17 avril : Les parfums dans la Méditerranée antique.

 

Les fouilles archéologiques de parfumeries à Délos (Grèce),

Pompéi et Paestum (Italie)

par Jean-Pierre Brun (Professeur au Collège de France)

Mercredis Antiquité 17 avril 2013

Mercredi 17 avril à 20h30,

au Centre Rabelais, 27 Boulevard Sarrail, Montpellier
(entrée libre)

Centre Rabelais

Dès l’Âge du Bronze au moins, l’usage des parfums, au plutôt des huiles parfumées, a provoqué la mise au point de techniques complexes et a entraîné des flux commerciaux d’importation de matières premières, principalement des aromates, et d’exportation des parfums fabriqués dans des cités orientales, puis grecques et enfin italiques.
Les usages du parfum sont bien plus larges dans l’Antiquité que de nos jours. Ils sont utilisés pour la séduction, le bien-être, mais aussi comme médicaments, la pharmacie et la parfumerie n’étant pas distinctes. On les utilisait aussi pour le culte des divinités, notamment pour parer les statues de culte et pour les funérailles, afin de préparer le corps du défunt pour le voyage vers l’au-delà. Les parfums étaient composés de substances aromatiques et d’une matière grasse, le plus souvent une huile végétale. Tout l’art du parfumeur consistait à capter les odeurs de fleurs, de résines et d’aromates et à les fixer sur la base huileuse par le procédé de l’enfleurage à froid ou à chaud.
L’histoire des parfums est connue en partie par quelques sources telles que Théophraste à la fin du IVe siècle avant J.-C. et Pline au milieu du Ier siècle après J.-C. L’archéologie, quant à elle, fournit d’abondants documents sur le commerce grâce aux flacons qui se multiplient dès l’époque archaïque et grâce à la fouille d’ateliers de parfumeurs à Délos en Grèce, à Pompéi et à Paestum en Italie. Les recherches récentes sur ces thèmes, complétées par des analyses chimiques et des expérimentations, permettent d’interpréter les vestiges des installations comprenant pressoirs, cuves, chaudières et de comprendre la place des parfumeurs dans la société antique.

Cette vidéo-conférence est en ligne sur le site de la MSH de Montpellier

 

Programme des Mercredis de l’Antiquité 2012-2013 

Mercredis Antiquite 2012-2013

Les commentaires sont fermés.