CHANDELIER Cédric

Docteur en philosophie de l’Université Paul-Valéry Montpellier III (2013)

ATER en Histoire et philosophie des sciences, Ceperc (UMR 7304), Sciences et Humanités, Aix-Marseille Université, 2015-2016.

Postdoctorat à l’Institut du Cercle de Vienne / Institut Wiener Kreis (2014-2015), sur le sujet de recherche : « Révolution relativiste et naissance de l’empirisme logique : les problèmes métaphysiques à la base du néopositivisme (1905-1929) ».

wiener Kreis

Epistemonlogo

Membre du Groupe Epistemon

A soutenu en 2013 une thèse intitulée Crise des mathématiques et de la physique et réflexion philosophique de 1890 à 1910 en France (sous la direction du professeur Anastasios Brenner).

Résumé de la thèse :
La réflexion des épistémologues français, dans les années 1890-1910, au plus près des transformations que connaissent alors les mathématiques et la physique, prend la forme de la réhabilitation d’un lien naturel entre les sciences et la philosophie, et aboutit à l’institutionnalisation de ce lien. Les débats qui opposent l’intellectualisme à l’anti-intellectualisme révèlent un continuisme historique paradoxal. La conscience épistémologique se présente comme le reflet du mouvement qu’elle imprime à la base de toute théorie. L’union du conventionnalisme et du bergsonisme dans un nouveau positivisme, celui de « l’esprit », tend à faire de la thèse de la liberté une « doctrine ». Les résistances métaphysiques qui s’expriment face à la dogmatisation de la conscience épistémologique, au lieu d’affaiblir la tendance à l’inachèvement d’un état critique essentiellement compréhensif et durable, nourrissent l’imperfection de la synthèse naissante. L’intellectualisme et l’anti-intellectualisme se rejoignent dans un renoncement définitif à l’hypothèse de la chose en soi. L’ambition conventionnaliste de concilier création et accord éloigne le courant épistémologique « nouveau » de ses sources poincaréenne et bergsonienne, qui permettent de mesurer la portée ontologique de la relativité scientifique.

Champs de recherche :

Philosophie des mathématiques et de la physique
Histoire de la philosophie des sciences
Crise et révolution scientifiques
Science et métaphysique
Relativité et vérité

Enseignements :

ATER, Université d’Aix-Marseille (départements Sciences et Humanités, Mathématiques, Physique, Philosophie), 2015-2016 :
– « Les fondements de l’analyse et de la géométrie », département Mathématiques, UE Histoire des sciences, CM, TD, Licence 3
– « Histoire de la relativité », département Physique-Chimie, UE Histoire des sciences, CM, Licence 1
– « Calcul des prédicats », département Sciences et Humanités, UE Logique, langage, calcul, CM, TD, Licence 2
– « Paradoxes du continu » (séances de lecture), département Sciences et Humanités, UE Logique, langage, calcul,  CM, TD, Licence 2
– « L’éther et l’électromagnétisme », département Sciences et Humanités, UE Optique, vision, couleur, Licence 2
– Méthodologie de la dissertation, département Sciences et Humanités, UE Écrire et penser, Licence 3
– « Théorie physique et réalisme métaphysique », département Philosophie, UE Postulats d’existence, philosophie et histoire de la physique, CM, Master 1
– Séminaire de lecture, département Philosophie, UE Histoire et philosophie des sciences, CM, Master 1 et Master 2
– Direction de recherche, département Philosophie, UE Mémoire de recherche, Master 1

Allocataire-moniteur de 2007 à 2010, chargé de cours en 2011-2012, Université Paul-Valéry Montpellier III.

« Histoire de la philosophie », Licence 1, CM, TD, 2011-2012
« Philosophie des sciences », Licence 1, CM, 2009-2010
« L’expérience », Séance Agrégation, CM, décembre 2009
« Méthodologie », Licence 1, TD, 2008-2009 ; 2009-2010
« Projet Professionnel Personnalisé », Licence 1, TD, 2008-2009 ; 2009-2010
Enseignant référent PREL (Plan Réussite en Licence), Licence 1, 2008-2009 ; 2009-2010
« Panorama de l’histoire et de la philosophie des sciences contemporaines », Licence 2, TD, 2007-2008
« Philosophie et histoire des sciences : la logique et l’épistémologie », Licence 3, Agrégation, TD, 2007-2008
« Logique et argumentation philosophique », Licence 2, TD, 2007-2008.

Publications :

Science et liberté. Crise de la conscience et transformation de la science au tournant du XXe siècle, Paris, Hermann, 344 p.

Cedric Chandelier Science et libertePrésentation de l’éditeur :
Une synthèse paradoxale s’opère en France, au tournant du XXe siècle, entre les notions de liberté et de convention, de création et d’accord. En partant de la tension critique qui accompagne l’introduction du concept poincaréen de convention en mathématiques et en physique, Cédric Chandelier montre comment se forme un nouveau positivisme. La crise de la conscience née des transformations de la science a le caractère structurel d’un état qui se prolonge à travers la philosophie bachelardienne, et jusqu’à la récente tentative de conciliation entre l’épistémologie historique et la tradition analytique. La thèse défendue est que le positivisme a survécu à sa remise en cause au nom de la liberté. En revenant aux origines du conventionnalisme, l’auteur soutient qu’il est cependant possible de mesurer la dimension cosmique de l’action réflexive de la conscience.

– Cédric Chandelier (s. dir.), La naissance de l’épistémologie française – Histoire et perspectives, numéro spécial de la Revue de métaphysique et de morale, Paris, PUF, parution prévue le 15 juin 2016.

– « De la foi méthodique au dogme de la liberté : l’institutionnalisation de la conscience », La naissance de l’épistémologie française, numéro spécial de la Revue de métaphysique et de morale, C. Chandelier (s. dir.), Paris, PUF, parution prévue le 15 juin 2016.

– « Présentation », in La naissance de l’épistémologie française, numéro spécial de la Revue de métaphysique et de morale, C. Chandelier (s. dir.), Paris, PUF, parution prévue le 15 juin 2016.

– Cédric Chandelier, « M. Bitbol et J. Gayon (dir.), L’épistémologie française, 1830-1970, Paris, Éditions Matériologiques, 2015 », Revue d’histoire des sciences, « Analyses d’ouvrages », Paris, Armand Colin, parution prévue pour le numéro de juin 2016.

– Cédric Chandelier, « F. Fructeau de Laclos, Émile Meyerson, Paris, Les Belles Lettres, 2014 », Revue d’histoire des sciences, t. 68-1, « Analyses d’ouvrages », p. 226-227, Paris, Armand Colin, juin 2015.

Qu’est-ce qu’un héritage, volume édité par Sylvain Camilleri et Cédric Chandelier ; avec la collaboration rédactionnelle de Joan Mallet. Bucarest, Zeta Books, 2009, 205 p.

Qu'est ce qu'un heritage? Sylvain Camilleri Cedric Chandelier

– « Bibliographie des écrits et des enseignements de Gaston Milhaud », in Science, histoire et philosophie selon Gaston Milhaud. La constitution d’un champ disciplinaire sous la IIIe République, Anastasios Brenner et Annie Petit (dir.), Paris, Vuibert, 2009, 278 p.

Brenner science histoire philosophie Gaston Milhaud

– « Du sens commun à l’image poétique : langage et rupture épistémologique », in Bachelard et le règne du langage, à paraître.

Communications :

– Cédric Chandelier, C. Limbeck (de l’Université de Vienne, Autriche). « Le Cercle de Vienne – entre positivisme et réalisme », séminaire Epistemon, Université Montpellier 3, 13 octobre 2015.

– Cédric Chandelier, « Die Erneuerung der Begriffe des französischen Konventionalismus durch den logischen Empirismus nach der relativistischen Revolution (Le renouvellement des concepts du conventionnalisme français par l’empirisme logique suite à la révolution relativiste) », Institut du Cercle de Vienne, Université de Vienne, 12 juin 2015.

– Cédric Chandelier, « Der einsteinsche Realismus und die Entstehung des logischen Empirismus (Le réalisme einsteinien et l’émergence de l’empirisme logique) », Institut du Cercle de Vienne, Université de Vienne, 9 janvier 2015.

– « Révolution relativiste et empirisme logique », Congrès de la SFHST – Session Histoire de la physique théorique moderne, Université Lyon 1, 28-30 avril 2014.

– « De la foi méthodique du savant à la fonction critique du philosophe : la formation de l’autonomie épistémologique », Journées Jeunes Chercheurs SFHST (Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques) ENS, Paris, communication prévue le 29 novembre 2013.

– « Du sens commun à l’image poétique : langage et rupture épistémologique », Colloque International Bachelard et le Règne du langage, Université Paul-Valéry Montpellier III, novembre 2012.

colloque Bachelard 2012

– Conclusion du Colloque international des doctorants Frontières et invention. La dynamique de la création, ED 58, Université Paul-Valéry Montpellier III, 19 juin 2010.

frontieres et invention juin 2010

– « Crise et héritage dans la philosophie française des sciences au tournant des XIXe et XXe siècles », Colloque des étudiants et jeunes chercheurs en Philosophie « Qu’est-ce qu’un héritage ? », Université Paul-Valéry Montpellier III, 2008.

Organisation :

– Bouchan G., Chandelier C. Accueil et organisation, Workshop The Philosophy of Sciences That Received Philosophy of Science Neglected: Historical perspectives, European Science Foundation, Université Paul-Valéry Montpellier III, novembre 2011.

– Brugeron C., Chandelier C, Pierrard G. Organisation du Colloque international des doctorants Frontières et invention. La dynamique de la création, École Doctorale 58, Université Paul-Valéry Montpellier III, 17-19 juin 2010.
Chandelier C. Modérateur pour les sessions : « Frontières historiques » ; « Frontières scientifiques et conceptuelles ».

– Camilleri S., Chandelier C., Mallet J. Organisation du Colloque des étudiants et jeunes chercheurs en Philosophie : Les figures philosophiques du conflit, Université Paul-Valéry Montpellier III, 2009.

Les commentaires sont fermés.