THOMAS Jérôme

J Thomas

Docteur de l’Université Paul-Valéry Montpellier III

Axes de recherche :
– Amérique latine coloniale
– Normes de comportement (Moyen Age, Temps modernes)
– Socio-anthropologie du corps
– Evangélisation, christianisation des Amérindiens
– Stéréotypes, altérité

Membre de CORPUS, International Group for the Cultural Studies of the Body


corpus

 

Publications

Ouvrages :

– Les Incas et la déformation intentionnelle des crâne. Un marqueur social, culturel, ethnique et religieux. Nancy, Presses Universitaires de Nancy, Éditions Universitaires de Lorraine, 2017, 137 p. (Collection Épistémologie du corps).

Jerome Thomas Les Incas et la deformation intentionnelle des cranes

Présentation de l’éditeur :

« La coutume d’avoir la tête aplatie est si enracinée chez eux qu’ils mettent les enfants sous presse dès leur naissance ; ils leur appliquent sur le front une petite planche et sur la nuque une autre si grande qu’elle peut servir de berceau et supporter le corps du nouveau-né ». C’est ainsi que le jésuite espagnol Acuña décrit au XVIIe siècle la déformation crânienne pratiquée par les Omaguas, une communauté établie le long de l’Amazone. Pourquoi s’intéresser à l’art de déformer les crânes ? Comment un sujet aussi singulier peut-il amener à se poser des questions sur les rapports au sacré, au statut social, à l’appartenance ethnique des individus ? Quasiment disparue de nos jours, assimilée à des pratiques barbares et à de la torture, la manipulation de l’occiput étonne les contemporains pour qui il semble étrange que l’Homme ait pu s’affliger volontairement ces souffrances. Pourtant, les déformations crâniennes représentent des coutumes très anciennes répandues dans pratiquement toutes les sociétés depuis la plus haute Antiquité. L’Amérique du Sud est l’une des aires géographiques où elles furent le plus largement mises en oeuvre, particulièrement dans les Andes. Au XVIe siècle, les Espagnols s’en étonnent fortement et décrivent avec force détails ces usages qui leur semblent si étranges, voire démoniaques. La manipulation du crâne offre un terrain de choix pour étudier la symbolique corporelle. Par l’altération volontaire et de manière permanente de l’enveloppe corporelle, la surface du corps est un formidable support pour se démarquer, se différencier et affirmer son identité, ses croyances, son statut. Se fondant sur des sources littéraires, administratives, religieuses et sur l’archéologie, cet ouvrage s’intéresse tout autant aux techniques utilisées pour façonner les crânes qu’à la symbolique esthétique, religieuse, sociale, ethnique, politique de telles coutumes profondément ancrées dans les sociétés andines, ce qui explique pourquoi les autorités espagnoles luttèrent férocement contre une pratique encore fortement présente au XVIIe siècle et même au-delà.

Jérôme Thomas est docteur en anthropologie historique, chargé de cours à l’Université de Montpellier III et chercheur associé au Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et sociales. Dernier ouvrage paru : L’évangélisation des populations andines au XVIe siècle. Policía cristiana et conquête des corps ( 2014 ).

L’évangélisation des populations andines au XVIe siècle – Policia cristiana et conquête des corps. Paris, Les Indes savantes, 2014, 400 p. Date de parution : 20 mai 2014.

evangelisation des populations andines Jerome Thomas

Présentation de l’éditeur :
 « Pour en faire de bons catholiques, il faut tout d’abord que les Indiens deviennent des hommes et ensuite leur enseigner la doctrine chrétienne ». Cette réflexion traverse toute l’époque coloniale. En effet, la découverte de l’Amérique et la conquête des terres andines s’accompagnent d’une politique de transformation des sociétés indigènes en étroite relation avec l’évangélisation, sous le regard de l’Eglise catholique, pièce maîtresse et pilier de cette action.
La conquête spirituelle des populations amérindiennes associée à celle des corps et au remodelage des modes de vie traditionnels est connue sous le nom de policía cristiana. Cette lame de fond puise ses racines dans l’époque médiévale, elle-même héritière d’une longue tradition antique que l’auteur étudie avec précision. Il s’agit de changer l’Homme américain en façonnant son corps, son apparence, autant que son âme en s’attachant à modifier radicalement son rapport à l’hygiène, ses vêtements, ses gestes, son environnement quotidien pour qu’il entre de plein pied dans la « civilisation ».
Cette perspective inédite qui mêle histoire et anthropologie permet à l’auteur de poser la question de la réussite ou non du projet évangélisateur et, dans une optique plus large centrée sur le temps long de l’histoire, Jérôme Thomas examine comment les schèmes de pensée du XVIe siècle, liés aux bons comportements, permettent d’alimenter le débat contemporain sur la question de l’altérité et du sous-développement en relation avec l’idée de civilisation.
Un livre passionnant au cœur des sociétés andines et un regard sensible sur la manière dont est perçu l’« Autre » amérindien depuis le XVIe siècle.
Jérôme Thomas est docteur en anthropologie historique, chargé de cours à l’université de Montpellier III et chercheur associé au Centre de recherches en sciences humaines et sociales (CRISES). Dernier ouvrage paru : Embellir le corps. Les parures corporelles amérindiennes du XVIe au XVIIIe siècle (CNRS, 2011).

Parent’s Bodies, Children’s Bodies. From Conception To Education, Gabriela-Mariana LUCA et Jérôme THOMAS (éd.), Editura « Victor Babes », Timisoara, 2013, 327 p.

Parent's bodies Luca Thomas
Abstract :
In all societies, biological reproduction is regulated by the cultural frameworks. Additional cultural processes (adoption, surrogate mother system, etc.) have a deep impact on parents and children whose sentimental and educational relationships implicate complex bodily interactions. Each society defines conception, childbirth, neonatal nursing, first basic learning and other parenting practices as complex bio-cultural phenomena in accordance with its representations of the world, its material culture, and its ecosystem.
Across cultures, the mother, the father and the child frequently become symbolic figures. In classical Western thought, for instance, the mother represents the most important archetypal symbol, the tender incarnations of the Virgin, the church, the university and the home, etc. The father is the factor of conscience, the embodiment of traditional values, the patriarch and the master of the house, but also an economic actor and a major consumer. For his part, the child is a symbol of innocence and hope.
Possible aspects of the symposium were: ancient, traditional, popular or biomedical forms of knowledge on procreation, pregnancy or child growth, types of physical socialization and education, initiation rituals, conceptions of child’s body integrity, representations of the physical punishment, etc.
We invited researchers interested in the body in medical, familial, educational, symbolical and ritual contexts (archaeologists, anthropologists, historians, physicians, psychologists, sociologists, art specialists, etc.) to participate in this symposium considering particularly, but not strictly, the following themes :
• Parenthood and processes from conception to childbirth : knowledge and beliefs on procreation and pregnancy ; techniques of the body involved in procreation and in delivery ; societal and artistic representations of pregnant woman,
• Child’s, Mother’s (and Father’s) bodies during the first years of the new-born life: health, nutritional needs, breast feeding, first contacts, social re-insertion/integration,
• The first educations of the body : incorporation of techniques,
assimilation of sensorial sensibilities, plays, physical education,
• Representations of parents’ and children’s bodies : their images and application in arts, political, philosophical or religious discourses ; parent’s or children’s self-representation.
The present anthology gathers a part of the conclusions of the symposium in Timisoara. It comprises 17 interdisciplinary studies with different structures and approaches, written in English or French, which cover the theme with a scientific rigour but also with the intrinsic sensitivity of the approached domain.

Embellir le corps. Les parures corporelles amérindiennes du XVIe au XVIIIe siècle. Paris, CNRS Éditions, 2011, 160 p.

 embellir le corps thomas

Présentation de l’éditeur :
« Couvrez ce corps que je ne saurais voir. » Telle aurait pu être l’apostrophe des grands explorateurs aux Amérindiens. Car la découverte des Amériques annonce aussi celle du « sauvage », avec son cortège d’oppositions : nature contre culture, nudité contre vêtement. A rebours de cette image d’Épinal, Jérôme Thomas passe au crible la signification des parures corporelles des Aztèques aux Incas, en passant par les Tupinamba, à travers les textes originaux des premiers explorateurs espagnols, français et portugais. Cette perspective inédite permet non seulement à l’auteur de réinvestir les célèbres récits de Christophe Colomb, d’Amerigo Vespucci ou Jean de Lévy, mais aussi de mettre en lumière des textes majeurs souvent inconnus du public francophone, faute de traduction. Un voyage passionnant au cœur des civilisations précolombiennes. Un regard sensible sur la beauté riche et complexe de l’esthétique amérindienne.

 

Corps violent, corps soumis. Le policement des mœurs à la fin du Moyen Age.Paris, L’Harmattan, 2003.

 thomas corps violents

Présentation de l’éditeur :
« A partir de la fin du Moyen Age, l’Occident entre dans une dynamique que l’on a pu qualifier de processus de civilisation. La société, par tout un ensemble de règles de civilité et de savoir vivre, tente de réguler les pulsions et la violence latente des individus. Ce changement s’opère tout d’abord dans la ville où l’idéal de courtoisie, les bonnes manières se diffusent peu à peu. L’urbanité, la bienséance, le respect de l’autre, la maîtrise de la parole et le disciplinement du corps, l’art de bien se tenir à table deviennent alors les nouvelles valeurs de l’homme civilisé. Entre les premiers traités de comportement apparus dès le XIIe siècle et la diffusion de la civilité à la Renaissance, les XIVe, et XVe siècle tiennent aussi une place importante dans l’éclosion d’une nouvelle manière de se comporter. Les contenances de table, la littérature didactique et morale, les enseignements et facetus foisonnent et circulent, imprégnant lentement toutes les strates de la société. Loin d’être seulement un trait d’union entre la courtoisie du XIIe siècle et la civilité du XVIe siècle, le bas Moyen Age participe pleinement à la naissance des nouvelles normes sociales dont nous sommes encore aujourd’hui les héritiers. »

 

Les ports dans l’Europe méditerranéenne. Trafics et circulation : images et représentations (XVI-XXIe siècles). Actes du colloque tenu à Montpellier les 19 et 20 mars 2004 en hommage à Louis Dermigny (1916-1974). Organisé par le Centre d’histoire et d’histoire de l’art des époques moderne et contemporaine de l’Europe méditerranéenne et de ses périphéries, Lionel Dumond, Stéphane Durand et Jérôme Thomas (dir.), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2007.

 

Thomas J les ports dans l'Europe

A educação do corpo. Breve história de uma noção, en collaboration avec Carmen Lúcia Soares, professeur à l’université de Campinas-UNICAMP (Brésil), Campinas, Autores Associados (sous presse).

Les normes de comportement imposées aux Indiens dans les Andes (XVIe – XXe siècles). De la Disciplina clericalis médiévale à la Policía cristiana coloniale. Acculturation, stéréotypes et « conquête des corps », Paris, Les Indes savantes (sous presse).

 

Chapitres dans des ouvrages collectifs :

– « Les « fardos » funéraires dans la culture Paracas », Les étoffes du deuil, Marguerite Coppens (dir.), Saint-Maur-des-Fossés, Éditions SÉPIA, 2016, p. 112-120.

– « L’eau dans la cosmologie Inca », Waters and Body Fluids. Antology of   Essays, Gabriela-Mariana Luca (éd.), Timisoara, Eurobit Publishing House, 2016, p. 247-266.

– « L’ars plumaria en Amérique au XVIe siècle. Un art mineur ? » Pelage et plumage. Quand l’animal prend de l’étoffe, Danièle Véron-Denise (dir.), Saint-Maur-des-Fossés, Éditions SÉPIA, 2015, p. 89-98.

– « Le contrôle des fonctions corporelles à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles », dans Istorie si traditie în spatiul românesc, vol. 11 « Universul sunetului », Sultana Avram (éd.), Sibiu, Astra Museum/Editura Techno Media, 2014, p. 61-90.

– « Socialisation et éducation des enfants Tupinamba (XVIe siècle) », in Parent’s Bodies, Children’s Bodies. From Conception To Education, Gabriela-Mariana Luca et Jérôme Thomas (éd.), Editura « Victor Babes », Timisoara, 2013, p. 264-296.

– « Les mutilations dentaires en Mésoamérique et en Amérique du Sud à l’époque précolombienne », This Un-Real Body. Anthology of Essays, Stéphanie Bouguet, Lenuta Giukin, Rodica Ieta, Gabriela-Mariana Luca (éd.), Timisoara, Eurobit Publishing House, 2011, p. 185-210.

– « Discipline cléricale et contrôle du corps dans les manuels pour novices (XIIe-XIIIe siècles) », Les Dialectiques de l’ascèse, Brigitte Pérez-Jean (éd.), Paris, Garnier, 2011, p. 197-212.

– « Les Amérindiens sous le regard des Portugais. Brésil – début du XVIe siècle. Représentations sociales et stéréotypes », La fabrique du regard, Marie-France Badie, Michèle-Caroline Heck, Philippe Monbrun (dir.), Paris, Michel Houdiard éditeur, 2011, p. 158-169.

– « La mort chez les Quechuas », Dictionnaire de la mort, Paris, R. Laffont, 2010, p. 864-867.

– « Les peintures corporelles amérindiennes du XVIe au XIXe siècle dans les récits européens », Décors des corps, Gilles Boetsch, Dominique Chevé, Hélène Claudot-Hawad (dir.), Paris, CNRS Editions, 2010, p. 241-248.

– « Les manières de table », dans Voyage aux pays du Vin. Histoire, anthologie, dictionnaire, Françoise Argod-Dutard (dir.), Paris, R. Laffont, coll. Bouquins, 2007, p. 397-401. Prix Philippe de Rothchild 2008 de l’Académie nationale des arts, des sciences et des lettres de.Bordeaux.

– Article « Policement », dans Dictionnaire du corps dans les sciences sociales, Bernard Andrieu (dir.), Paris CNRS Editions, 2006, p. 382-383.

– « Le corps lisse. Du contrôle du corps à celui de la parole », dans Anthropologie historique du corps, Frédéric Duhart (dir.), Paris, L’Harmattan, 2006, p. 280-293.

– « Rustres et sauvages. Le corps du montagnard dans l’Antiquité et au Moyen Age », dans Le corps de l’alpin, Gilles Boetsch (dir.), Editions des Hautes-Alpes, 2005, p. 123-144 .

'alpin

Articles :

– « Un pont entre deux cultures. El primer nueva corónica y buen gobierno de Felipe Guaman Poma de Ayala (1615) », Cahiers d’Études des Cultures Ibériques et Latino-­américaines, 2016, n°2, p. 7-29. Article en ligne →

– « Les origines du corps sauvage dans l’imaginaire occidental », Revista de Etnografie si Folclore/Journal of Ethnography and Folklore, 1-2, 2015, p. 91-130.

– « As crianças tupinambás e sua educação no século XVI : ternura, dor, obediência », in Revista Brasileira de História da Educação, v. 14, n. 1[34], 2014, p. 23-47. Article en ligne →

– « Les enclos paroissiaux bretons. Une pastorale de la mort ? », dans Annales de l’Université de Craïova. Annals of the University of Craiova, Anul. IX, Nr. 1/2013, p. 325-352.

– « Les déformations crâniennes intentionnelles dans les Andes d’après les sources espagnoles (XVIe-XVIIe siècles) », Références. Revue semestrielle de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Bejaïa, n°1, 2e semestre 2013, p. 54-88.

« Évangéliser par le corps. La policía cristiana dans les Andes au XVIe siècle », Cahiers d’études du religieux. Recherches interdisciplinaires [En ligne], 11 | 2013, mis en ligne le 22 février 2013.

« L’évangélisation des indiens selon le jésuite Acosta dans le De procuranda indorum salute (1588) », Cahiers d’études du religieux. Recherches interdisciplinaires [En ligne], 10 | 2012, mis en ligne le 18 janvier 2012.

– « Et la civilité vint à table », L’histoire, n° 363, avril 2011, p. 78-81.

« Les normes de comportement imposées aux indiens des les Andes (XVIe- XXe s.). De la Disciplina clericalis médiévale à la Policia cristiana coloniale. Acculturation, stéréotype et « conquête des corps », Bulletin Amades [En ligne], 76 | 2009, mis en ligne le 01 janvier 2010, Consulté le 10 novembre 2010.

– « Dresser les corps des Indiens dans les Andes au XVIe siècle : du mariage à l’apparence corporelle », Jahrbuch für Geschichte Lateinamerikas, vol. 46, 2009, p. 177-201.

– Recension de l’ouvrage de Jessaca B. Leinaweaver, The Circulation of Children. Kinship, Adoption, and Morality in Andean Peru. Durham et Londres, Duke University Press, 2008, XI-225 p., Anthropologie et Sociétés sur le thème Enfances en péril, volume 33, numéro 1, 2009, p. 250-251.

« The Babee’s Book, or a « lytyl reporte » of how young people should behave (1475). Petit traité éducatif médiéval anglais des manières de table et autres courtoisies », dans Apparence(s), 2, Numéro 2, mis en ligne le 28 août 2008.

– « La capacité de l’Indien d’après les chroniqueurs espagnols », dans Liame, n° 19, janvier-juin 2007, p. 9-30.

« Le corps dans le pensée quechua », Corps/revue Pluridisciplinaire, Gilles Boëtsch et Bernard Andrieu (dir.), n° 1, 2006, p. 74-80.

– « Le policement des mœurs à la fin du Moyen Age », Anthropopages, n° 3/4, 2004, p. 129-143.

– « La conquête des corps dans les Andes au XVIe siècle. L’exemple du mariage chrétien », Doctissimus, n° 1, 2002, p. 50-61.

– « La transmission d’une image déformée. L’Indien au regard des élites européennes puis péruviennes », Anthropopages, n° 1/2, 2001, p. 139-152.

 

Conférences et participation à des colloques internationaux :

–  « L’ars plumaria en Amérique au XVIe siècle : un art mineur ? », Pelage et plumage : quand l’animal prend de l’étoffe. Approches ethnologiques et historiques, Moulins, Centre national du costume de scène, 22 novembre 2014.

pelage plumage Moulins 2014

– « Children’s Education among Tupi-Guarani in the Sixteenth Century », Parents’ Bodies, Children’s Bodies. From Conception to Education, 7th International Symposium of CORPUS, 28 novembre 2011, Timisoara (Roumanie), University of Medecine and Pharmacy Victor Babes.

's bodies

« Le corps et l’espace domestique de la Renaissance à nos jours », Rendez-vous de l’Histoire, Blois, 11 octobre 2009 (conférence en ligne ⇒)

corps blois

 

Vidéo-conférences (en ligne) :

« Évangéliser par le corps. La ‘policia cristiana’ dans les Andes au XVIe siècle », par Jérôme THOMAS,CIER, Séminaire Le corps témoin du religieux, MSH de Montpellier, 25 février 2011.

« L’évangélisation des Indiens des Andes à travers les écrits de deux religieux José de Acosta et Juan de Solorzano Pereira », par Jérôme THOMAS, MSH de Montpellier, CIER, Séminaire sur la conversion, 19 mars 2010.

Émissions radiophoniques et télévisées :

– Participation le 10 mars 2011 à l’émission À plus d’un titre (présentation Jacques Munier) sur France Culture : présentation de l’ouvrage Embellir le corps. Les parures corporelles amérindiennes du XVIe au XVIIIe siècle (en ligne ⇒).

– Participation le 19 octobre 2006 à l’émission La fabrique de l’histoire (présentation Emmanuel Laurentin) sur France Culture dont le thème portait sur : Bonnes mœurs, mauvaises mœurs.

– Participation le 6 février et le 12 février 2005 à l’émission La pensée et les hommes (présentation Jacques Lemaire) sur la RTBF (Belgique), dont le thème portait sur : La fin du Moyen Âge.

Les commentaires sont fermés.