PAYA Laurent

Ingénieur en Paysage, Institut National de l’Horticulture et du Paysage, Angers.
Docteur en histoire de l’art, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance U.M.R. 6576 et laboratoire ARTOPOS, École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier.

Ingénieur paysagiste (INHP, Angers) et Docteur en Histoire de l’art (CESR, Tours), Laurent Paya enseigne la conception des aménagements paysagers et la représentation graphique des projets. Comme membre associé au Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance (Université de Tours) et au Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales (Université Montpellier III),  il effectue des recherches sur l’esthétique des jardins, des ornements, des décors, des paysages et des formes urbaines, en France et dans le monde, au début de l’époque moderne. Ces travaux axés sur l’élaboration et la circulation des savoirs artistiques, scientifiques et technologiques de la socialisation de la nature ont donné lieu à une série de publications.

Laurent Paya holds a Masters Degree in Landscape Architecture from the Institut National de l’Horticulture et du Paysage (Angers, France) and a PhD in Art History from the Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance (Tours, France). He teaches landscape architecture and garden design. As an associate researcher, he conducts research on art history at the Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance and the Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales (université Montpellier III, France). His fields of research are the aesthetics of garden, ornament, decor and town  in the early modern period. He published a series of articles about the elaboration and the circulation of artistic, scientific and technological knowledge of the socialisation of nature.

Cursus :

1992-1994 : Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. Lycée Ozenne, Toulouse.

1994-1997 : Ingénieur en Paysage, Institut National d’Horticulture et du Paysage, Angers.

2004-2006 : Master 2 « Civilisation de la Renaissance », option histoire de l’art, sous la direction de M. Yves Pauwels et la co-direction de M. Pascal Liévaux, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance : Typologie ornementale et restitution horticole des parterres des jardins de la Renaissance.

Novembre 2012 : Thèse de doctorat sous la direction de M. Yves Pauwels et la co-direction Mme Alix Audurier-Cros, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance/École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (Laboratoire ARTOPOS) : Les parterres des jardins à compartiments en France et dans le monde (1450-1650) : entre figures de pensée et ornements de verdure. (Mention très honorable avec Félicitations du jury).

Février 2013 : Qualifié à la fonction de Maître de Conférences en sections 18 et 22 du CNU.

Spécialités :

Théorie de l’art des jardins et culture matérielle, anthropologie culturelle et cognitive, architecture, art du décor et de l’ornement, socialisation de la nature.

Enseignement / Recherche :

– Depuis 1998 : enseignant admis au Certificat d’Aptitude Professionnelle à l’Enseignement Technique Agricole (C.A.P.E.T.A.) « Sciences et Techniques de l’Aménagement de l’Espace ». Cours magistraux et travaux dirigés dispensés à des étudiants en premier cycle de l’enseignement supérieur agricole (Brevet de Technicien Supérieur Agricole — Techniques du Paysage) ; conception paysagère, représentation graphique des projets et histoire de l’art en Lycées Agricoles, Nantes (1998-2005) et Gignac (2005 – ).

– Depuis 2007-2011 : chercheur associé au laboratoire ARTOPOS – École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier. Suivi de travaux d’étudiants sur l’évolution du patrimoine architectural et paysager en Languedoc-Roussillon : recherches documentaires et archivistiques sur les parcs et jardins ; études de terrain et relevés ; diagnostics et rédaction de cahiers de prescriptions, de plans de gestion.

– Janvier 2013 : admis en 1ere catégorie des enseignants des établissements agricoles (équivalent à l’agrégation).

– Février 2013 : rattachement au laboratoire CRISES de l’université Montpellier III en qualité de chercheur associé.

– Mars 2013 : rattachement au laboratoire d’histoire de l’art du Centre d’Études Supérieures de la renaissance de Tours en qualité de chercheur associé.

1.   Interventions lors de manifestations scientifiques :

– 2 décembre 2005 : Intervention lors du stage « architecture et ornement » sur l’invitation de M. Pascal Liévaux, organisé par la Direction de l’architecture et du patrimoine (DAPA), conservateur du patrimoine, chef du Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique : Ornementation des Parterres des jardins de la Renaissance.

– 24 mai 2008 : intervention à la journée d’étude « Les plantes curieuses : la botanique dans les cabinets de curiosités de la Renaissance à nos jours. » au Château d’Oiron, sous la direction scientifique de Mme Myriam Marrache-Gouraud, organisé par l’Université de Poitiers, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers : Scénographie des jardins de « plantes et arbres curieux » 1537-163.

– 21 novembre 2009 : intervention au colloque international « Early-modern gardens in context » sous la direction scientifique M. Anatole Tchikine, organisé par The Centre for Medieval & Renaissance Studies, Trinity College Dublin (Irlande) : Le Thresor des Parterres de l’Univers (1629) : un livre de modèles pour recueillir toute l’ornementation des parterres des jardins de la Renaissance.

– 3 mars 2011 : intervention au séminaire de Master 2-Thèse : « Histoire de l’art et de l’architecture à l’époque moderne » de M. Yves Pauwels, au Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Tours : Broderies, Parterres et Parterres de broderies.

– 1 juin 2013 : Conférence au Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Institut national d’histoire de l’art, le Château de Fontainebleau et avec le concours du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche : Le jardin de plaisir à la Renaissance : un art de la permanence sous le signe de l’éphémère.

– 24 janvier 2014 : intervention au séminaire « Formes du savoir » de Mme Violaine GIACOMOTTO-CHARRA responsable du Master HMPS (Histoire, Médiation et Philosophie des Sciences), à l’Université Bordeaux 3 : Genèse des traités consacrés à l’art des jardins au début des temps modernes.

2.    Intervention pour des sociétés savantes :

– 2006 : Conférence à Pézenas (Hérault) dans le cycle « Villes et Pays d’Art et d’Histoire », sur l’invitation de Mme Christine Catala et M. Denis Nepipvoda : Les parterres de Broderies : origine d’un décor planté.

– 2008 : Conférence à Saint-Thibery (Hérault) dans le cycle « Villes et Pays d’Art et d’Histoire », sur l’invitation de Mme Christine Catala et M. Denis Nepipvoda : Jardins des cloîtres abbatiaux (XVe-XVIIe siècles).

– 19 janvier 2013 : Conférence pour la Société d’Histoire du Protestantisme de Montpellier, sur l’invitation de M. Pierre-Yves Kirschleger : Jacques Androuet du Cerceau, concepteur de plans et d’ornements de jardin.

– 22 mars 2014 : Conférence pour la Société d’Histoire du Protestantisme de Montpellier, sur l’invitation de M. Pierre-Yves KIRSCHLEGER : Dynamiques et transformations naturelles dans l’art des jardins selon Bernard Palissy (1510-1590).

3.    Principales publications :

Ouvrage :

– Esthétique et techniques horticoles dans l’art des jardins de la Renaissance européenne : dresser des parterres de verdure, Classiques Garnier, collection Art de la Renaissance européenne, Paris, à paraître 2014.

Articles dans des revues avec comité de lecture :

– « Composition ornementale et géométrique des Parterres des jardins de la Renaissance », Ars et Ratio à la Renaissance, sous la direction de Mme Jacqueline Vons et Mme Violaine Giacomotto-Charra, Revue Seizième Siècle, n° 8, 2012, p.227-254.

« Les alamédas de l’empire espagnol durant la Renaissance : un ensemble singulier et cohérent de promenades arborées », Le Verger, V : La Péninsule ibérique et le monde 1470-1640, sous la direction scientifique de Mme Hélène VU THANH, M. Henri SIMONNEAU et Mme Marie GOUPIL-LUCAS-FONTAINE janvier 2014.

– « Ideal ‘ Parquets’ and ‘Parquetages’ By J. Androuet du Cerceau : Decorative mannerism and the Art of Gardens in France, in the XVI century », Studies in the History of Gardens & Designed Landscapes: An International Quarterly, 34, 1, 2014, p.1-16.

– « Le tapis de Turquie : une représentation cognitive de l’architecture des jardins de « plate forme » », Le Démon de l’analogie – Fiction, Philosophie, Epistémologie, Études introduites et recueillies par M. Christian MICHEL, Paris, Garnier Classiques, collection Rencontres, à paraître en 2014.

– « Expression de l’hybris dans les projets de jardin de Jacques Androuet Du Cerceau », The French Garden as Cultural Palimpsest: Early-Modern Gardens and Their Aftermath, sous la direction scientifique de Mme Sarah Alyn STACEY, Bern, Peter Lang, à paraître en 2014.

– « Le jardin éphémère du Ballet comique de la reine : décor de théâtre et parangon de jardin », Le Verger , VI : La fête à la Renaissance, sous la direction scientifique de Mme Marie GOUPIL-LUCAS-FONTAINE, Mme Nahéma KHATTABI et Mme Adeline LIONETTO.

Communications avec actes :

– « Un théâtre comme un jardin ouvert sur une « perspective » dans l’entrée triomphale d’Henri II à Rouen (1550) », Symposium international « Figures et figurations du pouvoir » du 05 au 06 novembre 2009, dir. Mme Fiona Mc INTOSH-VARJABÉDIAN et Mme Marie-Madeleine CASTELLANI, Université Charles de Gaulle – Lille 3, Berne, Peter Lang (sous presse).

– « De la treille aux vignetements : la vigne comme figure ornementale du jardin et des décors », Les savoirs du vin à la Renaissance, 10-11 janvier 2013, Institut de la Vigne et du Vin, journée d’étude organisée par Mme Armelle DESCHARD (Bordeaux 3), Violaine Mme GIACOMOTTO-CHARRA (Bordeaux 3), Mme Jacqueline VONS (Tours), (à paraître).

– « Les parterres ornés d’entrelacs comme marqueurs de la dynamique des identités et des goûts collectifs », La Renaissance en Europe dans sa diversité, Congrès international Renaissance 2013, Nancy, Université de Lorraine et ENSA-Nancy, à paraître en 2014).

Communication sans actes :

– « Les Parterres dessinés d’entrelacs », colloque international Fabriques et Usage du Jardin du XlVe au XVIIe siècle du 28/06/2010 au 02/07/2010, direction scientifique M. Alain SALAMAGNE & M. Pascal LIÉVAUX, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Tours.

– « Les décors de « verdure » dans le Discours de la Ioyeuse et triomphante entree de… Henry IIII…. faicte en sa ville de Rouën… (1599) et l’exaltation de la vitalité du roi », colloque international Métamorphose spectaculaire et anamorphose culturelle. Les (en)jeux de l’ornement dans les festivités éphémères au premier âge moderne, Academia Belgica, 12, 13 et 14 décembre 2014, Rome.

– Les « Compartiments » et « Bordures » des jardins de la Renaissance : dynamique ornementale et glissements métonymiques, colloque international Jeux et enjeux du cadre dans les systèmes décoratifs à l’époque moderne, organisées par le CHAR (HICSA, Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne), le Centre François-Georges Pariset (Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3) et le GEMCA (Université catholique de Louvain), 9 et 10 mai 2014, INHA, Paris.

– « « Accoustrer » les tapis de table et les jardins de plaine : un exemple de concordance entre les arts », colloque Éphémère et pérenne : l’ornementation végétale dans les décors à la Renaissance, direction scientifique Mme Marion BOUDON-MACHUEL, 13 et 14 juin 2014, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Tours.

– « « Fondement » et « assiette » des jardins des châteaux de Philibert », colloque international Philibert De l’Orme, un architecte dans l’Histoire, direction scientifique M. Yves PAUWELS et Mme Frédérique LEMERLE-PAUWELS, Centre d’études supérieures de la Renaissance

Chapitres d’ouvrages :

– « The art of the garden in France and the influence of the Ottoman Empire during the ‘scandalous alliance’ period », Islamic and Renaissance Gardens : A Case for Mutual Influence ?, sous la direction de M. Mohammad Gharipour, European Architectural History Network, University of Pennsylvania Press (à paraître en 2014).

– « Agriculture » et « Architecture », Histoire des traductions en langue française : XVIe siècle, Lagrasse, Éditions Verdier (à paraître en 2014).

Communication avec publication en ligne :

– 5 juillet 2007 : Communication présentée lors du colloque « Pratique et pensée médicales de la Renaissance » du 2 au 6 juillet 2007 organisé par Mme Jacqueline Vons  au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance : Du Jardin des Simples de la Maison de la charité chrétienne au Jardin des Apothicaires (1578-1624).
http://cour-de-france.fr/article590.html

Notices publiées en ligne :

Notices rédigées pour la base de données « Architectura, Manuscrits et imprimés publiés en France, écrits ou traduits en français (XVIe siècle – XVIIe siècle) », Dirigée par Mme Frédérique Lemerle et M. Yves Pauwels :

– 2006 : Le Thresor des parterres de l’univers… (1629) de Daniel Loris

– 2012 : Traité du jardinage selon les raisons de la nature et de l’art (1638) de Jacques Boyceau de la Barauderie

– 2012 : Livre de Differants Desseings de Parterres (1630) de Daniel Rabel

– 2013 : Le livre des prouffitz champestres… (1486) de Pietro de’ Crescenzi (à paraître)

– 2013 : De re hortensi libellus… (1535) de Charles Estienne (à paraître)

– 2013 : L’agriculture et maison rustique… (1564) de Charles Etienne et Jean Liebault (à paraître)

– 2013 : Le théâtre d’agriculture…  (1600) d’Olivier de Serres (à paraître)

Architectura

Les commentaires sont fermés.