FAUVERGUE Claire

Docteur HDR en Philosophie

Directrice de programme au Collège International de Philosophie (Paris)

Habilitation à Diriger des Recherches : 17ème section du CNU, Philosophie, « Les Lumières et Leibniz avant la publication des Nouveaux essais sur l’entendement humain », Université Paul-Valéry Montpellier III, janvier 2013.

Qualification PR en Philosophie, CNU, 17ème section (2014).

Thèmes de recherche :

– La convergence métathéorique entre Leibniz et Diderot.

– La réception de la philosophie de Leibniz en France à l’époque des Lumières.

– L’Encyclopédie et l’histoire de la philosophie.

– L’Encyclopédie et l’herméneutique.

Publications :

Ouvrages :

– [2015] Les Lumières et Leibniz avant la publication des Nouveaux essais sur l’entendement humain, Paris, H. Champion, 2015, 266 p.

Les Lumieres et Leibniz

Présentation de l’éditeur :
Comment interpréter un auteur sans en connaître l’œuvre complète, ou comment les Lumières lisent-elles le corpus leibnizien avant que ne soient publiés les Nouveaux essais sur l’entendement humain, œuvre majeure s’il en est, puisque Leibniz y fait des remarques critiques sur l’Essay concerning Human Understanding de Locke ? Cette interrogation nous conduira à reconsidérer le contexte de la réception de la philosophie de Leibniz au XVIIIe siècle, sachant que, par une ironie de l’histoire, les Nouveaux essais écrits en 1703-1704 ne paraissent qu’en 1765, date de la parution du tome IX de l’Encyclopédie où est inséré l’article « Leibnitzianisme » rédigé par Diderot sur la philosophie de Leibniz.
Au-delà de l’opposition entre empirisme et rationalisme, la philosophie de Leibniz ne reçoit-elle pas un surcroît de sens par la reconstitution dont elle fait l’objet à l’époque des Lumières ? Ainsi la présente étude envisage-t-elle comment la philosophie de Leibniz s’inscrit dans l’horizon des Lumières. La mise en relation entre Locke et Leibniz par les Lumières relève d’un véritable dialogue et n’est pas sans éclairer d’un jour nouveau la constitution de l’histoire de la philosophie en tant que discipline.

Diderot, lecteur et interprète de Leibniz, Paris, H. Champion, 2006, 278 p.

Diderot, lecteur et interprete de Leibniz

Présentation de l’éditeur :
Peut-on, et dans quelles limites, utiliser les outils conceptuels d’un auteur alors même que l’on n’en adopte pas la métaphysique ? La question, y compris dans sa dimension actuelle, illustre en quelque sorte la pertinence en histoire de la philosophie du concept de « convergence métathéorique », qu’il faut substituer au pseudo-concept d’influence. Un auteur comme Diderot, fût-il matérialiste, permettrait donc de relire un auteur qui ne l’est pas, en l’occurrence Leibniz. Dès lors, la figure de Diderot, qui rédigea pour l’Encyclopédie l’article LEIBNIZIANISME ou PHILOSOPHIE DE LEIBNIZ, s’esquisse à plus d’un titre comme celle d’un grand « traducteur » de philosophie. Car les difficultés du système de Leibniz et de sa métaphysique, celles par exemple du système de l’harmonie préétablie et du principe du meilleur, lui permettent de développer des conjectures matérialistes.

Édition de texte :

Dictionnaire de Philosophie ancienne et moderne, collection La vision nouvelle de la société dans l’Encyclopédie méthodique, Vol. IV, J. Boulad-Ayoub (dir.), Québec, Presses de l’Université de Laval, en préparation.

Traduction d’ouvrage :

[2012-2016] Correspondance intégrale de Descartes, H. Yamada (dir.), VIII volumes, traduction japonaise d’après l’édition Adam et Milhaud, Alcan, 1936, éditions Chisen, Tokyo.

Articles et chapitres d’ouvrages (sélection) :

– « Philosophie et langue philosophique dans le Dictionnaire de Philosophie ancienne et moderne », M. Groult et L. Delia (dir.), Panckoucke et l’Encyclopédie méthodique, Ordre de matières et transversalité, Paris, Classiques Garnier, à paraître en 2017.

– « La réception des Principes de la Nature et de la Grâce dans l’Encyclopédie méthodique : l’article “Système des monades”  », A. Lamarra (dir.), 1714-2014 : lire aujourd’hui les Principes de la Nature et de la Grâce de G.-W. Leibniz, ILIESI, CNR, Rome, article soumis.

– « La Mettrie et l’idée de “force innée” », Actes du colloque international La Mettrie : médecine, philosophie et littérature, Université de Lausanne, Éditions Matériologiques, à paraître en 2017.

– « Voltaire et l’idée d’automate », Voltaire philosophe Regards croisés, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire, 2016, pp. 89-101.

– « Pensée sérielle et pensée encyclopédique : l’esprit de combinaison et l’ordre naturel des idées selon Leibniz et Diderot », A.-M. De Gendt et A. C. Montoya (dir.), La Pensée sérielle, Genève, Droz, article soumis.

– « Leibniz et la définition de l’idée de point de vue de Fontenelle à Naigeon », Vorträge des X. Internationalen Leibniz-Kongresses, Hannover, 18. -23. Juli 2016, Georg Olms Verlag, Hildesheim, Zürich, New York, Band I, pp. 299-311.

– « La réception de l’hypothèse de l’harmonie préétablie au siècle des Lumières », Vorträge des X. Internationalen Leibniz-Kongresses, Hannover, 18. -23. Juli 2016, Georg Olms Verlag, Hildesheim, Zürich, New York, Band I, pp. 407-419.

– « Temporalité et ordre phénoménal », Diderot et le temps, Presses Universitaires de Provence, 2016, pp. 51-61.

– « Conscience, mémoire et perception chez Leibniz et Diderot », Leibniz et Diderot : rencontres et transformations, C. Leduc, F. Pépin, A.-L. Rey, M. Rioux-Beaulne (dir.), Montréal/Paris, Presses de l’Université de Montréal/ Vrin, 2015, pp. 289-307.

– « Naigeon lecteur de Diderot dans le dictionnaire de Philosophie ancienne et moderne de l’Encyclopédie méthodique », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 50, pp. 105-119.

« L’Encyclopédie hors du livre »Revue d’anthropologie des connaissances, 4/ 2014, Vol. 8, n° 4, pp. 781-805.

« Le leibnizianisme et l’histoire de la philosophie dans l’Encyclopédie », Diderot Studies, vol. XXXIII, Droz, 2013, pp. 311-323.

« Point de vue et vérité dans l’Encyclopédie », revue Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration (Hersetec), vol. 5, 1, 2011, Université de Nagoya, 2012, pp. 35-45.

« Horizon et point de vue chez Leibniz et Gadamer », dans De l’herméneutique philosophique à l’herméneutique du texte, Université de Nagoya, 2012, pp. 29-35.

– « La notion de point de vue et la question de la critique dans l’Encyclopédie », dans L’Herméneutique du texte, Tokyo, Éditions de La Rose des vents-Suiseisha, 2012, pp. 107-123.

– « Nature et inquiétude dans les Nouveaux essais », IX. Internationaler Leibniz-Kongress, Natur und Subjekt, Gottfried-Wilhelm-Leibniz-Gesellschaft, Hannover, Vorträge 1. Teil, 2011, pp. 334-340.

– « L’Encyclopédie et l’herméneutique », dans Entre la philologie et l’herméneutique, Université de Nagoya, 2011, pp. 37-45.
https://www.gcoe.lit.nagoya-u.ac.jp/eng/result/pdf/04_Fauvergue.pdf

– « Y a-t-il une herméneutique dans l’Encyclopédie ? », revue Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration (Hersetec), vol. 4, 1, 2010, Université de Nagoya, 2011, pp. 51-59.
https://www.gcoe.lit.nagoya-u.ac.jp/result/pdf/4-1_FAUVERGUE(F).pdf

« Flaubert et la Monadologie », site du Centre Flaubert, Université de Rouen, études critiques, 2010.

– « L’interprétation matérialiste du système de Leibniz, des encyclopédistes à Flaubert », dans La mise en texte des savoirs, G. Séginger, K. Matsuzawa (dir.), coll. « Formes et savoirs », Presses Universitaires de Strasbourg, 2010, pp. 177-191.

– « Le leibnizianisme de Diderot d’après les articles d’histoire de la philosophie de l’Encyclopédie », Studia leibnitiana japonica, 2010, I, pp. 99-114.

– « Diderot et la “pensée aveugle” », revue Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration (Hersetec), vol. 3, 1, 2009, Université de Nagoya, pp. 89-97.
https://www.gcoe.lit.nagoya-u.ac.jp/result/pdf/3-1_FAUVERGUE(F).pdf

– « Leibniz, lecteur du Phédon », revue Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration (Hersetec), vol. 2, 1, 2008, Université de Nagoya, 2009, pp. 175-183.

– « La notion leibnizienne d’explication », site de Leibniz Symposium of Japan, Université de Keio, Tokyo, 2009.

« Diderot et l’idée d’inquiétude naturelle », Dix-huitième siècle, 40, 2008, pp. 655-664.

– « Diderot et l’“optimisme”», Bulletin annuel de la Société japonaise d’étude du 18e siècle, 22, 2007, pp. 54-62.

– « Diderot et la “langue philosophique” », dans Saussure et la science des textes, Studies for the Integrated Text-Science (SITES), Université de Nagoya, 2007, pp. 29-36.

– « Poétique et rationalités dans la philosophie de Diderot », dans Histoire, fiction, représentation, Studies for the Integrated Text-Science (SITES), Université de Nagoya, 2007, pp. 131-138.

« Séméiotique et “anatomie” chez Leibniz et Diderot », Dix-huitième siècle, 2005, 37, pp. 483-496.

« Diderot traducteur de Leibniz », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 36, 2004, pp. 107-123.

– « Mathématiques et psychologie de Leibniz à Diderot : de la monade à l’individu », dans Ordre et production des savoirs dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, Kairos, 18, PUM, 2001, pp. 75-89.

Comptes rendus de livre :

– P. Rateau, Leibniz et le meilleur des mondes possibles, Classiques Garnier, 2015, Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 51, 2016, pp. 235-238.
https://rde.revues.org/5444

Colloques et congrès internationaux :

– [novembre 2016] « Discours et métadiscours philosophiques dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert », Colloque Les phénomènes énonciatifs dans le discours encyclopédique : approche linguistique, littéraire et philosophique, Université de Neuchâtel.

– [octobre 2016] « Diderot : herméneutique et philosophie dans l’Encyclopédie », Colloque Hermès philosophe : signification et interprétation dans la philosophie des Lumières, Projet Sinergia, Herméneutique des Lumières, Université de Genève.

– [juillet 2016] « Leibniz et la définition de l’idée de point de vue de Fontenelle à Naigeon », Leibniz et la France, Session organisée par la Société d’Études Leibiziennes de Langue Française, X. Internationaler Leibniz-Kongress, Leibniz Gesellschaft, Hanovre.

– [juillet 2016] « La réception de l’hypothèse de l’harmonie préétablie au siècle des Lumières », Symposium organisé par la Société Japonaise d’études leibniziennes, X. Internationaler Leibniz-Kongress, Leibniz-Universität, Hannover.

– [juillet 2015], « Histoire et langue philosophiques dans l’Encyclopédie méthodique », Séance organisée par l’Atelier Panckoucke Encyclopédie méthodique (APEM) du CNRS, Le marché Panckoucke (1782-1832) ou l’ouverture de la connaissance, Congrès International d’Étude du Dix-huitième Siècle, Société Internationale d’Étude du Dix-huitième Siècle (SIEDS), L’Ouverture des Marchés : L’Économie et le Commerce au Siècle des Lumières, Université Erasmus, Rotterdam.

– [novembre 2014] « La réception des Principes de la Nature et de la Grâce dans l’Encyclopédie méthodique : l’article “Système des monades”  », Premier Congrès de la Société d’Études Leibiziennes de Langue Française, 1714-2014 : lire aujourd’hui les Principes de la Nature et de la Grâce de G.-W. Leibniz, Université Paris I (Panthéon-Sorbonne).

– [juin 2014] « La Mettre et l’idée de force innée », Colloque international La Mettrie : médecine, philosophie et littérature, Université de Lausanne (UNIL), CERPHI-UMR 5037 (Lyon).

– [mai 2014] « Voltaire et l’idée d’automate », Colloque international Voltaire philosophe, Université Paris Ouest, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Trois-Rivières.

– [février 2014] « Temporalité et ordre phénoménal chez Diderot », Colloque international Diderot et le temps, Université de Lausanne / Fondation du Musée de l’Hermitage.

– [octobre 2013] « L’Encyclopédie des Lumières comme modèle d’ “humanités délivrées” », Colloque international « Les humanités délivrées/ Humanities Unbound, Cultures parlées, visuelles et écrites, réinventées hors du livre », Université de Lausanne.

– [juin 2013] « Conscience et perception chez Leibniz et Diderot », Colloque international Leibniz-Diderot, Université d’Ottawa.

– [juin 2012] « Esprit de combinaison et savoir encyclopédique selon Leibniz et Diderot », Colloque international et interdisciplinaire La pensée sérielle, du Moyen Âge aux Lumières, Université de Groningen.

– [décembre 2011] « Horizon et point de vue chez Leibniz et Gadamer », Colloque international De l’herméneutique philosophique à l’herméneutique du texte, Université de Nagoya.

– [septembre 2011] « Nature et inquiétude dans les Nouveaux essais », IX. Internationaler Leibniz-Kongress, Natur und Subjekt, Leibniz-Universität, Hannover.

– [juillet 2011] « Is the Encyclopedia a Utopia? », Public Knowledge in the East and West : A Comparative Perspective, session organisée par les sociétés japonaise et coréenne d’étude du XVIIIe siècle, XIIIe Congrès International d’Étude du XVIIIe siècle, Université de Graz.

– [décembre 2010] « L’Encyclopédie et l’herméneutique », Colloque international Entre la philologie et l’herméneutique, Université de Nagoya.

– [mars 2009] « L’interprétation matérialiste du système de Leibniz, des encyclopédistes à Flaubert », Colloque international La mise en texte des savoirs, Université de Paris-Est.

– [juillet 2007] « The Diderot‘s philosophical views about Asia », Round Table The Enlightenment and East Asia, XIIe Congrès International des Lumières, Montpellier.

– [juillet 2007] « L’oubli de l’inquiétude naturelle comme mal de civilisation », XIIe Congrès International des Lumières, Montpellier.

– [novembre 2006] « Diderot et la “langue philosophique”», Colloque international Saussure et la science des textes, Université de Nagoya.

– [octobre 2006] « Poétique et rationalités dans la philosophie de Diderot », Colloque franco-japonais Histoire, fiction, représentation, Université de Provence, Aix en Provence.

Autres communications et conférences (sélection) :

– [mars 2014] « Des idées simples aux petites perceptions – comment les encyclopédistes ont-ils lu Leibniz ? », Atelier Panckoucke Encyclopédie Méthodique (APEM), CNRS, Centre Jean Pépin.

– [novembre 2013] « Diderot, philosophe de l’inquiétude », Journées Diderot, Institut Français d’Espagne, Barcelone.

– [novembre 2013] « L’Encyclopédie hors du livre », Institut d’Histoire de la Médecine et de la Science López Piñero, Université de Valence.

– [mars 2012] « Leibniz et l’Encyclopédie : la notion de point de vue », groupe de recherche Public Knowledge in the East and West, Société Japonaise d’Étude du XVIIIe siècle, Université de Nagoya.

– [novembre 2009] « Le leibnizianisme de Diderot d’après les articles d’histoire de la philosophie de l’Encyclopédie », Societas Leibnitiana Japonica, Université Gakushuin, Tokyo.

– [mars 2009] « La connaissance symbolique dans les philosophies de Leibniz et Diderot », Société Japonaise de Philosophie, Université de Keio, Tokyo.

– [novembre 2007] « Inquiétude, individualité et perfectibilité – la lecture diderotienne des concepts leibniziens », Société d’Étude du XVIIIe siècle Français, Université du Kansai, Osaka.

– [juin 2006] « Diderot et l’ “optimisme” leibnizien », Société Japonaise d’Étude du 18e siècle, Université de Hiroshima.

– [juin 2004] « Le réel et l’ordre chez Leibniz et Diderot », The University of Tokyo Center for Philosophy (UTCP), Université de Tokyo. lien →

 Responsabilités scientifiques :

– Directrice de programme au Collège International de Philosophie (juillet 2016-juin 2022), L’Encyclopédie et l’herméneutique : points de vue, ouvertures et horizons.

– Responsable de la section Philosophie, programme de recherche Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration, Global Center Of Excellence (GCOE), École doctorale, Faculté des Lettres, Université de Nagoya, Japon (2007-2012).

Programmes de recherche :

– Direction de programme, L’Encyclopédie et l’herméneutique : points de vue, ouvertures et horizons, Collège international de philosophie, Paris (2016-2022).

– Membre de l’Atelier Panckoucke Encyclopédie Méthodique (APEM), CNRS, Centre Jean Pépin, organisé par M. Groult, L. Delia et l’équipe UQAM avec la collaboration d’ARTFL (2014-2016). Lien →

– Membre du projet de traduction japonaise de la Correspondance intégrale de Descartes (2010-2015).

– Membre du programme de recherche Hermeneutic Study and Education of Textual Configuration, Global Center Of Excellence (GCOE), École doctorale, Faculté des Lettres, Université de Nagoya (2007-2012).

– Membre du groupe de recherche Public Knowledge in the East and West, Société Japonaise d’Étude du XVIIIe siècle (2007-2012).

– Membre du groupe de recherche de jeunes chercheurs Leibniz Symposium of Japan (2007-2009).

Organisation de session de congrès et de séminaire :

– Séminaire L’Encyclopédie et l’herméneutique-Introduction, Collège international de philosophie, Paris (2017 – 2018).

– Membre du comité organisateur de la séance organisée par l’Atelier Panckoucke Encyclopédie méthodique du CNRS, avec M. Groult et L. Delia, « Le marché Panckoucke (1782-1832) ou l’ouverture de la connaissance », Congrès International d’Étude du Dix-huitième Siècle, Société Internationale d’Étude du Dix-huitième Siècle (SIEDS), Rotterdam (2015).

Participation à des sociétés savantes :

– Membre de la Société Diderot.

– Membre de la Société d’études leibniziennes de langue française.

– Membre de la Societas Leibnitiana Japonica.

– Membre de la Société Voltaire.

– Membre de la Société Française d’Étude du Dix-huitième siècle.

– Membre de la Société Japonaise d’Étude du Dix-huitième siècle.

– Membre de The Philosophical Association of Japan (2003-2012).

Les commentaires sont fermés.