Tiisala, Eeva (1952) ; Tirronen, Esko (1934) ; Tom of Finland (1920-1991) ; Toppelius, Mikael (1734-1821) ; Tuhkanen, Toino (1877) ; Tykkä, Salla (1973) ; Tynys, Arvi (1902-1959) ; Ungern, Ragnar (1885-1955) ; Uotila, Aukusti (1858-1886) ; Uutinen, Marianna (1961) ; Väisänen, Hannu (1951) ; Vanni, Sam (1908-1992) ; Vuorisalo, Pauli (1914) ; Waenerberg, Thorsten (1846-1917) ; Wardi, Rafael (1928) ; Wargh, Calle (1895-1937) ; Wasastjerna, Torsten (1863-1924) ; Waulakorpi, Markku (1947) ; Weckman, Jan-Kenneth (1946) ; Westerholm, Victor (1860-1919) ; Westermarck, Helena (1857-1938) ; Wigström, Henrick (1862-1923) ; Wiik, Maria (1853-1928) ; Wikström, Emil (1864-1942) ; Wirkkala, Maaria (1954) ; Virtanen, Kaapo (1886-1959) ; Wrede, Callu (1890-1924) ; Vuori, Kaarlo (1863-1914) ; Wuorila-Stenberg, Henry (1949) ; Yaffe, Edith (1895) ; Ylinen, Vihtori (1879-1953) ; [Ecole suédoise :] Krumlinde, Olof (1856-1945) ; Ultvedt, Per Olof (1927) ; Zuhr, Hugo (1895-1971) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, Paris, Gründ, 2006.

– « [Marc Jimenez] La querelle de l’art contemporain », Connaissance des Arts, n°630, Paris, septembre 2005, p. 144, 1 ill.

– « La vie est un théâtre [Le Monde de l’Art de Serge Diaghilev] », L’art russe. Seconde moitié du XIXe siècle (dir. Jean-Michel Charbonnier), Paris, Connaissance des Arts, hors série n°258, septembre 2005, p. 32-39, 7 ill.

art russe

– « Le ‘style russe’, un art en quête d’identité », Connaissance des Arts, n°630, Paris, septembre 2005, p. 98-103, 9 ill.

– « Merce Cunningham, de la performance au virtuel », Connaissance des Arts, n°629, Paris, juillet-août 2005, p. 16, 1 ill.

– « Nostalgie danoise [Anna et Michael Anker. L’Ecole de Skagen] », Connaissance des Arts, n°627, mai 2005, p. 26, 1 ill.

– « Lumières nordiques », Connaissance des Arts, n°624, février 2005, p. 32, 1 ill.

– « Les arcanes de la modernité suédoise », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 4 [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

claustrat modernite

– « Olle Baertling : Xrek, 1973 ; Yayao, 1971 ; Kiak, 1975 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 8-9, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Olle Bonniér : Final, 1959 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 10-11, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Erik Dietman : Hommage à Arthur Cravan, Construction tarte, Tatlin Tatin, 1976-1977 ; La scie malade, 1961 ; Body art, 1962 ; La coiffeuse, 1963 ; Sans titre, 1989-1990 ; Sans titre, 1990-1991 ; Con concours de cons dragons, 1993 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 12-13, 1 ill (première de couverture : Body art, 1962 ; quatrième de couverture : Body art, 1962). [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Viking Eggeling : Symphonie diagonale, 1921 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 14-15, 2 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Öyvind Fahlström : Dr. Livingstone, I Presume (Second Feast on Mad), 1961 ; Sans titre, vers 1956-1958 ; Mao-Hope March, 1966 ; At Five in the Afternoon (Chile 2 : The Coup. Words by Plath and Lorca), 1974 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 16-17, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Pontus Hultén : (avec Hans Nordenström) En dag i staden [Une journée dans la ville], 1955-1956 ; (avec Robert Breer) Un miracle, 1954 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 18-19, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Rune Jansson : Paysage clairsemé, 1961 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 20-21, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Suzanne Nessim et Teresa Wennberg : Swimmer, 1978 ; Norma or Gene, 1979 ; Overflow indication, 1979 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 22-23, 3 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Carl Fredrik Reuterswärd : Kilroy’s Roles, objets, lasers et hologrammes, 1962-1972 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 24-25, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Per Olof Ultvedt : Machine vegetarian beast, 1965 », Modernité/Modernitet. Œuvres suédoises de la collection du Centre Pompidou. De Viking Eggeling à Pontus Hultén (dir. Frank Claustrat et Gunilla Norén), Paris, Ed. Centre Culturel Suédois, 2005, p. 26-27, 1 ill. [Catalogue de l’exposition du Centre Pompidou au Centre culturel suédois, Paris, 28 janvier-10 avril 2005. Commissariat : Jean-Pierre Bordaz et Frank Claustrat].

– « Munch et l’expressionnisme » [dans « Munch (Edvard) (1863-1944) »], Encyclopédie thématique Universalis Culture, Paris, Encyclopaedia Universalis, vol. 7, 2004-2005, p. 5435-5437, 1 ill.

– « Le décor d’Antigona au Châtelet [par M/M, alias Michaël Amzalag et Mathias Augustyniak] », Connaissance des arts, n°617, juin 2004, p. 18-19, 1 ill.

– « Ranskalainen näkökulma : Albert Edelfelt ja Pariisin salonki [Une perspective française : Albert Edelfelt et le Salon de Paris] », Edelfelt. Matkoja, maisemia ja naamiaisia ([Edelfelt. Paysages, voyages et mascarades)] (dir. Erkki Anttonen ; traduction : Outi Nyman), Helsinki, Werner Söderström Osakeyhtiö/Ateneum taidemuseo, 2004, p. 143-169, 5 ill. (résumé en français p. 179-180 : « Albert Edelfelt et le Salon de Paris »).

Edelfelt Matkoja

– « Moderni muotokuva » [Carolus-Duran/Albert Edelfelt/Gunnar Berndtson/Akseli Gallen-Kallela], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 31-34, 7 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

– « Valomaalaus » [Ernest Laurent/Alfred William Finch], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 66-67, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

– « Näkymä Seineltä » [Albert Lebourg/Victor Westerholm], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 68-69, 2 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

– « Taiteenharrastajat » [Jean-Louis-Ernest Meissonier/Gunnar Berndtson], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 74-75, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

– « Lapsuus » [Jean-François Millet/Adolf von Becker/Helene Schjerfbeck], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 78-79, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

– « Impressioita » [Claude Monet/Ellen Thesleff], Ranskalaiset mestarit. Lillen taidemuseo kokoelmista [Les maîtres français de la seconde moitié du XIXe siècle dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille] (dir. Riitta Ojanperä ; traduction : Outi Nyman et Susanne Lehtinen), Helsinki, Valtion taidemuseo, 2004, p. 80-81, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Helsinki, Ateneum taidemuseo, 5.3.-18.7 2004. Commissariat : Soili Sinisalo et Riitta Ojanperä)].

Ranskalaiset mestarit

– « Fjerdingstad, Christian (1891-1968) », Saur. Allgemeines Künstler Lexikon. Die Bildenden Künstler aller Zeiten und Völker, Band 41, München/Leipzig, K. G. Saur Verlag, 2004, p. 27.

– « Etude d’une œuvre : Les Jardins publics d’Edouard Vuillard », Connaissance des Arts, n° 609, octobre 2003, p. 90-95, 14 ill.

– « L’œil de Guy Cogeval : Edouard Vuillard ou la poétique de l’étrange », Connaissance des Arts, n° 605, mai 2003, p. 62-67, 6 ill.

– « Les multiples visages de Carolus-Duran », L’Œil, n° 547, mai 2003, p. 46-49, 4 ill. (article en ligne )

– « Etude d’une œuvre : La Dame au gant de Carolus-Duran », Connaissance des Arts, n° 604, avril 2003, p. 86-89, 6 ill.

– « La révolution du synthétisme », Pont-Aven et Gauguin (dir. Pascale Bertrand), Paris, Connaissance des Arts, hors série n°193, avril 2003, p. 28-33, 7 ill.

Pont-Aven et Gauguin

– « Pont-Aven, une aventure picturale », Connaissance des Arts, n° 604, avril 2003, p. 30-41, 14 ill.

– « Carolus-Duran et les Nordiques », Carolus-Duran (1837-1917) (dir. Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2003, p. 42-52, 5 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 7 mars-9 juin 2003, Toulouse, Musée des Augustins, 27 juin-29 septembre 2003. Commissariat : Annie Scottez-De Wambrechies].

Carolus-Duran

– « Portrait de Frits Thaulow », Carolus-Duran (1837-1917) (dir. Annie Scottez-De Wambrechies), Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2003, notice n°57, p. 164-166, 3 ill. [Catalogue de l’exposition, Lille, Palais des Beaux-Arts, 7 mars-9 juin 2003, Toulouse, Musée des Augustins, 27 juin-29 septembre 2003. Commissariat : Annie Scottez-De Wambrechies].

– « Etude d’une œuvre : Dédié à ma fiancée de Marc Chagall », Connaissance des Arts, n° 603, mars 2003, p. 90-93, 6 ill.

– « La collection Chtchoukine et Morosov », L’Œil, n° 544, février 2003, p. 112, 1 ill.

– « Munch : comme en 1912 », L’Œil, n° 543, janvier 2003, p. 111, 1 ill. (article en ligne ⇒)

– « Dessins anciens : un goût d’esthète [De Bruegel à Rembrandt. Florilège de la collection Maida et George Abrams, Institut Néerlandais, Paris] », L’Œil, n°542, décembre 2002, p. 105, 1 ill.

– « [Alexandre] Benois, peintre-décorateur de théâtre », Connaissance des arts, n° 600, décembre 2002, p. 34, 1 ill.

– « Art contemporain : Vidéo : Eija-Liisa Ahtila », Les Boréales, XIe Festival d’art et de littérature nordiques (Caen, 22-30 novembre 2002), Caen, Centre régional des Lettres de Basse-Normandie, 2002, p. 40-41, 3 ill.

– « L’œil de Ferrante Ferranti : Serpotta, le magicien du stuc », Connaissance des arts, n°599, novembre 2002, p. 70-75, 9 ill.

– « Copenhague, métropole d’avant-garde », Connaissance des arts, n°599, novembre 2002, p. 38, 1 ill.

– « L’œil de Marc Fumaroli : Richelieu, l’art et le pouvoir », Connaissance des arts, n°598, octobre 2002, p. 64-69, 8 ill.

– « Insolites visions finlandaises [Minä Sinä Me, parcours photographiques d’Iilka Halso, Maarit Hohteri, Aino Kannisto, Sanna Kannisto, Marjaana Kella, Heli Rekula, Pekka Turunen] », Connaissance des arts, n°598, octobre 2002, p. 26, 1 ill.

– « Cher Peintre… Lieber Maler… Dear Painter… Peintures figuratives depuis l’ultime Picabia », Critique d’art », Rennes, Archives de la critique d’art, n°20, automne 2002, p. 107.

– « Olafur Eliasson [au Musée d’art moderne de la ville de Paris] », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°20, automne 2002, p. 87-88.

– « La sculpture de l’Antiquité au XXe siècle : du VIIIe siècle avant J-C. au XXe siècle », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°20, automne 2002, p. 74.

– « Nigro Covre, Jolanda. Art abstrait. Thèmes et formes de l’abstraction dans les avant-gardes européennes », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°20, automne 2002, p. 56.

– « Leduc, Alain. Les mots de la peinture », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°20, automne 2002, p. 52.

– « Gaillemin, Louis. Salvador Dali. Désirs inassouvis du purisme au surréalisme 1925-1935 », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°20, automne 2002, p. 46.

– « Matisse/Picasso : dialogue de maîtres », L’Œil, n°539, septembre 2002, p. 37-41, 8 ill. (article en ligne )

– « Edvard Munch et l’expressionnisme », Encyclopaedia Universalis, Paris, Les parcours du savoir, version 8, CD-Rom, DVD-PC/Mac, août 2002.

– « Portrait d’artiste : Eija-Liisa Ahtila », L’Œil, n°536, Paris, mai 2002, p. 26-27, 4 ill. (article en ligne )

– « Plastik [La revue du Centre d’études et de recherches en arts plastiques] », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°19, printemps 2002, p. 117.

– « Travail et banlieue, 1880-1980 : regards d’artistes », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 114.

– « Réalités : (hommage à Courbet) », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°19, printemps 2002, p. 113-114.

– « Tunga », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 102.

– « Bengt Olson [Rétrospective à la Fondation Dina Vierny-Musée Maillol, Paris] », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 98.

– « Jean-Luc Parant : de si près, aveuglement », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°19, printemps 2002, p. 98.

– « Barcelone des avant-gardes », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 68.

– « Tillier, Bertrand. Ernest Nivet, le paysan, la terre et le sculpteur (1871-1948) », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°19, printemps 2002, p. 62.

– « Phay-Vakalis, Soko. Le Miroir dans l’art, de Manet à Richter », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°19, printemps 2002, p. 56-57.

– « Cabanne, Pierre. Dietrich-Mohr : la transparence du métal », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 42.

– « Biron, Normand. L’Œil énamouré : préfaces, mélanges, postiche (1975-2000…) », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°19, printemps 2002, p. 41.

– « Eugen de Suède, prince des eaux dormantes », L’Œil, n°534, mars 2002, p. 52-55, 6 ill. (article en ligne ⇒)

-« Le don d’ubiquité de Bengt Olson », L’Œil, n°532, décembre 2001-janvier 2002, p. 96, 1 ill. (article en ligne )

– « Strindberg et Klinger, en quête d’absolu », L’Œil, n°531, novembre 2001, p. 77, 2 ill.

– « De Paris à Barcelone », L’Œil, n°530, octobre 2001, p. 77, 3 ill.

– « Vous avez dit Suisses ? Chefs-d’oeuvre du musée des Beaux-Arts d’Aarau », L’Œil, n°529, septembre 2001, p. 56-61, 10 ill.

– « Peintres du Nord en voyage dans l’Ouest : modernité et Impressionnisme, 1860-1900 », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°18, automne 2001, p. 107.

– « Jean-Charles Blais : Panoply », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°18, automne 2001, p. 70.

– « Pesquès, Nicolas. Gilles Aillaud », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n° 18, automne 2001, p. 51.

– « Spurling, Hilary. Matisse I. 1869-1908 », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°18, automne 2001, p. 54.

– « La Finlande moderne et indépendante [Les débuts du modernisme 1890-1920] », L’Œil, n°528, juillet/août 2001, p. 88, 1 ill. (article en ligne )

– « Les années fertiles de l’Abstraction lyrique », L’Œil, n°528, juillet/août 2001, p. 99, 1 ill. (article en ligne )

– « Du géométrique au numérique [Vasarely inconnu au palais Bénédictine de Fécamp] », L’Œil, n°528, juillet/août 2001, p. 100, 1 ill. (article en ligne )

– « Les Flandres au tournant du siècle. [Une rare plénitude. L’art de Laethem et de la région de la Lys (1900-1930) au musée des Beaux-Arts de Gand] », L’Œil, n°528, juillet/août 2001, p. 90, 1 ill. (article en ligne )

– « Sous le soleil de l’Italie. Les artistes du Grand Tour », L’Œil, n°525, avril 2001, p. 44-49, 10 ill. (article en ligne )

– «L’exception danoise [Théodore Philipsen et l’impressionnisme] », L’Œil, n°524, mars 2001, p. 89, 1 ill. (article en ligne )

– «De l’influence des Pays-Bas [Deux Âges d’or. Chefs-d’oeuvre de la peinture hollandaise et danoise XVIIe-XIXe siècles] », L’Œil, n°524, mars 2001, p. 89, 1 ill. (article en ligne )

-« [Auguste] Delaherche, recettes de céramiste », L’Œil, n°528, juillet/août 2001, p. 86, 1 ill. (article en ligne )

– « Föremål som minner om handeln med Indien » [Souvenirs des Indes : de quelques objets d’art indien conservés dans les collections publiques suédoises], SOIC. Ostindiska Compagniet. Affärer och föremål [SOIC. La compagnie suédoise des Indes orientales : commerce et marchandises)] (dir. Kristina Söderpalm), Göteborg, Editions Göteborgs stadsmuseum, 2000, p. 160-167 et 248-249 (notes), 7 ill., [résumé en anglais p. 291 : « Reminders of the Indian trade in Swedish museums », traduction : David Isitt]. Edition suédoise.

Ostindiska Compagniet

– « Matisse-Rouveyre. Correspondance [par Hanne Finsen, Paris, Flammarion, 2000 »]. Note de relecture pour le Centre National du Livre, Paris, 2000.

– « Eugen de Suède, peintre et prince [par Inga Zachau, Paris, Michel de Maule, 2000 »]. Note de relecture pour le Centre National du Livre, Paris, 2000.

– « La petite musique de Ciurlionis », L’Œil, n°521, novembre 2000, p. 24-29, 8 ill. (article en ligne )

– « Edens polaires [Pekka Halonen] », L’Œil, n°520, octobre 2000, p. 88, 1 ill. (article en ligne )

– « Nord-Sud, chassés-croisés symbolistes », L’Œil, n°520, octobre 2000, p. 79, 1 ill. (article en ligne )

– « Au pays de Kierkegaard », L’Œil, n°520, octobre 2000, p. 78, 1 ill. (article en ligne )

– « La palette pure de Cuno Amiet », L’Œil, n°519, septembre 2000, p. 48-55, 7 ill. (article en ligne )

– « Les paradis blancs de Pekka Halonen », www.info-Finlande.fr, Paris, septembre 2000 [Service informatique francophone de l’ambassade de Finlande à Paris, rubrique Arts visuels/Culture, Lab production].

– « Edvard Munch », pontdesarts.com, Paris, septembre 2000.

– « Mansar, Arno. Mondrian ou l’abstraction blanche », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 52-53.

– « Sagnier, Christine. Courbet : un émeutier au Salon », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 60.

– « Une oeuvre de Bacon », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 68-69.

– « J. D. ‘Okhai Ojeikere : photographies », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 89-90.

– « Le Pôle du froid : inspection herméneutique médicale et l’art russe des années 90 », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 110.

– « Strange Paradises », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°16, automne 2000, p. 112.

– « Un vrai décor 1900 [Maurice Denis, l’Eternel Printemps] », L’Œil, n°516, mai 2000, p. 93, 1 ill. (article en ligne )

– « L’étrange Monsieur Simberg », L’Œil, n°516, mai 2000, p. 56-59, p. 77, 6 ill. (article en ligne )

– « Portraits de femme [Gerda Wegener] », L’Œil, n°514, mars 2000, p. 85, 1 ill. (article en ligne )

– « [Ernst Josephson] A l’ombre de Munch et de Strindberg », L’Œil, n°514, mars 2000, p. 81, 1 ill. (article en ligne )

– « [François-Joseph] Navez, du néoclassicisme à l’éclectisme », L’Œil, n°514, mars 2000, p. 80, 1 ill. (article en ligne )

– « Les faunes de Magnus Enckell », L’Œil, n°514, mars 2000, p. 72-75, p. 79. (article en ligne )

– « Alechinsky, Pierre. La Gamme d’Ensor », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°15, printemps 2000, p. 40.

– « Ateliers au féminin », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°15, printemps 2000, p. 71.

-« Draguet, Michel. James Ensor ou la fantasmagorie », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°15, printemps 2000, p. 44.

– « Les Elégantes de Gerda Wegener, portraitiste des années 20 et 30 », Gerda Wegener, portraitiste danoise du Paris des années 20, Hellerup, Editions Øregaard Museum, 2000, p. 1-2, 3 ill. Notes p. 34. [Catalogue de l’exposition, Maison du Danemark, Paris, 4 février-5 mars 2000. Commissariat : Lise Svanholm].

Gerda Wegener

– « Albert, Gustav (1866-1905) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays (dir. Jacques Busse), Paris, Gründ, tome I, p. 150-151, 1999.

– « Auestad-Woitier, Geira (1949) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays (dir. Jacques Busse), Paris, Gründ, tome I, p. 543, 1999.

– « Becan, Bernard (1890-1942) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays (dir. Jacques Busse), Paris, Gründ, tome I, p. 939, 1999.

– « Ekegårdh, Hans (1881-1962) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays (dir. Jacques Busse), Paris, Gründ, tome V, p. 80, 1999.

– « Leijonhielm, Märta, dite Leijon » (1922-2000) », E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, Paris, Gründ, tome VIII, p. 464-465, 1999.

– « Le Paris des Scandinaves », L’Œil, n°512, décembre 1999-janvier 2000, p. 30, 1 ill. (article en ligne )

– « Le Paris des Scandinaves », Les Vikings à Montparnasse (1900-1940) [Carina Ari, Dick Beer, Lennart Blomquist, Dagmar Dadie-Roberg, Nils von Dardel, Siri Derkert, Eric Detthow, Karl Edvard Diriks, Hans Ekegårdh, Carl Frisendahl, Gösta Adrian-Nilsson (GAN), Isaac Grünewald, Kristina Hedenström, Sigrid Hjertén, Georg Jacobsen, Greta Knutson, Per Krohg, Knut Lundström, Bertil Lybeck, Gunnar Nilsson, Astrid Noack, Erik Norsélius, Erik Olson, Allan, Anders, Nanic et Anna Österlind, Otte Sköld, Carl Stenberg, Björn Trägårdh, Ellis Wallin, Gerda Wegener], Paris, Le Chemin du Montparnasse (Musée du Montparnasse), 1999, p. 2-4, 10 ill. [Catalogue de l’exposition, Le Chemin du Montparnasse (Musée du Montparnasse), 22 septembre 1999-9 janvier 2000. Commissariat : Roger Pic et Krystel Boula].

Claustrat chemin Montparnasse

– « Paul Delaroche, images et visages indélébiles », L’Œil, n°512, décembre 1999-janvier 2000, p. 42, 1 ill. (article en ligne )

– « Gustav Vigeland, la force vitale », L’Œil, n°512, décembre 1999-janvier 2000, p. 102-107, p. 124-125, 10 ill. (article en ligne )

– « Degas en Amérique », L’Œil, n°511, novembre 1999, p. 20, 1 ill. (article en ligne )

– « Hill le maudit », L’Œil, n°511, novembre 1999, p. 20, 1 ill. (article en ligne )

– « Le Symbolisme idéaliste du Sâr Peladan », L’Œil, n°510, octobre 1999, p. 24, 1 ill. (article en ligne )

– « Roger Van Rogger : les retranchements de l’absolu », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°14, automne 1999, p. 95.

– « Ute Richter », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°14, automne 1999, p. 88-90.

– « Susy Gomez : maldito corazon », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, Rennes, n°14, automne 1999, p. 80-81.

– « Bouisset, Maïten. Robert Combas », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°14, automne 1999, p. 38.

– « James Ensor, le masque ou la plume », L’Œil, n°509, septembre 1999, p. 76-81, 91, 10 ill. (article en ligne )

– « Dietman torpille et signe », L’Œil, n°509, septembre 1999, p. 27, 1 ill. (article en ligne )

– « Finlande, horizons inconnus », L’Œil, n°508, juillet-août 1999, p. 56-63, p. 92-94, 8 ill. (article en ligne )

– « Manet, genèse d’une œuvre perdue [Le Torero mort, 1864] », L’Œil, n°508, juillet-août 1999, p. 18, 1 ill. (article en ligne )

– « Eugène Jansson, à corps et âme », L’Œil, n°507, juin 1999, p. 92-99, 103, 9 ill. (article en ligne )

– « L’œuvre d’Albert Edelfelt et sa réception en France (1877-1889) » [« Albert Edelfeltin teokset ja niiden vastaanotto ranskassa vulpin 1877-1889 »], L’horizon inconnu. L’art en Finlande 1870-1920 [Tuntematon Horizontti. Suomen saietta 1870-1920] (dir. Riitta Ojanperä), Helsinki, Publications du musée des Beaux-Arts de l’Ateneum, n°10, 1999, p. 20-31, 6 ill. (édition française) et 2000, p. 20-31, 6 ill. (édition finnoise). [Catalogue de l’exposition, Strasbourg, Musée d’art moderne et contemporain, 18 juin-12 septembre 1999 ; Lille, Palais des Beaux-Arts, 8 octobre 1999-2 janvier 2000. Commissaires généraux : Soili Sinisalo, Annie Scottez-De Wambrechies, Rodolphe Rapetti. Commissaires : Riitta Ojanperä, Helmiriitta Sariola, Marie-Jeanne Geyer, assistés de Stéphanie Molinard].

art en Finlande          Tuntematon Horisontti

– « Ernst Josephson », Ernst Josephson (1851-1906), peintures, aquarelles, dessins, Paris, Publication du Centre culturel suédois, 1999, p. 7-9. [Catalogue de l’exposition, Centre culturel suédois, Paris, 12 mai-14 juillet 1999 et Musée de l’Art Brut, Lausanne, 30 septembre 1999-7 janvier 2000. Commissariat : Prins Eugen Waldemarsudde (Stockholm), Nationalmuseum (Stockholm) et l’Institut Suédois (Stockholm)].

Ernst Josephson

– « Peter Dahl, regards sur le passé et sur l’avenir », L’Œil, n°506, mai 1999, p. 34, 1 ill. (article en ligne )

– « Christian Fjerdingstad, membre de l’Association des Artistes scandinaves à Paris – Maison Watteau » [Christian Fjerdingstad, medlem af l’Association des Artistes scandinaves à Paris – Maison Watteau], Ambre et Argent. Christian Fjerdingstad (1891-1968), un orfèvre danois Art déco [Rav og sølv. Christian Fjerdingstad (1891-1968), en dansk Art-déco sølvmed i Paris], Paris, Somogy, 1999, p. 61-75 (texte en français et en danois). [Catalogue de l’exposition, L’Isle Adam, Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq, 9 mai-12 octobre 1999 ; Kolding, Museet på Koldinghus, 6 novembre 1999-30 avril 2000 ; Gudhjem, Bornholms Kunstmuseum, 7 mai-27 août 2000. Commissariat général : Frédéric Chappey].

ambre argent_JPG_

– « Les natures vivantes d’Anne Tholstrup » [Anne Tholstrups natures vivantes], Anne Tholstrup, Paris, Editions Galleri Birthe Laursen, Paris, 1998, p. 2-5, 9 ill. (traduction du français au danois : Lotte Nør-Painchault). [Catalogue de l’exposition, Paris, Galleri Birthe Laursen, 1998].

Anne Tholstrup

– « Vilhelm Hammershøi et la peinture nordique fin de siècle », 48/14 – La revue du Musée d’Orsay (dir. Henri Loyrette), Paris, n°7, automne 1998, p. 72-83, 11 ill. [Texte issu de la conférence donnée le 17 janvier 1998 à l’auditorium du musée d’Orsay].

– « Manifesta 2 : Biennale européenne d’art contemporain, Luxembourg », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 107.

– « Carl Einstein. Etudes Germaniques 209 [Paris : Didier Erudition, 1998] », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 107.

– « Segré, Monique. L’Ecole des beaux-arts : XIXe et XXe siècles [Paris : L’Harmattan, 1998] », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 85.

– « Paul-Armand Gette : un parcours dionysiaque : de l’Olympe aux formations volcaniques pliocènes de Kranea », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 69.

– « Paul-Armand Gette : au-delà de l’ombre, entre mer & volcan », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 69.

– « Aanwinsten 1994-1997: Guillaume Bijl, Tony Cragg, Wim Delvoye, Luciano Fabro, Michel François, Patrick Van Caeckenbergh, Henk Visch, Lawrence Weiner », Critique d’art, Rennes, Archives de la critique d’art, n°12, automne 1998, p. 62.

– « Eloge du silence : la peinture de Vilhelm Hammershøi (1864-1916) », Bulletin du Comité des Historiens de l’Art Nordique, n°2, automne-hiver 1997/printemps 1998, p. 9-22, 1 ill.

– « Représentations », Héros et Dieux du Nord. Guide iconographique [par Régis Boyer], Paris, Flammarion, 1997 [Rédaction de 73 rubriques (« représentations ») accompagnant 162 ill.].

heros et dieux du nord

– « L’Art de l’Age d’Or du Danemark », L’Age d’Or du Danemark [dir. Marianne Saabye], Paris, Editions Maison du Danemark, 1995, p. 12-27.

Age d'Or du Danemark

Gustave Albert en France 1890-1905 : un paysagiste suédois des années post-impressionnistes, Eskilstuna Konstmuseum, 1994.

– « Bengt Olson : les lignes de ma main, au fil du temps », Les peintres suédois dans les collections publiques françaises, Mémoire de Maîtrise en histoire de l’art (dir. Marc Le Bot), Université Paris I Panthéon-Sorbonne,  1985, p. 8-16, 1 ill.


Les commentaires sont fermés.