MAYER Françoise

Maître de conférences de tchèque HDR, à l’Université Paul-Valéry Montpellier III

CURRICULUM VITAE

 

1. PARCOURS PROFESSIONNEL :

Diplômes :

2003 : HDR, mention sociologie politique, (EHESS). Composition du jury : J. Revel       (EHESS), M.-C. Maurel (EHESS), D. Colas (IEP, Paris), P. Grémion (CNRS), M.-C.   Lavabre (CNRS), J. Sokol (Université Charles – Prague).

1987 : Doctorat d’«études slaves, soviétiques et est-européennes, option civilisation»       sous la direction de G. Castellan (INALCO).

1982 : DEA en études soviétiques, G. Frioux dir., (Paris VIII), licence de russe.

Postes d’enseignement et de recherche :

199à : Maître de conférences de tchèque, département d’études slaves, Montpellier III.

1986-1988 : Assistant professor à l’Université de Newark-Delaware (département de langues   étrangères).

1982-1985 : Boursière doctorante du gouvernement français à l’Université Charles (Prague).

Détachements dans des institutions de recherche :

2010-2012 : détachée au MAE, Directrice du Centre Français de Recherches en sciences sociales (CEFRES), Prague, République tchèque.

1998-2000 : détachée au CNRS, Laboratoire d’Analyse Sociologique et Politique (LASP), Nanterre, Paris X.

1993-1998 : détachée au MAE, Directrice du Centre Français de Recherches en sciences sociales (CEFRES), Prague, République tchèque.

2. ENGAGEMENT SCIENTIFIQUE DEPUIS 2005 :

Insertion dans les équipes de recherche :

  • Membre de C.R.I.S.E.S. (Centre de recherche interdisciplinaire en sciences humaines et sociales) E.A. 4424
  • Membre du CERCEC (Centre d’étude des mondes russe, caucasien, et centre-européen) depuis 2004.
  • Membre associé à l’équipe d’accueil 1971 (études germaniques et centre-européenne, M. Godé dir.) 2000-2008

Insertion dans des projets collectifs (ACI, ANR, PAI)

  • 2009-2012 : Les présents des passés, projet ANR, sous la direction de F. Rousseau (Université Montpellier) visant à étudier les musées d’histoire en Europe en tant que témoignages des passés douloureux et lieux possibles de réconciliation. F. Mayer est chargée dans ce projet de la partie centre européenne (musée du communisme et du goulag).
  • 2008-2011 : Les archives sonores du Goulag, projet ANR, sous la direction de A. Blum et M. Craveri (EHESS-CERCEC en coopération avec RFI), F. Mayer coordinatrice pour la République tchèque et la Slovaquie (campagnes d’entretiens auprès des rescapés, mise en réseaux, coordination des enregistrements et diffusions).
  • 2005-2008 : membre de l’ACI Les grammaires internationales de la réconciliation, Sandrine Lefranc (dir.), LASP, Paris X Nanterre. (F. Mayer : politique de diffusion des archives et lois de lustration en Europe centrale).
  • 2006-2008 : Le poids des passés douloureux dans les représentations collectives tchèques après 1989. Programme d’action intégrée (PAI – programme Barrande), coopération franco-tchèque, université Montpellier III – université Charles, Prague. Initiation et direction du programme.

3 – ACTIVITES UNIVERSITAIRE ET DE FORMATION :

Enseignements principaux :

Master de Langues, Littératures et Civilisations Etrangères et Régionales (Montpellier III)

  • Introduction à la civilisation (M1, tronc commun, 13h), 2006-2010
  • Histoire des idées politiques (M1, tronc commun, 12h), 2008-2010
  • Histoire de l’Europe centrale (M1, optionnel, 13h) 2005-2007
  • L’Europe de l’après communisme (M1, optionnel, 26h), 2005-2010

Master d’études culturelles  (Montpellier III)

  • Sociologie de la culture (M2, tronc commun, 13h), 2006-2008
  • Sociologie de la mémoire (M2, tronc commun, 13h), 2006-2010

Master d’histoire militaire défense et politique de sécurité (UFR d’histoire, Montpellier III)

  • Sociologie des crises politiques (M2, tronc commun, 26h), 2006-2010

Séminaires de recherche (EHESS, CEFRES)

  • La mémoire du communisme (20h), 2004
  • Violences politiques (avec A. Blum) depuis 2007 (A. Blum et M. Craveri) 2009
  • Séminaire pluridisciplinaire de recherche doctorale du CEFRES, 2010-2012.

Depuis 2011, membre de la commission doctorale du doctorat d’histoire des techniques, dirigée par le professeur M. Efmertova, Université Polytechnique de Prague.

  • Responsable de la formation sur les questions de mémoire, patrimoine et musée.

Écoles doctorales :

  • Pologne (1998), Wierzba, Académie des Sciences de Pologne, sur le thème : sociologie du post-communisme.
  • Slovénie (2004), Ljubljana, en collaboration avec la Fondation Transcontinentales, école doctorale réunissant des chercheurs du sud-est européen, sur le thème : mémoire, politique, justice.
  • Roumanie (2005), Bucarest, en collaboration avec l’EHESS, l’UFA, l’Université de Laval, programme doctoral sur le thème : mémoire et construction européenne.
  • République tchèque (2005), Prague, Cefres, école doctorale sur le thème : intelligence de l’après communisme.

Autres responsabilités collectives :

  • Membre du jury des concours de recrutement du Ministère des Affaires étrangères, civilisation Europe centrale (2000 – 2007).
  • Membre du comité de rédaction de la revue d’études comparatives Est-Ouest
  • Membre de comités de rédactions de revues tchèques (Soudobé dějiny, Politologickà revue).
  • Membre (élu) du Conseil scientifique de l’Académie des Sciences de la République tchèque (2005-2008).
  • Membre (nommé) du Conseil scientifique du Cefres (Centre Français de Recherche en Sciences Sociales à Prague) (2007-2010).
  • Rapports d’expertise des projets de recherche déposés au GACR, (agence d’évaluation des projets de recherche), République tchèque (depuis 2010).
  • Membre (nommé) du Conseil scientifique de l’Université de Pardubice (depuis 2011).
  • Membre (nommé) de la section 13 (études slaves) du CNU.
  • Membre (nommé) de la Commission d’accréditation de la République tchèque (pour une période de 5 ans à compter du 1er septembre 2012).

LISTE DES TRAVAUX :

Spécialiste de l’histoire contemporaine de l’Europe centrale et plus particulièrement de l’histoire du communisme et des rapports au passé communiste dans l’Europe d’aujourd’hui, mes recherches s’insèrent dans plusieurs axes développés dans l’équipe (histoire des représentations, historiographie, usages du passé, socio histoire des musées) comme en atteste ma liste des travaux et communications.

Mots clefs : Mémoire, Europe centrale et orientale, communisme, post-communisme, violence politique, répression, surveillance, procès, résistance, dissidence.

Mémoire, politique mémorielle :

  • LAVABRE, M.-C., MARES, A., MAYER, F. : Mémoire du communisme en Europe centrale, Cahiers du Cefres n°26, Prague 2001. MAYER , Françoise : « La prison pour passé, la résistance pour mémoire », p.
  • MAYER, Françoise : Les Tchèques et leur communisme. Mémoire et identités politiques, 1989-1999, éditions de l’EHESS, 2004.
  • MAYER, Françoise (coordonné par) : « Mémoire à l’Est », numéro spécial, Revue d’études comparatives est-ouest, A. Colin éd.,  volume 37 n°3, septembre 2006.
  • MAUREL, Marie-Claude et MAYER, Françoise (co-dirigé par) : L’Europe et ses représentations du passé. Les Tourments de la mémoire,  L’Harmattan, collection Logiques sociales, 2008. MAYER, Françoise : « Le passé, une ressource politique ? », Conclusion, p.  210-219 ; « Le passé, le présent, la mémoire et l’histoire. » (avec Z. Vašíček), p. 169-208.
  • MAYER, Françoise: Češí a jejich komunismus (2009), éditions Argo, Prague, (traduction actualisée et élargie de Les Tchèques et leurs communisme, Editions de l’Ehess, Paris, 2004),  2009.
  • MAYER, Françoise (coordonné par) : « Le déplacement pour mémoire », in Revue d’études comparatives est-ouest, Nec Plus éd.,  volume 41 – n°1, mars 2010, pp. 117-190.
  • « Mémoires polonaises à l’usage du touriste français », in La vision de l’Autre, actes du colloque franco-polonais, Montpellier III, Champion, Paris, 1994.
  • « Justice rétroactive et identification politique. Les Tchèques et leur passé communiste après 1989 », Matériaux pour l’histoire de notre temps : Les Tchèques au 20ème siècle, n° 59, vol. 31, juillet-septembre 2000, p. 50-56.
  • « Les communistes tchèques face à leur passé », Revue d’études comparatives est-ouest, 2000, vol. 31, n°3, p. 21-42.
  • « Gestion politique du passé et mémoire du communisme en Europe centrale. Le cas tchèque », La mémoire dans tous ses états, Cahiers français, 2001, p. 95-99.
  • « Bartoškova analýza represe na základě fenoménu politického vězně, (l’Analyse par Bartošek de la répression à partir du phénomène du prisonnier politique), Soudobé dějiny, 2001/3, 427-432.
  • « Vězení jako minulost, odboj jako paměť » (La prison pour passé, la résistance pour mémoire), Soudobé dějiny, 2002/3, p. 42-64.
  • « Témoignages de communistes tchèques après 1989 », in Autobiographies, Autocritiques, Aveux dans le monde communiste, C. Pennetier, B. Pudal (dir.), Belin, Paris 2002, p. 267-292.
  • « La question de l’agent et l’héritage dissident dans la société tchèque » in Travail de mémoire et d’oubli dans les sociétés post-communistes, sous la direction de Bogumil JEWSIEWICKI, Publication de l’Ecole doctorale en Sciences Sociales Europe centrale et orientale, Bucarest, 2006, p. 119-147.
  • « Moci říci my », in [Katalog k výstavě « Monument transformace » v Galerii hlavního města Prahy.], Baladrán Zbyněk, Havránek Vít, Krejčová Věra (eds.):Atlas transformace. Transit,  Praha 2009, p. 330-333.
  • « Des listes aux histoires : comment ‘l’agent’ trouve place dans la mémoire de l’après communisme », in  Le Passé au présent, G. Mink, P. Bonnard (co-dirigé par), Paris, Houdiard, 2010, pp. 265-277.
  • « Un procès stalinien du prétoire au cinéma», La Fabrique du regard, Houdiard éditeur, 2010, pp. 336-351.
  • « Procès en infamie en Europe post-communiste », contribution aux mélanges offerts à M. Godé, Peter Lang, 2011, p. 351-365.

Historiographie, épistémologie, musées :

  • (VAŠÍČEK, Zdeněk et) MAYER, Françoise : Minulost a současnost, paměť a dějiny, Brno, Triáda centrum pro studium demokracie a kultury, 2008.
  • « Paměť Leviatana » (La mémoire de Léviathan), avec Z. Vašíček, Prostor, 1997, n°3, p 96-103.
  • « Teorie a praxe tranzice » (Théorie et pratique de la transition), avec Z. Vašíček, Proglas, 4/1998, p. 13-14.
  • « Les historiens tchèques à l’épreuve du post-communisme », in Post-communisme, les sciences sociales à l’épreuve, M. Forest, G. Mink (dir.),  Cefres-Dokořan, Prague 2003, p 117-137.
  • « Češi a jejich komunismus – pokus o sociologie paměti », Kritická příloha Revolver Revue , 30, 2004, p. 118-122.
  • (co-auteur avec VAŠÍČEK , Zdeněk) :  « Minulost a současnot, pamět´ a dějiny » Soudobé Dějiny,   4/2004 p. 9-32.
  • « Des musées de l’anticommunisme » in Les présents des passés douloureux. Musées d’histoire et configurations mémorielles. Essais de muséohistoire. Frédéric Rousseau (dir.), Paris, Michel Houdiard Editeur, 2012, pp. 304-325.

Histoire de l’Europe centrale :

  • MAYER, Françoise et SERVANT, Catherine (coordonné par) : Contributions à une histoire culturelle germano-tchèque en Europe centrale. Un espace à reconstruire ? Cahier du Cefres n°31, 2012. Avant-propos », (avec Catherine Servant), pp. 5-10.
  • GODE, M., Le RIDER, J., MAYER, F. (co-dirigé par) : Juifs, Allemands et Tchèques à Prague au tournant du siècle, une société conflictuelle ? Presses Universitaires de Montpellier, 1996. MAYER, Françoise : « Etre Tchèque en restant Juif ». La combinatoire identitaire tchéco juive dans la revue Rozvoj (1904-1914), p.
  • « Les agrariens tchèques, de l’Empire à l’Indépendance », East European Quarterly, 23/1989, p. 339-354.
  • « Švehla et la démocratie tchèque », Revue d’études slaves, Paris LXII/4, 1990, p. 827-847.
  • « La Libération, une mémoire sous contrôle ? », in : Communists and Uprisings. Ritualisation of Remembrance of the Anti-Nazi Uprisings in Central Europe (1945–1960) = Komunisti a povstania. Ritualizácia pripomínania si protifašistických povstaní v strednej Európe (1945–1960), Michal Kšiňan (a kol.)
Kraków, Towarzystwo Słowaków w Polsce 2012, pp. 175-189,  http://www.forumhistoriae.sk/e_kniznica/ksinan.pdf

Comptes rendus d’ouvrage :

  • «Dryzek (John S.), Holmes (Leslie) – Post-Communist Democratization. Political Discourses across Thirteen Countries. – Cambridge, Cambridge University Press, 2002. (« Theories of Institutionnal Design »), Revue Française de Science Politique, vol. 53, n°3, juin 2003, p. 473.
  • « Roman Krakovsky, Rituel du 1er mai en Tchécoslovaquie. 1948-1989, Paris, L’Harmattan, 2004, Revue d’études comparatives est-ouest, n°1, 2006, p.201-204.
  • «Silvia Serrano, Géorgie, sortie d’Empire, Editions du CNRS, 2007, Revue d’études comparatives est-ouest, 2009/40, juin 2009, pp. 199-203.
  • « Guillaume Mouralis, La RDA en procès, Fayard, 2008 et Magali Gravier, Good Bye Honecker, presses des FNSP, 2008, Revue d’études comparatives est-ouest, 2008/39, septembre 2008, pp. 213-217.
  • « Elisabeth Gessat-Anstett, Une Atlantide russe. Anthropologie de la mémoire en Russie post-soviétique, Paris, La Découverte, 2007, Revue d’études comparatives est-ouest, 2008/39, mars 2008, pp. 59-62.
  • « Korine Amacher et Leonid Heller (eds) : Le retour des héros, la reconstitution des mythologies nationales à l’heure du postcommunisme », Publications de l’Institut européen de l’université de Genève. Bruylant-Academia, 2010, Cahiers du Monde Russe, 51/4, Octobre-décembre 2010, p. 796-799.
  • « Michal Pullmann, Konec experimentu. Přestavba a pád komunismu v Českloslovensku, Scriptorium, Praha 2011 »,  Revue d’études comparatives est-ouest, vol. 42 –N°4, décembre 2011, p. 196-204.
  • «David El Kenz, François-Xavier Nérard (sous la direction de) Commémorer les victimes en Europe. XVIe-XXIe siècles, Seyssel : Champ-Vallon, 2011 », Cahiers du Monde Russe, 2012.

Autres :

Direction des Cahiers du Cefres de 1994 à 1998 :

  • Transmise kultury a škola, Cahiers du Cefres n°15, 1998.
  • Regards communs sur l’Europe, Cahiers du Cefres n°14f, 1998.
  • Společné pohledy na Evropu, Cahiers du Cefres n°14, 1998.
  • Anthologie francouzských společesnkých věd : Politika pamětí, Cahiers du Cefres n°13, 1998.
  • Antologie francouzských společenských věd : zprostředkování a prostředníctví v kultuře, Cahiers du Cefres  n°12, 1997.
  • Anciens et nouveaux propriétaires : stratégies d’appropriation en Europe centrale et orientale, Cahiers du Cefres n°11f, 1997.
  • Původní a noví vlastníci – strategie nabývání majetku ve střední a východní Evropě, Cahiers du Cefres n°11, 1996.
  • Anthologie francouzských společenských věd : město, Cahiers du Cefres n°10, 1996.
  • Territoires en mutation, Cahiers du Cefre n°9f, 1995.
  • Území v procesu změn, Cahiers du Cefres n°9, 1995.
  • Questions urbaines : Prague et ses nouveaux quartiers, Cahiers du Cefres n°8, 1995.
  • Dějiny a paměť- odboj a kolaborace za druhé světové války, (L’histoire et la mémoire résistance et collaboration pendant la Deuxième Guerre mondiale) ; Cahiers du Cefres n°7, 1994.

LISTE DES CONTRIBUTIONS ORALES, Colloques, conférences, séminaires.

« Les traces de la Troisième résistance dans les musées tchèques », contribution au colloque : La guerre au musée, Craonne, 8-10 novembre 2012.

« Individus sous contrôle »,  (avec C. Madl), présentation du Cahier 32 Cefres ,  Prague, Cefres, 28 juin 2012.

Ritualisation des commémorations des soulèvements anti-nazis en Europe centrale, colloque dans le cadre d’un projet internationale financé par la fondation allemande Geschichtswerkstatt Europa (responsables du projet : M. Kšińan et F. Mayer), Bratislava, 25 juin 2012.

« Des musées de l’anticommunisme », contribution à l’atelier scientifique franco-roumain : Mémoires des régimes dictatoriaux en Europe de l’Est, Département de Sciences politiques, Université de Bucarest, 31 mai 2012.

« Hommage à Zdeněk Vašíček (avec Martin Hybler et Martin Petras), Centre tchèque, Paris, 30 mai 2012

« Sorties de guerre : épuration, reconstruction législative et civile », (discutante) avec P. Lenormand et J. Štofaník, Cefres, Prague, 26 avril 2012.

« Procès et communisme, le cas Horáková », cycle franco-tchèque de sciences historiques, Cefres,  Prague, 8 mars 2012.

« La représentation muséale de la résistance au communisme », Montpellier,  Université Paul Valéry, 10 février 2012.

« La République Tchèque », FME, Cefres,  Prague, octobre 2011.

« Reckoning with the Past in Post-Dictatorial Societies », Keynote speaker, département de Sciences politiques, Université de Bucarest, 13-14 mai 2011.

« Milada Horáková », conférence, Centre tchèque, Paris, 12 mai 2011.

Le cinéma entre service et servilité, colloque franco-tchèque, conception, introduction et modération de ce colloque d’histoire du cinéma, Cefres, Prague, 24 mai 2011.

Le film documentaire au service des sciences sociales, responsable scientifique de la rencontre autour de deux films de G. Mink, avec la participation de P. Blažek,  J. Koubek, M. Kubat, et G. Mink,  Institut Culturel Français à Prague, 9 mai 2011.

« Les Tchèques et leur communisme », séminaire à la Faculté pédagogique de Brno, 9 mars 2011.

« Jan Vladislav en image », séminaire doctoral du CERCEC, EHESS, 4 février 2011.

Mémoires et usages publics de l’histoire en Europe, Dispositifs institutionnels et pratiques politiques de la mémoire, M.-C. Lavabre (CEE-Sciences-po / CNRS), F. Mayer (CEFRES) : conception de la journée, Sciences-Po Paris, salles du conseil, 28 janvier 2011 – contribution : « Pratiques documentaires, pratiques historiennes ».

« La mémoire comme objet », séminaire doctoral, Université de Pardubice (République tchèque), 25 janvier 2011.

Kvantitativní rozvoj a strukturální diferenciace evropské historiografie soudobých dějin 1989-2005, workshop CEFRES a IMS FSV UK, (modérateur), 19 janvier 2011.

Le Musée d’art dans l’Europe d’Aujourd’hui, enjeux, gouvernance, orientations, colloque international (conception en coordination avec l’association tchèque des historiens de l’art, introduction et modération des débats), Centre Culturel Français, Prague, 17 janvier 2011.

Zakony o pamäti (Les lois mémorielles), colloque, CEFRES, 29 novembre 2010 (conception de la journée, modération des débats)

Les lois mémorielles en France, et en Slovaquie, CEFRES, séminaire, cycle des sciences historiques, animé avec D. Emler et M. Kšińan, 25 novembre 2010.

« 20 ans d’étude de la mémoire communiste », séminaire, cycle de sciences historiques, Université Charles-CEFRES, 18 novembre 2010.

« Politika paměti a  uzákoňování dějin v Česku po roce 1989 » contribution au colloque : Soudobé dějiny – media – politika. Jejich místo v demokratické společnosti, ÚSD AV ČR, avec le soutien de la Fondation K. Adenauer, Académie des Sciences de la République tchèque, 4 octobre 2010.

Mémoires et usages publics de l’histoire en Europe, M.-C. Lavabre (CEE-Sciences-po / CNRS), La Pologne, F. Mayer : conclusions de la journée, Sciences-Po Paris, salles du conseil, 9 avril 2010.

« Milada Horáková, de l’ennemi du peuple à la victime emblématique du communisme », La fabrique du regard, 2ème colloque international et interdisciplinaire de C.R.I.S.E.S. (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales, E.A. 4424), Université Paul Valéry, 25-27 mars 2010

« L’historien et le témoin : une relation à construire », dans le cadre des ateliers de recherche historique co-organisés par FFUK et le Cefres, Prague, FF Université Charles, 18 Mars 2010

« Sortie de guerre,  sortie du communisme, regard croisé sur les pratiques d’épuration » EHESS, séminaire, 4 février 2010

« Les Tchèques et  leur communisme, une longue épuration », Prague, Ambassade de France, 9 novembre 2009.

« Les acquis de l’ethnopsychiatrie et l’histoire orale », séminaire doctoral, Blum-Craveri-Mayer, Paris (EHESS), 5 novembre 2009

« Terrains croisés et histoire orale », Prague, Cefres, 23 avril 2009,  organisation journée étude dans le cadre de l’ANR – Archives sonores de l’Europe du Goulag.

«Les Tchèques et le  Goulag – une expérience d’histoire orale », Paris, IES,  25 février 2009

« Archives sonores du Goulag », rapport d’étape, Berlin, (centre Marc Bloch), 9 février 2009

«La dénonciation publique » séminaire blum-mayer,  Paris (EHESS), 28 novembre 2008

« Le contrôle de la mémoire du communisme depuis 1989 », Bruxelles, (Cevipol), 27 novembre 2008.

« Raconter le Gulag, 60 ans après », séminaire ANR, 13 septembre 2008, CERCEC, Paris.

« Transitions, épurations, sorties de guerre. Retour sur les concepts et catégories d’analyse ». discutante, EHESS, Paris,  28-29 mai 2008.

« Le procès Milada Horáková », dans le cadre du séminaire Blum-Mayer, 23 mai 2008.

« Les Tchèques et la mémoire du Goulag », journée d’étude dans le cadre de l’ANR sur les Archives sonores du Goulag, Paris, Cercec/Ehess, 6 mai 2008.

« L’archive acteur de la transformation post-communiste », conférence dans le cadre du séminaire Europe centrale dirigé par M.-E. Ducreux, C. Lebau, A. Marès, Paris I – Institut d’Etudes Slaves, Paris, 6 février 2008.

« La figure de l’agent mouchard dans l’espace public tchèque », contribution au colloque international organisé par l’Université Indépendante en Sciences Sociales sur le thème : « Le silence sur le communisme », Sofia, 1-2 décembre 2007.

« Vers une méthode pour étudier le rapport public au passé dans les sociétés post-communistes », conférence dans le cadre du séminaire (co-dirigé par A. Blum), 30 novembre 2007.

« L’histoire entre politique et justice », contribution à une journée d’étude dans le cadre de l’ACI sur les grammaires internationales de la réconciliation, juin 2007.

« Les écueils de la mémoire de la dissidence », contribution à la journée débat sur le thème « Histoire et enjeux mémoriels », Cefres, Prague, 1er décembre 2006.

« L’historiographie tchèque du transfert sudète », contribution au colloque international organisé par l’EA 1971, à l’Université Paul Valéry sur le thème : « Transmission de la mémoire allemande en Europe centrale et orientale depuis 1945 », 16-18 novembre 2006.

« Dissidents et non conformistes sous la normalisation tchécoslovaque », conférence pour le CERCEC, EHESS, 3 mars 2006.

« Que faire de la mémoire communiste », contribution au colloque international organisé à RIGA (CNRS, MAE, Université de Riga) sur la mémoire et l’Europe. Décembre 2005.

« La place de la dissidence dans l’historiographie du communisme tchèque », contribution à la journée d’étude du CERCEC sur le thème : Etude de l’informel sous le socialisme, 17 juin 2005.

« La place de la collaboration dans la mémoire du communisme tchèque », contribution au colloque internationale « Travail de mémoire et d’oubli dans les sociétés post-communistes », Université de Bucarest, 13-14 mai 2005.

« Les Tchèques et leur communisme », présentation et discussion au LASP-Nanterre, discutant : J.-C. Szurek, 13 avril 2005.

« Non-conformisme et communisme », pour une nouvelle approche des phénomènes dissidents en Tchécoslovaquie », EHESS, dans le cadre du programme « Communisme et sortie du communisme » (R.-M. Lagrave dir.), 2 février 2005.

« Les Tchèques et leur communisme », présentation et discussion, centre de recherche historique, UPV, 23 avril 2004.

«Gestion du passé communiste », EHESS, dans le cadre du programme « Communisme et sortie du communisme » (R.-M. Lagrave dir.), mars 2004.

« La dissidence face au national-communisme : une alternative ? », contribution à une journée d’études organisée par C. Servant et M. Laruelle à l’INALCO : « Construire la nation, construire le socialisme. Permanence, variations et instrumentalisations du référent national du 19ème siècle à l’ère communiste (Europe centrale et balkanique, Russie et Asie centrale), INALCO, 28 novembre 2003.

« Komunistická moc v paměti komunistů » (Le pouvoir communiste dans la mémoire des communistes), Conférence sur la sociologie du socialisme (J. Kabele dir.), Faculté des sciences sociales, septembre 2003.

« Etudier le rapport au passé communiste, le cas tchèque », conférence présentée dans le cadre du séminaire « Communisme et sorties du communisme » (R.-M. Lagrave et M.-C. Maurel), EHESS, janvier 2003.

« Studying how a postcommunist society deals with communist past », conférence présentée dans le cadre de la réunion « History and historical sociology of socialism », Faculté des sciences sociales, Ljubljana, 14-18 décembre 2002.

« The Words and the Notions Used in the Study of the Communist Experience », conférence présentée dans le cadre de la réunion « History and historical sociology of socialism », Faculté des sciences sociales, Ljubljana, 14-18 décembre 2002.

« Les réappropriations de l’histoire entre 1970 et 2000, Centre d’histoire sociale (UMR 8058), Université Paris I, décembre 2002.

« La mémoire du communisme », séminaire thématique dans le cadre de l’école doctorale, Cefres, Prague octobre 2002.

« Gestion du passé communiste après 1989 », conférence pour le groupe de travail sur la mémoire dirigé par M.-C. Lavabre, CEVIPOF-IEP, 5 avril 2002.

« Faire des entretiens auprès des anciens communistes », séminaire d’anthropologie culturelle, Université Charles, Prague, mars 2000.

« La gestion politique du passé, instrument de la transformation tchèque », colloque intitulé : « Temps et espaces post-communistes 1990-1999 », organisé par le CERAT, Université de Grenoble, 16-17 décembre 1999.

« Les historiens tchèques face au passé communiste », 4ème atelier du groupe de travail « Histoire et mémoire (M.-C. Lavabre coord.) destiné à dresser le bilan et perspective du réseau sur la mémoire, Centre Marc Bloch, 26 novembre 1999.

« Les communistes tchèques face à leur passé », colloque international : « Revisiter 1989 », organisé par le LASP (UMR 7026), 19 et 20 novembre 1999.

« Gestion du passé et transformation politique, une approche sociologique », contribution au colloque intitulé « Comprendre, juger, historiens, juristes et politistes face au passé communiste, Cefres, Prague, 15-16 octobre 1999.

« Les communistes tchèques dix ans après », avec J. Kunc, 3ème atelier du groupe de travail « Histoire et mémoire (M.-C. Lavabre coord.) intitulé : « La mémoire , un objet commun à l’histoire, la sociologie, la psychanalyse », Centre Marc Bloch, Berlin, 29  mars 1999.

« Mémoire du communisme et décommunisation », 2ème atelier du groupe de travail « Histoire et mémoire (M.-C. Lavabre coord.), intitulé «La mémoire, un objet commun à l’histoire, la sociologie, la psychanalyse », Centre Marc Bloch, 29 janvier 1999.

Les commentaires sont fermés.