12 novembre 2013 : Séphanie Roza, « Utopie et Révolution, le cas Gracchus Babeuf »

PENSER LA TRANSFORMATION


Séminaire de philosophie politique CRISES (E.A. 4424)

Mardi 12 novembre 2013 18h Site Saint Charles salle des colloques N°1

Université Paul-Valéry Montpellier III, Site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre (tramway Place Albert 1er)

Stéphanie ROZA : « Utopie et Révolution, le cas Gracchus BABEUF »

En 1796, la conjuration des Égaux, emmenée par Babeuf, étouffait dans l’œuf suite à une dénonciation. Les principaux animateurs de ce que Marx appela « le premier parti communiste agissant » étaient arrêtés, et à l’issue d’un des premiers grands procès politique de l’histoire contemporaine, condamnés. Le propos s’efforcera de retracer à grands traits, en suivant la trajectoire inséparablement intellectuelle et pratique, philosophique et politique, de Babeuf, les étapes d’une mutation décisive de l’utopie de la communauté des biens à travers les soubresauts révolutionnaires ; autrement dit, la manière dont l’utopie est devenue peu à peu un programme politique. On dégagera à la fois les sources philosophiques, et les conditions de possibilité historiques, d’une telle évolution. Ou comment les philosophes, ne se contentant pas d’interpréter le monde, avaient, dès 1789, déjà entrepris de le transformer.

Stéphanie ROZA est agrégée et docteure en philosophie politique. Elle enseigne en tant qu’ATER à l’Université de Grenoble II. Elle a réédité Le code de la nature de Morelly aux éditions La ville brûle en 2011, et le Dictionnaire des athées de Sylvain Maréchal aux éditions Laetoli (Espagne).

Site du séminaire : www. penser-la-transformation.org
contact : luc.vincenti@univ-montp3.fr

penser transformation affiche 12 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.