JOURNOUD Pierre

Pierre Journoud

Pierre Journoud est, depuis septembre 2015, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier III, membre du GIS « ESPRIT (études de Stratégie, Politiques et Relations InTernationales) et du laboratoire CRISES (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales de Montpellier).

Il était jusqu’alors chercheur à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM), où il dirigeait le programme Asie du Sud-Est, et chargé d’enseignement à Paris I, au sein du Magistère de relations internationales et action à l’étranger (MRIAE).

Docteur de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2007), habilité à diriger des recherches (2014), Pierre Journoud est également membre cofondateur du Centre d’histoire de l’Asie contemporaine (CHAC) de Paris I. En dehors de l’UPVM3, il encadre des travaux d’étudiants au MRIAE de Paris I, à l’ENA ainsi qu’à l’école de guerre, principalement sur les relations internationales en Asie pacifique pendant et depuis la guerre froide. Il est membre du comité de rédaction des revues Relations internationales et Outre-Mers.

Ses recherches concernent plus particulièrement les conflits et processus de paix dans la péninsule indochinoise depuis 1945 ; la politique étrangère et de défense de la Ve République en Asie du Sud-Est ; mais aussi celle du Vietnam, pays dans lequel il a noué de fructueuses coopérations universitaires, essentiellement avec la faculté des sciences sociales et humaines de l’Université nationale de Hanoi et l’Académie diplomatique du Vietnam.

Sélection de Publications

 

Ouvrages personnels :

Dien Bien Phu. Le basculement d’un monde, Paris, Vendémiaire, à paraître.

De Gaulle et le Vietnam (1945-1969). La réconciliation, Paris, Tallandier, 2011, 543 p. (version réduite de la thèse ; préface de Robert Frank et postface de David Schalk ; Prix Jean Sainteny 2011 de l’Académie des sciences morales et politiques ; prix Auguste Pavie 2012 de l’Académie des sciences d’outre-mer).

Journoud De Gaulle et le VietnamPrésentation de l’éditeur :
Le Vietnam et de Gaulle : voici un pays et un personnage qui ont tous deux laissé une trace profonde dans la mémoire et l’imaginaire français.
À travers les deux conflits qui se sont succédé dans la péninsule indochinoise de 1945 à 1975, la guerre française puis américaine, Pierre Journoud entreprend de pourfendre quelques idées reçues. Non, les États-Unis n’ont pas tout fait pour évincer les Français d’Indochine après 1954. Non, le Général n’était pas un anti américaniste primaire et ne s’est pas contenté de condamner verbalement l’engagement militaire des États- Unis, comme dans son discours de Phnom Penh le 1er septembre 1966.
Sa diplomatie publique et secrète ; l’action discrète de certains Français en faveur de la paix sont quelques-unes des révélations de ce livre novateur. Et c’est par le prisme du dialogue entre Français et Américains, acteurs majeurs et omniprésents, que l’auteur donne à comprendre les relations franco-vietnamiennes, du malentendu initial à la réconciliation. Fruit d’un important travail de recherche, cet essai propose une réflexion originale sur le processus de « décolonisation mentale » du général de Gaulle, et au-delà, sur l’ensemble de sa politique extérieure.

Paroles de Dien Bien Phu. Les survivants témoignent, Paris, Tallandier, 2004, 413 p. (avec Hugues Tertrais) ; réédition en collection Texto, 2012, 415 p.

Journoud Tertrais paroles de Dien Bien Phu

Présentation de l’éditeur :
C’est à un voyage au bout de l’horreur que nous convient Hugues Tertrais et Pierre Journoud. Loin d’être un simple recueil de lettres, ce livre se présente comme un récit nourri de citations, complété d’une analyse historique sur le contexte humain et sur la mémoire de cet épouvantable carnage, permettant de restituer l’intensité dramatique des moments vécus. »
L’Histoire
Dien Bien Phu. 13 mars-8 mai 1954. Un printemps en enfer… Partis en Indochine avec la fougue et l’idéalisme de leurs vingt ans, plusieurs dizaines d’anciens combattants français témoignent, cinquante ans après, de ces 57 jours d’angoisse, de mort. Ils racontent le déluge d’obus, les tranchées emplies de cadavres, les blessés que l’on ne pouvait plus évacuer, les renforts parachutés en vain dans la fournaise ; enfin, la reddition du 7 mai, « l’assourdissant silence de la défaite », la captivité dont beaucoup de leurs camarades ne sont pas revenus, la faim et la maladie… Puis le difficile retour en France et le cauchemar des traumatisés de guerre.

 

Direction d’ouvrages :

Stratégie, puissance et influence chinoises, de la guerre froide à nos jours, Paris, L’Harmattan, collection Inter-National, à paraître (préface d’Hugues Tertrais, postface de Christian Lechervy).

La guerre de Corée et ses enjeux stratégiques, de 1950 à nos jours, Paris, L’Harmattan, 2013 (collection Inter-National ; préface d’Alain Delissen, postface de l’amiral Jean Dufourcq).

L’évolution du débat stratégique en Asie du Sud-Est depuis 1945, études de l’Irsem n°14, 2012 (préface d’Hugues Tertrais et conclusion de Christian Lechervy).

Vietnam 1968-1976 : la sortie de guerre, Bruxelles, Peter Lang, 2011, 378 p. (co-ed. avec Cécile Menétrey-Monchau ; préface de Robert Frank).

1954-2004 : la bataille de Dien Bien Phu entre histoire et mémoire, Paris, SFHOM, 2004, 257 p. (avec Hugues Tertrais).

Articles uniquement en ligne :

 – « Vers une histoire des relations internationales en Asie pacifique », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, 2015, n°41, p. 149-155 – compte rendu du dossier HDR.

« La politique étrangère et de défense de la Chine : une nouvelle étape ? », Lettre de l’Irsem (introduction et coordination du dossier stratégique), n°3, octobre 2014.

« Stratégies francophones au Vietnam », in N. Bagayoko et F. Ramel (dir.), Francophonie et profondeur stratégique, Études de l’Irsem, n°26, 2013, p. 99-138.

« Les intérêts de la France et de l’Europe en Asie-Pacifique » (introduction et coordination du dossier stratégique), Lettre de l’Irsem, n°2, avril 2013.

« Secret et stratégie dans la guerre du Vietnam. Du secret dans la guerre à la guerre contre le secret », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, n°36, automne 2012, p. 57-80.

« Dien Bien Phu : naissance et destin d’un mythe héroïque », in Claude d’Abzac-épezy et Jean Martinant de Préneuf (dir.), Héros militaires, culture et société, XIXe-XXe siècles, Villeneuve d’Ascq, IRHiS-Institut de Recherches Historiques du Septentrion, 2012.

« Un triangle stratégique ? Le Vietnam entre la Chine et les États-Unis depuis 1989 », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, n°34, automne 2011, p. 125-136.

– « L’ASEAN et la sécurité en Asie du Sud-Est pendant la guerre froide. Entre diplomatie officielle et diplomatie informelle », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, printemps 2010, n°30, p. 109-124 (http://ipr.univ-paris1.fr/spip.php?article459).

« Les relations franco-américaines à l’épreuve du Vietnam entre 1954 et 1975. De la défiance dans la guerre à la coopération pour la paix », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, n°28, 2008, p. 123-132 – résumé de la thèse.

« La visite du général de Gaulle à Phnom Penh. Entre mythes et réalités », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, n°12, automne 2001, p. 72-94.

« Des artisans de paix dans le secret de la diplomatie. Vers un règlement pacifique de la guerre au Vietnam, 1967-1973 », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, n°11, printemps 2001, p. 63-82.

« La CAT/Air America dans les guerres d’Indochine, ou le rôle d’une compagnie aérienne privée secrètement détenue par la CIA (1950-1975) », in J.-Ch. Romer et L. Henninger (dir.), Armées privées-armées d’état. Mercenaires et auxiliaires d’hier et d’aujourd’hui, études de l’Irsem, n°2, vol. 2, p. 205-230.

« L’héritage du Vietnam dans la guerre en Afghanistan depuis 2001 », in Collectif, Les crises en Afghanistan depuis le XIXe siècle, études de l’Irsem, n°1, avril 2010, p. 109-131.

« The My Lai Massacre and its Memory: the Long Path toward Reconciliation Between Vietnam and the USA », in Gilles Boquérat et Richard Asbeck (ed.), The Indian-Pakistan Reconciliation and Other Experiences In Post-Conflict Managment, Les études de l’IFRI, 2009, p. 129-146.

Logo_GIS_Esprit

Les commentaires sont fermés.