Histoire et philosophie des sciences (2015 – 2016)

Séminaire  MSH-M, programme «Sciences et société»
– Histoire et philosophie des sciences – année universitaire 2015 – 2016

en partenariat avec le laboratoire CRISES

Epistemonlogo

Epistémologie Philosophie hIstoire des Sciences

et des TEchniques de MONtpellier

– Mardi 13 octobre 2015 (de 17h à 19h) :
Séminaire Epistemon : Le cercle de Vienne – entre positivisme et réalisme
Intervenants : Cédric CHANDELIER et Christoph LIMBECK-LILIENAU

Cercle de Vienne 2Résumés des communications ⇒

– Mercredi 3 décembre 2015 (17h) :
Arnaud SAINT-MARTIN :
Une science faite d’éloges et de grandeur : politique de la connaissance à l’Académie des sciences vers 1900
Université Paul-Valéry, Site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre

– 9 février 2016 :
Donato BERGANDI
(professeur au Museum national d’histoire naturelle) :
La crise écologique entre objectivité scientifique, engagement politique et le sabotage de la démocratie.
Université Paul-Valéry, Site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre, salle 214

– Mardi 17 mai 2016 (17h30) :
Wolf FEUERHAHN (CNRS, CAK) :
Grands partages ou petits découpages des savoirs? France/Allemagne (XIXe siècle).
Université Paul-Valéry, Site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre, salle 002
Résumé :
D’ouvrages en colloques, un «grand récit» de la modernité occidentale s’est imposé depuis une vingtaine d’années. Le diagnostic et la périodisation sont approximativement toujours les mêmes. Après une longue époque dominée par la pensée aristotélicienne qui aurait pensé nature et culture sans les opposer, Descartes et tous les représentants de la «révolution scientifique moderne» auraient inauguré une ère nouvelle marquée par un dualisme entre l’âme et le corps, la culture et la nature. Ce dualisme se serait traduit par un partage des savoirs. Dans ce récit, on attribue à l’Allemagne du XIXe siècle et à la distinction entre Geisteswissenschaften (sciences de l’esprit) et Naturwissenschaften (sciences de la nature) un rôle crucial.
L’objectif de cette conférence sera de revenir sur l’émergence de ce grand récit, les choix sur lesquels il repose, les objectifs contemporains qu’il a en vue et d’esquisser une autre approche historique des découpages des savoirs en s’appuyant sur les cas allemands et français au XIXe siècle

P. S. : Les dates des autres séminaires seront communiquées ultérieurement

 

logo CRISES

Les commentaires sont fermés.