STEVANOVIÇ Divna

Docteur de l’Université Paul-Valéry Montpellier III (littérature et civilisation grecques et néo-helléniques)

Principales publications

Ouvrage :

Hippocrate, Airs, Eaux, Lieux, traduction, introduction et notes par Divna Stevanoviç, texte grec établi par Jacques Jouanna , Novi Sad/Sremski Karlovci, Izdavaãka knjiÏarnica Zorana Stojanoviça, 2007, 185 p.

Stevanovi Divna 1 Présentation :
« De tous les écrits de la Collection hippocratique, une soixantaine environ, le traité Airs, Eaux, Lieux a toujours été parmi les plus connus et les plus lus. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, son authenticité, c’est-à-dire le fait qu’il ait été écrit par le grand Hippocrate lui-même, n’était pas mise en doute. Sa grande notoriété ne l’a pourtant pas mis à l’abri de nombreux accidents au cours de sa tradition manuscrite, de telle sorte qu’une bonne partie du traité, consacrée à la description psychophysique des Égyptiens et des Libyens, est perdue. L’ordre des chapitres dans la première partie du traité a également été très perturbé.
La structure du traité est très claire – la première partie (I-XI) traite de tous les facteurs qui influencent la santé des habitants de différents types de villes, alors que la deuxième partie (XII-XIV) représente un essai ethnographique consacré à la comparaison d’Asie et d’Europe. C’est justement cette discontinuité dans le sujet qui a fait naître des doutes, au début du XXe siècle, qu’il s’agirait d’un seul et même écrit, fait par un seul et même auteur… »

Articles en serbe :

– « Izu_avanje anti_kih medicinskih autora danas : susret klasi_ne filologije i medicine » (« Études des auteurs médicaux de l’antiquité gréco-romaine aujourd’hui : la rencontre de la philologie classique et de la médecine »), Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 7-28.

– « Divlja vatra u nama : bolest kao agresija u Hipokratskoj zbirci i u srpskom folkloru » (« Le feu sauvage en nous : maladie comme agression dans la Collection Hippocratique et dans le folklore serbe »), Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 91-98.

– « Leptir, mora, groznica : demon bolesti u grkoj knjievnosti i u baltoslovenskom folkloru » (« Papillon, cauchemar, fièvre : le démon de la maladie dans la littérature grecque ancienne et dans le folklore balto-slave »), dans Sobria ebrietas : Mélanges offerts à Miron Fla_ar, Belgrade, 2006, pp. 347-365.

Article en français :

– « La bile qui bouillonne et déborde : bile et colère dans la littérature grecque ancienne », Actes du colloque international Mélanges, crases, tempéraments : la chimie du vivant dans la médecine et la biologie anciennes, Lausanne et Genève, 6-8 mai 2004, à paraître.

Traductions en serbe :

– « Galenska teorija o vidu : boje tela i boje te_nosti », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 32-44. (traduction de l’article de Veronique Boudon-Millot, « La théorie galénique de la vision : couleurs du corps et couleurs des humeurs », publié dans Couleurs et vision dans l’Antiquité classique, sous la dir. de Laurence Villard, Rouen, 2002, pp. 65-75).

– « Kuhinja _enskog tela : voda u III knjizi ginekolo_kog spisa Sorana iz Efesa », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 52-70. (traduction de l’article de Danielle Gourevitch « La cuisine du corps féminin : l’eau dans le livre III du traité gynécologique de Soranos d’Ephèse », Actes du colloque L’eau, la santé et la maladie dans le monde grec, Paris, 25-27 novembre 1992, éd. R. Ginouvès, A. M. Guimier Sorbets, J. Jouanna et L. Villard, Athènes, 1994, pp. 95-108).

– « Medicina u papirusima na gr_kom jeziku nadjenim u Egiptu », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 74-91 (traduction de l’article de Marie-Hélène Marganne, remanié pour la publication dans Lucida intervalla, « L’apport des papyrus grecs à l’histoire de la médecine antique », publié dans Histoire de la médecine. Leçons méthodologiques, éd. D. Gourevitch, Paris, 1995, pp. 74-82).

– Traduction des premiers chapitres des livres IV et VIII du De medicina d’Aulus Cornelius Celsus (en serbe : « ta je to u ljudskom biu : Celz, Medicina IV.1 i VIII.1 », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 117-133.

– Traduction en serbe des fragments des Pythagoriciens dans la traduction en serbe de l’ouvrage L’aurore de la philosophie grecque de John Burnet (en serbe : D_on Barnet, Rana gr_ka filozofija, Beograd, 2004, pp. 325-364).

– Traduction en serbe du traité hippocratique Airs, Eaux, Lieux, avec en regard le texte grec de J. Jouanna et avec le préface et les commentaires écrits par Divna Stevanovic (en serbe : Hipokrat, O vrstama vazduha, vode i mesta, prevela s grkog, predgovor i napomene napisala Divna Stevanovi ; izdava grkog teksta ak uana, Sremski Karlovci & Novi Sad, 2007).

Traduction en français :

– « Le sang noir : une ancienne liaison poétique et la symbolique des couleurs dans les représentations mythiques du sacrifice humain », Ollodagos, 18, 2004, pp. 205-224 (en collaboration avec Pierre Sauzeau, traduction de l’article de Aleksandar Loma « Crna krvca : jedan drevni pesni_ki spoj i simbolika boja u mitskim predstavama ljudske rtve », Kodovi slovenskih kultura 6, 2001, pp. 152-160).

Les commentaires sont fermés.