SCHOULER Bernard

Bernard Schouler

Professeur émérite de langue et littérature grecques à l’Université Paul-Valéry Montpellier III

– Membre fondateur et premier directeur du Centre d’Étude et de Recherche sur les Civilisations Antiques de la Méditerranée CERCAM (1990-1994) 

– Membre du Centre Libanios

– Membre de l’association scientifique « Textes pour l’histoire de l’Antiquité tardive » (THAT)

CERCAM logo                                                                         Centre Libanios logo

THAT

 

Bernard Schouler, a contribué avec La tradition hellénique chez Libanios (1984) à la redécouverte, dans le dernier quart du XXe siècle, de la sophistique d’époque impériale, dont les aspects littéraires n’avaient guère été prises en compte par la recherche. Ses travaux portent principalement sur :
– l’idéologie morale et politique des professeurs de rhétorique
– la mise en œuvre argumentative et stylistique dans l’éloquence scolaire
– les auteurs contemporains ou proches de la sophistique impériale

PRINCIPALES PUBLICATIONS

 

Clio sous le regard d’Hermès. Pierre-Louis Malosse, Marie-Pierre Noel et Bernard Schouler. Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2011, 264 p.

Clio sous regard d'Hermes

Présentation de l’éditeur :
Les décennies qui séparent l’avènement du christianisme de la mort d’Héraclius forment le CARDO du monde antique, juste avant les siècles dits «obscurs». Cette période a une identité ou un paysage culturel dont il s’agit d’appréhender les composantes, notamment rhétoriques, en privilégiant l’impact de la prise de parole ou de la traduction monumentale sur le public visé et les réponses ou l’écho que donne celui-ci.
Pierre-Louis MALOSSE, Marie-Pierre NOËL et Bernard SCHOULER sont tous trois professeurs de grec à l’Université Paul-Valéry Montpellier III, où ils ont organisé du 18 au 20 octobre 2007 le colloque dont le présent volume constitue les Actes. Bernard Schouler (professeur émérite) est l’auteur de La tradition hellénique chez Libanios (Lille-Paris, 1984) et de nombreuses études sur la rhétorique grecque d’époque impériale. Il prépare actuellement le premier volume des Déclamations de Libanios pour la «Collection des Universités de France» (CUF). Marie-Pierre Noël est spécialiste de rhétorique, de philosophie et de théâtre. Elle a publié plusieurs ouvrages et études sur ces sujets et elle est «associate editor» de la revue Rhetorica. Elle travaille actuellement, entre autres, à l’édition des œuvres de Gorgias pour la CUF. Pierre-Louis Malosse travaille principalement dans le domaine des rapports entre rhétorique et histoire à l’époque tardive. Il a publié un volume des Discours de Libanios (CUF) et prépare actuellement deux autres tomes de cette série. Il a aussi publié, dans la collection «Cardo», les Lettres de Chion d’Héraclée.

Travaux sur l’idéologie morale et politique des professeurs de rhétorique :

La tradition hellenique chez Libanios . Paris : Les Belles Lettres, 1984, 2 vol. (XX-1021 p.) + 8 microfiches.

 

Schouler_Tradition_h._Libanios

Libanios, Discours moraux , 1973.

Schouler_Discours_moraux

 

– « Dépasser le père », REG, 1980.

– « Hommages de Libanios aux femmes de son temps », Pallas, 1985.

– « Exaltation du travail dans l’hellénisme tardif », Connaissance hellénique, 1985.

– « Les sophistes et le théâtre au temps des empereurs », Cahiers du GITA, 1987.

– (en collaboration avec Claude Millon) « Les jeux olympiques d’Antioche », Pallas, 1988.

– Les mérites du gouverneur selon les sophistes tardifs, 4e-6e siècles, ENS Paris, 1991.

– Hellénisme et humanisme chez Libanios, Strasbourg 1991.

– A propos de Romains 13. Le vocabulaire du pouvoir dans la littérature grecque, Montpellier, 1991.

– Loisir et travail dans les conceptions morales des sophistes grecs du IVe siècle de notre ère, Ass. Guillaume Budé, Dijon, 1993.

– « Libanios, Discours sur les fugitifs, or. 23, 20-22. Un éloge en situation de la culture littéraire », EFG, Madrid 1999.

– « Un ultime hommage à Dionysos », Cahiers du GITA, 2001, p. 249-280.

– « Le rôle politique de l’école au temps de Libanios », Topoi, suppl. 5, 2004.

– Libanios, « le plus véridique des orateurs » selon Julien, Paris X.

– « Un enseignant face aux prisons de son temps », Pallas, 72, 2006, pp. 279-296.

– « Un métier : la grammaire », in Grammairiens et philosophes dans l’Antiquité gréco-romaine. Textes réunis et présentés par Brigitte Pérez et Michel Griffe. Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée (PULM), 2008, p.15-52.

Travaux sur la mise en œuvre argumentative et stylistique dans l’éloquence scolaire :

Libanios et le contenu de la formation oratoire, Ass. Guillaume Budé, Pont-à-Mousson 1985.

– « Le déguisement de l’intention dans la rhétorique grecque », Ktema, 1986.

–  « Notions de psychosociologie sophistique », Pallas, 1987.

–  « Nom et définition chez rhéteurs et sophistes », SEMA, Montpellier, 1987.

–  « La classification des personnes et des faits chez Hermogène et ses commentateurs », Rhetorica, 1990.

–  « La définition de la rhétorique dans l’enseignement byzantin », Byzantion, 1995.

–  La rhétorique aux frontières de l’évidence, Paris XII, L’Harmattan, 1995.

–  « Comment et pourquoi les Grecs enseignaient-ils la rhétorique ? », Tréma, IUFM Montpellier, 2000, p. 55-79.

–  « Parcs, prairies et jardins dans la littérature grecque au temps des empereurs », Cartes blanches, Montpellier, 2002, p. 81-94.

– Article « Persona » (en collaboration pour la rhétorique latine avec Jean-Yves Boriaud) dans Historisches Wörterbuch der Rhetorik (HWRh), Band VI, Tübingen, 2003, col. 789-810.

–  « L’éthopée chez Libanios ou l’évasion esthétique », Cardo, 2005.

–  « Chorikios déclamateur », Cardo, 2005.

–  « Exercice technique et instruction civique », Topoi, suppl. 7, 2006.

–  « Le retour de Miltiade », Latomus, 2006.

–  « L’analyse de l’acte dans la rhétorique d’Hermogène », ENS Lyon, à paraître en 2007.

Travaux sur des auteurs contemporains ou proches de la sophistique impériale :

–  Lucien entre techne et paideia, Lyon, 1994.

–  « Biographie et magie chez Eunape », SEMA, Montpellier, 2000, p. 127-141.

–  « L’Autobiographie de Flavius Josèphe », Connaissance hellénique, 2005.

Les commentaires sont fermés.