PUÉJEAN André

Andre Puejean 

 

 

 

 


 Professeur honoraire d’histoire géographie

Ancien étudiant de l’Université Paul-Valéry de Montpellier, élève d’Émilienne Demougeot et de Michel Gayraud

A soutenu un mémoire de maîtrise en histoire ancienne intitulé : La province romaine des Alpes Grées et Pennines, sous la direction d’Émilienne Demougeot, à l’Université Paul-Valéry en 1974.

Publications récentes :

Les Alpes Graies et Poenines à l’époque romaine. Tarentaise, Beaufortain, Haut-Faucigny et Valais. Fin du Ier siècle avant J.-C. – milieu du Ve siècle après J.-C. Deuxième édition revue et augmentée. Préface de Michel Gayraud. Nîmes, Éditions Nombre 7, 2015, 392 p.

Andre Puejean Alpes graies et poenines epoque romaine

Présentation de l’éditeur :

    À l’époque romaine, les Alpes Graies comprenaient la Tarentaise, le Beaufortain, le Haut-Faucigny, peuplés par les Ceutrons et les Alpes Poenines correspondaient au Valais occupé par les Valaisans.

    Conquises par Auguste, les Alpes Graies et la Vallée Poenine formèrent à partir de Claude deux provinces impériales procuratoriennes, avec Aime et Martigny comme capitale. Vers la fin du IIe siècle, ces deux provinces furent réunies en une seule sous l’autorité d’un même procurateur siégeant à Aime. Ces régions alpines furent reliées à l’Empire par les voies du Petit et du Grand-Saint-Bernard.

    Au Haut-Empire, les Alpes Graies et la Vallée Poenine bénéficièrent de la paix romaine et connurent une économie prospère. Les Ceutrons et les Valaisans adoptèrent progressivement le mode de vie romain ; mais sur le plan religieux, s’ils pratiquèrent avec ferveur le culte impérial, ce sont les dieux gallo-romains qu’ils honorèrent le plus souvent.

    Dans la seconde moitié du IIIe siècle, les premières invasions barbares et l’agitation bagaude plongèrent les Alpes Graies et Poenines dans l’insécurité et la crise. Au IVe siècle, notre secteur des Alpes fut marqué par d’importantes mutations, en particulier administratives : le procurateur céda la place au praeses et la capitale provinciale fut transférée d’Aime à Moûtiers. Quant aux premières communautés chrétiennes, elles n’apparurent et ne s’organisèrent que tardivement, surtout en Tarentaise.

    Vers le milieu du Ve siècle, l’occupation burgonde mit fin à l’existence de la province romaine des Alpes Graies et Poenines.

Andre Puejean Alpes romaines 2015La Tarentaise-Hebdo, 15 octobre 2015

———————————————–

Les Alpes Grées et Poenines à l’époque romaine. Tarentaise, Beaufortain, Haut-Faucigny et Valais. Fin du Ier siècle avant J.-C. – milieu du Ve siècle après J.-C. Nîmes, Éditions Nombre 7, 2013, 240 p. (première édition).

Alpes Grees et Poenines Andre Puejean

Présentation de l’éditeur :

    À l’époque romaine, les Alpes Grées et Poenines comprenaient la Tarentaise, le Beaufortain, le Haut-Faucigny et le Valais peuplés par les Ceutrons et les Valaisans formant deux cités de droit latin, avec Aime et Martigny pour capitales.

    Conquises par Auguste, les Alpes,  Grées et la Vallée Poenine formèrent, à partir de Claude, deux provinces procuratoriennes réunies en une seule vers la fin du IIe siècle. Ces régions alpines furent reliées à l’Empire par les voies du Petit et du Grand-Saint-Bernard.

    Au Haut-Empire, les Alpes Grées et Poenines bénéficièrent de la paix romaine et connurent une économie prospère. Les Ceutrons et les Valaisans adoptèrent progressivement le mode de vie romain ; mais, sur le plan religieux, ils continuèrent le plus souvent d’honorer leurs propres dieux à travers ceux des Romains.

    Au Bas-Empire, les premières invasions barbares du milieu du IIIe siècle plongèrent les Alpes Grées et Poenines dans l’insécurité et la crise. Au IVe siècle, celles-ci furent l’objet de mutations, surtout administratives. Quant aux premières communautés chrétiennes, elles ne s’organisèrent que tardivement.

    Vers le milieu du Ve siècle, l’occupation du territoire ceutron et valaisan par les Burgondes mit fin à l’existence de la province romaine des Alpes Grées et Poenines.

Conférences :

– « La Tarentaise gallo-romaine », conférence organisée par le Service patrimoine d’Albertville dans le cadre des conférences du jeudi. Le Dôme Cinéma, 135 Place de l’Europe, Albertville, 30 mars 2017 (à 18h30).

 – « Quelles étaient les croyances religieuses en Tarentaise à l’époque gallo-romaine? », Moûtiers, Académie de la Val-d’Isère, 13 avril 2016.

Andre Puejean Tarentaise gallo-romaine 2016

« Les croyances religieuses en Tarentaise à l’époque gallo-romaine », Aime (Savoie), vendredi 23 octobre 2015, Société d’Histoire et d’Archéologie d’Aime, Salle Pierre Debeauvais, à 18h30.

mascaronLa Tarentaise gallo-romaine, Académie de la Val d’Isère, Moûtiers (Savoie), mercredi 12 novembre 2014, salle de l’ancien salon des archevêques de Tarentaise, au premier étage du Centre Culturel Marius Hudry, à 18h30.

Academie de la Val d'Isere

Article sur la conférence paru dans La Tarentaise Hebdo, le 20 novembre 2014.

Andre Puejean Alpes Grai004

Axima capitale des Alpes Grées à l’époque romaine, conférence organisée par la Société d’Histoire et d’Archéologie d’Aime, Aime (Savoie), Salle Pierre Debeauvais, 23 mai 2014, 18h30.

Axima capitale Alpes

Societe d'Histoire et d'archeologie d'Aime

Les commentaires sont fermés.