Programme ANR-DFG : Images de l’Europe

Programme ANR-DFG 07-FRAL-005

« Concurrence et convergence : Images de l’Europe

dans les manuels scolaires allemands et français

de 1900 au temps présent »

Programme de recherche scientifique franco allemand
co-dirigé par Christian AMALVI, Eckhardt FUCHS et Simone LÄSSIG

 

allemand Europabilder

UPV nouveau logo

Georg Eckert Institut logo

CEDRHE

 

images de l'Europe      ANR_DFG

Responsables du projet :
– Pr. Dr. Christian AMALVI (Université Paul-Valéry Montpellier III)
– Pr. Dr. Eckhardt FUCHS (Georg-Eckert-Institut)
– Pr. Dr. Simone LÃSSIG (Georg-Eckert-Institut)

Chercheuses :
– Dr. Ewa ANKLAM (Georg-Eckert-Institut)
– Dr. Maguelone NOUVEL (Université Paul-Valéry Montpellier III)

Conseillers du projet :
– Dr. Brigitte MORAND (CEDRHE, IUFM Montpellier II)
– Dr. Rainer RIEMENSCHNEIDER (Montpellier)

Traduction : Isabelle QUILLÉVÉRÉ-EBERLE

images de l'Europe groupe

Le projet :

Le projet porte sur les représentations historiques et actuelles de l’Europe dans les manuels scolaires de deux États voisins qui se sont longtemps fait face en tant qu’« ennemis héréditaires », mais ont par la suite constitué le moteur du processus d’intégration européenne, et ont même réalisé récemment un manuel d’histoire commun. Le groupe de projet binational se propose d’examiner, à travers l’analyse des textes, cartes et illustrations de manuels d’histoire et de géographie français et allemands parus depuis 1900, comment les interprétations de l’Europe ont évolué, et quel rôle le fait de se démarquer de « l’autre » a joué ce faisant.

Le manuel scolaire comme source :

Les manuels scolaires transmettent des schémas d’interprétation et de perception, des compétences et des modèles d’identité en partie légitimés par l’État et/ou sociétalement consensuels. Ils constituent des médias de savoir socio-culturel tout aussi singuliers qu’ambivalents. Ils peuvent déclencher des conflits ethniques, politiques, culturels ou religieux, mais aussi contribuer à prévenir et à résoudre des conflits. Dans cette mesure, les manuels scolaires reflètent aussi les valeurs sur lesquelles les sociétés veulent fonder leur cohésion sociale et culturelle et établir leur légitimation politique.

Objectifs :

Une collection de sources virtuelle est en cours d’élaboration dans le cadre du projet. Cette collection, qui rassemblera des images de l’Europe numérisées, introduites et commentées en allemand, français et anglais, permettra d’appréhender l’Europe comme un champ discursif, certes marqué par des tensions et contradictions, mais aussi porteur de cohésion entre les deux pays, à partir même des débats autour de thèmes communs et de cultures de la mémoire.
Les manuels scolaires sont un média de savoir socioculturel d’une importance essentielle pour la construction et la formation d’identités. En tant que vecteurs du discours historique et des normes officielles de chaque État, ils sont le support privilégié de représentations collectives propres à chaque société et reflètent les valeurs sur lesquelles celles-ci désirent fonder leur cohésion sociale et culturelle. S’adressant aux « citoyens de demain », ils peuvent être à l’origine de conflits ethniques, politiques, culturels ou religieux, mais aussi contribuer à prévenir et à résoudre des conflits. Recueils de savoirs, « livres d’images » et outils pédagogiques, les manuels scolaires sont aujourd’hui mis à contribution par les chercheurs en tant que riches sources d’études.
Le projet porte sur les représentations historiques et actuelles de l’Europe et de « l’Européen » dans les manuels scolaires de deux pays voisins qui se sont longtemps fait face en tant qu’« ennemis héréditaires », mais qui ont par la suite constitué le moteur du processus d’unification européenne et ont même réalisé récemment un manuel scolaire d’histoire commun.
À l’aide d’une démarche comparée, transnationale, tant diachronique que synchronique, le groupe de projet binational se propose d’examiner à quelle époque, sous quelle forme et avec quels objectifs les constructions idéelles et interprétatives de l’Europe et de « l’Européen » ont fait leur entrée dans les manuels scolaires. A travers l’analyse de textes, cartes et illustrations de manuels d’histoire et de géographie français et allemands parus depuis 1902, les chercheurs des deux équipes de projet observent dans quelle mesure ces représentations ont évolué de part et d’autre pour conclure à la convergence et/ou à la divergence de vue entre les pays partenaires en fonction des périodes et des thèmes au programme.
Il s’agit ce faisant d’analyser les stratégies et les motifs respectifs qui poussent en France comme en Allemagne à réunir les constructions identitaires nationales et européennes, mais aussi de voir dans quelle mesure les deux États se sont rapprochés et mutuellement influencés dans leur conceptions de l’Europe, une question qui est aussi d’un grand intérêt pour la recherche sur le nationalisme, pour l’analyse scientifique des processus d’intégration européens, mais surtout pour les débats actuels portant sur un manuel d’histoire européen.
Pour les chercheurs français, la recherche documentaire s’effectue principalement au CEDRHE (Centre d’Études, de Documentation et de Recherches en Histoire de l’Education, Iufm Montpellier II) dont le fonds important (20 000 manuels scolaires) peut être complété par les collections de la BNF, de l’INRP (Institut National de la Recherche Pédagogique) et du Georg-Eckert-Institut (riche en manuels français). Les chercheurs allemands fondent, pour leur part, leurs travaux essentiellement sur les fonds du Georg-Eckert-Institut, dont la bibliothèque de conservation en manuels scolaires est une des plus riches d’Europe.
Dans le cadre de ce projet qui débouchera sur la publication d’une étude comparée franco-allemande, une collection de sources virtuelle est en cours d’élaboration. Cette collection rassemblera des images de l’Europe numérisées, introduites et commentées en allemand, français et anglais ; elle s’adressera aussi bien au chercheur en quête de données historiques et historiographiques sur l’Europe, qu’au visiteur passionné d’histoire culturelle européenne, attentif aux débats du temps et notamment aux questions de mémoire. Elle intéressera également les chercheurs engagés dans des travaux sur les manuels scolaires tout comme les spécialistes de l’image et des supports culturels de l’information et la communication.

Méthode :

Le recueil des données repose sur l’analyse de manuels scolaires d’histoire et de géographie du second cycle de l’enseignement secondaire (lycée, Gymnasium). Une large période historique a été délibérément choisie pour cette étude, afin de pouvoir établir des comparaisons non seulement synchroniques, mais aussi diachroniques. L’évolution des images de l’Europe sera retracée en sept coupes diachroniques s’orientant sur les grands tournants de l’histoire du XXe siècle. Le projet dépasse ce faisant le cadre classique de l’étude comparée de manuels scolaires, puisqu’il fait aussi appel aux méthodes de l’analyse d’images historique et examine dans quelle mesure l’outil heuristique d’une histoire croisée peut offrir de nouvelles perspectives. La « représentation » et « l’interpénétration » constituent dans ce contexte d’importantes catégories d’analyse, cette dernière étant vue comme une démarche active découlant de processus historiques et actuels. Les structures actives sur le long terme et les situations ponctuelles d’actions concrètes sont mises en relation entre elles.

Réalisations et publications :

Les résultats du projet présentent une triple originalité :

  • Une analyse synchronique et diachronique des « images de l’Europe » au sens large – et non pas seulement des images de la Construction européenne –, véhiculées par des manuels scolaires sur le « temps long » de l’Histoire (de l’Antiquité romaine à aujourd’hui) ;
  • Une analyse sur le « temps long » du manuel scolaire (XXème et début du XXIème siècle), en France comme en Allemagne (grandes tendances et évolutions) ;
  • Une mise en perspective des schémas d’interprétation nationaux, avec une comparaison trans-nationale inédite.

*Communications dans des colloques internationaux :

1. Ewa Anklam et Suzanne Grindel, « Europa im Bild – Bilder von Europa : Europarepräsentationen in deutschen, französischen und polnischen Geschichtsschulbüchern in historischer Perspektive », dans E. Matthes et H. Carsten (dir.), Das Bild im Schulbuch, Actes du colloque d’Ichenhausen (septembre 2008).

2. Maguelone Nouvel et Ewa Anklam, « Une recherche binationale inédite : le projet Images de l’Europe (Montpellier-Braunschweig) » : Premier colloque des projets en Sciences Humaines et Sociales ANR-DFG, 13-15 mai 2009, Saline Royale d’Arc-et-Senans (Franche-Comté).

colloque Arc et Senans mai 2009

3. Maguelone Nouvel et Ewa Anklam, « L’Europe et la Méditerranée dans les manuels scolaires français et allemands », dans Pierre Boutan, Bruno Maurer et Hassan Remaoun (dir.), La Méditerranée des Méditerranéens à travers leurs manuels scolaires, Actes du Colloque de Montpellier (12-14 novembre 2009), co-organisé par le laboratoire DIPRALANG (EA739 /UPV Montpellier III) et la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier (MSHM), Coll. « Manuels scolaires et sociétés », Paris, L’Harmattan, 2012, p. 45-70.

4. Maguelone Nouvel, « L’Europe en images : les représentations de l’UE dans les manuels scolaires d’histoire d’aujourd’hui », in Guillaume Bourgeois et Hélène Yèche (dir.), Signes, couleurs et images de l’Europe, Actes du colloque de Poitiers (janvier 2009) co-organisé par l’Université de Poitiers (MIMMOC EA 3812), Sciences-Politiques Poitiers et la Maison des Sciences de l’Homme, Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 239-255.

5. Brigitte Morand, « L’Europe au pied du mur : images de la guerre froide et imaginaire européen dans les manuels français depuis les années 1960, in Guillaume Bourgeois et Hélène Yèche (dir.), Signes, couleurs et images de l’Europe, Actes du colloque de Poitiers (janvier 2009), Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 205-220.

*Colloque final du projet ANR-DFG : Bruxelles, 2 mars 2011.

Introduction par les responsables du projet « Images de l’Europe » : Christian Amalvi (UM3) et Simone Lässig (GEI)
« Les représentations de l’Europe dans les manuels scolaires français et allemands » par Maguelone Nouvel-Kirschleger (UM3) et Ewa Anklam (GEI)
Discutants : Rainer Bendick (Geschwister Scholl Gymnasium, Osnabrück) et Michel Catala (Université de Nantes).
« Les représentations de l’Europe et le Musée de l’Europe », par Isabelle Benoît (Musée de l’Europe, Bruxelles)
« L’Europe dans la BD », par Alain Chante (Université Paul-Valéry, Montpellier)
Discutants : « Perspective de science politique et historique, perspective des sciences de l’Education », par Werner Weidenfeld (Ludwig-Maximilians-Universität, Munich) et Nicole Allieu-Mary (Institut National de Recherche Pédagogique, ENS de Lyon)
Présentation de la plate-forme internet du projet, par Steffen Sammler (GEI)
Discutants : Mme Doris Pack (membre du Parlement européen pour la RFA) et Bertrand Lécureur (Lycée Porte-Océane, Le Havre)

* Workshops ANR-DFG :

1. Séminaire organisé par Christian Amalvi (Université Montpellier 3) et Rainer Riemenschneider (GEI) : Université de Montpellier 3, 12-13 février 2008.

2. Séminaire organisé par Eckhart Fuchs (GEI) : Georg-Eckert Institut (Braunschweig), Salle des rencontres, 7 et 8 juillet 2008.

3. Séminaire organisé par Simone Lässig (GEI) et Eckhart Fuchs (GEI) : Georg-Eckert-Institut (Braunschweig), Salle des rencontres, 14 et 15 juillet 2009.

4. Séminaire organisé par Maguelone Nouvel-Kirschleger (CRISES, Université Montpellier 3) : Université Montpellier 3, Centre d’histoire moderne et contemporaine, 13 et 14 octobre 2010.

*Communications dans des séminaires scientifiques :

1. Maguelone Nouvel et Ewa Anklam, « Qu’est-ce qu’un Européen ? La représentation des civilisations à travers les manuels scolaires français et allemands », Conférence présentée dans le cadre des Séminaires « Histoire religieuse et sociale » du laboratoire C.R.I.S.E.S., Université Montpellier III, 9 juin 2010.

2. Maguelone Nouvel et Ewa Anklam, « Regards croisés : les représentations de l’Européen dans les manuels scolaires français et allemands », Conférence présentée dans le cadre des Séminaires « Manuels » organisés par la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier, sur « les représentations de « l’Etranger » dans les manuels », 10 juin 2010.

*Conférences invitées :

1. Maguelone Nouvel et Ewa Anklam, « La Construction européenne en « images » en France et en Allemagne », Conférence organisée par la Maison de l’Europe de Montpellier, Maison des Relations Internationales, 13 octobre 2010.

2. Maguelone Nouvel, « Image de l’Autre : L’Allemagne dans la Construction européenne au regard des manuels français (1960-2008) », Comédie du Livre de Montpellier (Salle Rabelais), « Café pédagogique » organisé par l’Association de la Mémoire pédagogique », 28 mai 2011.

comédie du livre

3. « Images de l’Europe dans les manuels scolaires français et allemands de 1900 au temps présent. Une perspective franco-allemande », Table ronde avec Christian Amalvi (UM3), Ewa Anklam (GEI), Maguelone Nouvel-Kirschleger (Université de Nîmes), Eckhardt Fuchs (GEI), Steffen Sammler (GEI) ; modération : Rainer Riemenschneider (chercheur émérite, GEI), Paris, Maison Henrich-Heine, 27 février 2013.

Images Europe Paris 2013

OLYMPUS DIGITAL CAMERA     OLYMPUS DIGITAL CAMERA

*Plate-forme internet :
Création d’une base de données, collection de sources virtuelles (en cours d’installation)

http://www.europabilder.org/fr/accueil.html

*Publication de l’étude finale (sous presse) :
Images de l’Europe dans les manuels français et allemands de 1900 à nos jours. Europabilder in deutschen und französischen Schulbüchern von 1900 bis zum Gegenwart, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.