Inventaire analytique de la correspondance d’Augustin-Pyramus de Candolle

Mercredi 5 novembre 2014 à 18 h

Université Paul-Valéry de Montpellier, site Saint Charles, salle 006

 

Patrick BUNGENER, Jardin botanique de Genève, Rédacteur-adjoint des revues Candollea et Boissiera.

bungener

Résumé :
La correspondance du botaniste genevois d’Augustin-Pyramus de Candolle (1778- 1841) fait l’objet depuis quelques années d’un inventaire détaillé aux Conservatoire et Jardin botaniques (CJB). Les grandes lignes de ce projet seront esquissées au cours de cette présentation. Cette correspondance, immense par son réseau qui couvre l’Europe entière (quelques 1270 correspondant(e)s de 25 nationalités différentes ont été recensés), encyclopédique par son contenu (quelques 5760 lettres reçues par Candolle ont été comptabilisées), est actuellement méticuleusement inventoriée via une base de donnée pour servir à des études prosopographiques. Ce projet livrera à long terme, couplé en sus avec les données du réseau épistolaire du fils de Candolle (Alphonse), une formidable banque de données informatisées qui permettra à la fois d’évaluer les grands centres d’activité de la botanique au cours du XIXe siècle comme de reconstituer, dans leur dimension sociale et scientifique, la transmission du savoir botanique et la dynamique des échanges de plantes et autres objets (livres, objets d’histoire naturelle) ayant présidé à la riche collection candolléenne, aujourd’hui déposée aux CJB.

Histoire et philosophie des sciences novembre 2014

Coordination :
Anastasios Brenner et Pierre-Yves Lacour
anastasios.brenner<at>univ-montp3.fr ; pierre-yves.lacour<at>univ-montp3.fr

Séminaire « Histoire et philosophie des sciences : science histoire et mémoire »

candollea        Epistemonlogo          boissiera

Les commentaires sont fermés.