MONBRUN Philippe

Maître de conférences d’histoire grecque à l’Université Paul-Valéry Montpellier III

Membre du Groupe Artémidore

Groupe Artemidore

 

– A soutenu sa thèse de doctorat (sous la direction du professeur Pierre Brulé) en 2003 à l’Université de Rennes II Haute Bretagne sur le sujet suivant : Les voies sonores d’Apollon : l’arc, la lyre et les oracles.

Principales publications :

– Afti inè i Kriti! Identités, altérités et figures crétoises. Actes du colloque international et pluridisciplinaire (Université Paul-Valéry Montpellier – octobre 2013. Textes réunis par Patrick LOUVIER, Philippe MONBRUN et Antoine PIERROT. Bordeaux, Ausonius, 2015, 320 p. (Collection Scripta Receptoria).

identites alterites et figures cretoises

Présentation de l’éditeur :
Publié dans le prolongement du colloque international sur la Crète qui s’est tenu à Montpellier en novembre 2013, ce livre rassemble 20 communications inédites sur l’histoire de la plus grande des îles de la mer Egée de l’Antiquité jusqu’au xxe siècle.
Trois thèmes structurent cet ouvrage collectif : les figures naturelles et culturelles, les symboles et les traits de l’identité crétoise et des identités minoritaires insulaires ; les regards savants occidentaux et grecs portés sur la Crète ; la place politique, religieuse et stratégique que cette marche frontière insulaire tient dans les luttes passées pour la domination de la Méditerranée orientale.

Presentation :
Published a year and a half after an international conference on Crete took place at Montpellier, this book presents the principal results of this meeting and its works. All written or translated in French, some 20 original articles are dealing with the history of the largest Egean Island from the Ancient Times up to the xxth Century.
Three major themes organize this book : the natural and cultural symbols and features of Cretan common and subaltern identities ; the western learned representations of Creta ; the political, religious and strategic importance of an insular frontier and place of arms in the past struggles for the supremacy over the Eastern Mediterranean.

– Les voix d’Apollon : l’arc, la lyre et les oracles. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2007, 346 p. (Texte remanié de sa Thèse de doctorat)
Ouvrage couronné par l’Académie française qui lui a décerné, au titre de ses Prix d’Histoire et de Sociologie de l’année 2008, le Prix François Millepierres (Médaille d’argent).

Compte rendu d’André Motte in Kernos, n°21, 2008, en ligne →

819TD-tkWfL._AA1500_

Présentation de l’éditeur :
« Quel est l’ »être profond » d’Apollon, l’Archer musicien et omniscient du panthéon hellénique ? Au pied du palmier de Délos, l’énergique nouveau-né proclame siens la lyre, l’arc et la mantique. L’Archer est le Musicien. Les Grecs ressentent la quasi-identité qui unit l’arc et la lyre, ces instruments à bras et à cordes, sonores et musicaux. Moins attributs qu’éléments constitutifs du dieu, ces objets font tenir Apollon. C’est entre la lyre et l’arc, et plus précisément autour de la figure de l’archer, que l’auteur situe le noyau organisateur des domaines et des façons d’agir d’Apollon. L’Instrumentiste à cordes est aussi le dieu omniscient. Son noûs fuse comme une flèche vers la cible en abolissant la distance. Les oracles de Loxias, mais aussi le dauphin et le serpent, vont droit au but en zigzaguant comme les flèches à la décoche. Quant à la Pythie de Delphes, Apollon l’inspire à la façon d’un musicien ou d’un archer qui s’empare, sans le forcer, d’un instrument à cordes saisi par l’enthousiasme.
Comment procéder pour rechercher cette sorte de substrat qui fait qu’Apollon est lui et pas un autre ? En multipliant les méthodes d’approche et en frappant à la porte de plusieurs grands maîtres. En confrontant le discours mythique sur Apollon au discours en paroles et en images tenu par les Grecs sur divers champs d’activités du dieu, le tir à l’arc, le jeu de la lyre, la mantique, mais aussi sur le palmier-dattier et sur certains  » pensionnaires  » de son bestiaire. En prêtant la plus grande attention à la langue grecque et en mariant intimement textes et iconographie. En s’ouvrant au comparatisme et à l’anthropologie historique : interroger un archer traditionnel japonais et un Indien de l’Inde védique ou d’Amazonie qui n’ont ni lu Homère ni vu l’Acropole, c’est mesurer au plus près comment l’omniscience apollinienne procède de l’archer et de l’archerie.
Ce livre porte sur Apollon un regard original, analogique et presque poétique qui, sans prétendre atteindre le dieu dans tous ses territoires, montre bien qui il est et l’explique beaucoup. »

La fabrique du regard, sous la direction de Marie-France Badie, Michèle-Caroline Heck et Philippe Monbrun. Paris, Michel Houdiard, 2011, 396 p.

41hn2lp9PZL._SL500_AA300_

Articles :

– « Une divinité grecque arboriforme ? Port de déesse, port de palmier ou la vraie nature de l’Artémis d’Éphèse », Anthropologie historique de la nature, colloque organisé par Y. Lafond, J. Lamy et R. Roy à l’Université de Poitiers (2-3 octobre 2015), à paraître aux Presses universitaires de Rennes.

– « Le chasseur à l’arc, la chèvre sauvage et le dictame. Un discours identitaire crétois ? », Afti inè i Kriti ! Identités, altérités et figures crétoises, Textes réunis par P. Louvier, Ph. Monbrun et A. Pierrot, Actes du colloque international et pluridisciplinaire organisé par l’EA 4424 (C.R.I.S.E.S.) à l’Université Paul-Valéry Montpellier (16-18 octobre 2013), collection ScriptaReceptoria 4, Ausonius Éditions, Bordeaux, 2015, p. 37-57.

– « Quand on rêve d’animaux : Place de l’animal et bestiaire du rêve dans les Oneirokritika d’Artémidore », Artemidor von Daldis und die Antike Traumdeutung. Texte, Kontexte, Lektüren, G. Weber (Hrsg.), Actes du colloque international d’Augsbourg organisé par l’UPV Montpellier et l’Université d’Augsbourg (21-23 mars 2013), Colloquia Augustana Band 33, De Gruyter, Oldenbourg, Berlin / Boston, 2015, p. 127-160.

– « Le cavalier-archer : mode d’emploi (steppes eurasiatiques, plaines Nord-américaines, Grèce ancienne) », Équidés et bovidés de la Méditerranée antique. Rites et combats. Jeux et savoirs, A. Gardeisen et Ch. Chandezon (éd.), Actes du colloque international d’Arles (26-28 avril 2012), Monographies d’Archéologie Méditerranéenne, Hors-série n°6, Lattes, 2014, p. 173-197.

– « Apollon, la khelys et Hermès. La réconciliation des frères ennemis dans l’Hymne homérique à Hermès », La Pomme d’Éris. Le conflit et sa représentation dans l’Antiquité, H. Ménard, P. Sauzeau et J.-Fr. Thomas (dir.), Actes du colloque international organisé à l’UPV Montpellier (13-15 mars 2008), collection « Mondes anciens », Presses universitaires de la Méditerranée, Montpellier, 2012, p. 255-270.

– « Entre Nestos et Achélôos : variations sur la ‘Mésopotamie grecque’ du lion », Prédateurs dans tous leurs états. Évolution, Biodiversité, Interactions, Mythes, Symboles, J.-Ph. Brugal, A. Gardeisen et A. Zucker (dir.), Actes des XXIe Rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes (21-23 octobre 2010), Éditions APDCA, Antibes, 2011, p. 351-363.

– « Du symposion à l’adyton de Delphes. L’harmonie du mélange et ses instruments », La femme, la parenté et le politique. Parcours sensible d’une historienne. Hommage à Claudine Leduc, Textes réunis par L. Bodiou, Pallas. Revue d’études antiques 85, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2011, p. 119-130.

– « Apollon ou savoir sans voir ? Le regard mental de l’archer omniscient », La Fabrique du regard, 2, M.-Fr. Badie, M.-C. Heck et Ph. Monbrun (dir.), Actes du colloque international et pluridisciplinaire organisé par l’EA 4424 (C.R.I.S.E.S.) à l’Université Paul-Valéry Montpellier (25-27 mars 2010), coll. « L’Atelier des sciences humaines et sociales », vol. 2, Michel Houdiard Éditeur, 2011, p. 21-31.

– « Nausikaa, Artémis et le palmier de Délos : les ‘belles plantes’ du chant VI de l’Odyssée », La religion des femmes en Grèce ancienne. Mythes, cultes et société, L. Bodiou et V. Mehl (dir.), Celtic Conference in Classics, Actes de la Ve Rencontre Internationale sur l’Antiquité Classique, organisée par A. Powell. Collaboration du Crescam et des Classical Press of Wales, panel La religion des femmes en Grèce ancienne, University College Cork (9-12 juillet 2008), collection « Histoire », Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 51-64.

– « La chouette-hoplite d’Athéna et la Crète des archers : les ‘dessous’ d’une allergie réciproque », Revue des Études Anciennes, tome 109, n°2, décembre 2007, p. 559-581.

Les Voix d’Apollon. L’arc, la lyre et les oracles, collection « Histoire », Presses universitaires de Rennes, 1er semestre 2007, 346 p. (Prix François Millepierres, 2008).

– « Les gestes de l’archer et du cithariste : des « corps à corps » apolliniens où l’esprit prend le relais », L’expression des corps. Gestes, attitudes, regards dans l’iconographie antique, Actes du Colloque international organisé par L. Bodiou, D. Frère et V. Mehl, Rennes, 23 avril 2004), collection « Histoire », Presses universitaires de Rennes, 2006, p. 329-346.

– « La notion de retournement et l’agôn musical entre Apollon et Marsyas dans la Bibliothèque du Ps. Apollodore : interprétation d’un mythe », Actes de la Celtic Conference in Classics, IIIe Rencontre Internationale sur l’Antiquité Classique, organisée par A. Powell et P. Brulé. Collaboration du Crescam et des Classical Press of Wales, panel Le mythe grec, Rennes (1-4 septembre 2004), Kernos, Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique, Athènes-Liège, 2005, 18, p. 269-289.

– « Apollon, le scorpion et le frêne à Claros », Kernos, Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique, Athènes-Liège, 2003, 16, p. 143-170.

– « Apollon : de l’arc à la lyre », Chanter les dieux. Musique et religion dans l’Antiquité grecque et romaine, Actes du Colloque de Rennes et Lorient (16-18 décembre 1999), textes réunis par P. Brulé et Ch. Vendries, collection « Histoire », Presses universitaires de Rennes, 2001, p. 59-96.

– « Artémis et le palmier-dattier », Pallas, Revue d’Études Antiques, 1989, XXXV, p. 69-93.

 

Les commentaires sont fermés.