15 novembre 2012 : Norbert Lenoir, Marx : de la critique du capitalisme à l’invention démocratique.

 

Aff15Nov2012

La crise sociale et économique nous montre ce que le capitalisme a toujours été : un système irréversiblement anarchique et inégalitaire. Quand il semble fonctionner, c’est toujours au profit d’une minorité et aux dépens de ceux qui produisent les richesses. Quand il ne marche plus, il entraîne la majorité des salariés dans sa chute. La pensée de Marx nous aide à comprendre que ce système économique fonctionne nécessairement à l’inégalité car il place en son cœur la contradiction entre le capital et le travail. Mais la critique du capitalisme chez Marx n’est pas seulement économique. Elle se prolonge par l’invention d’une démocratie, celle que Marx a vue dans la Commune de Paris : une démocratie sociale, émanation de la lutte des classes. La pensée de Marx nous permet de prendre position au sujet de notre monde contemporain : voulons-nous le système actuel, qui n’est que le paravent d’une oligarchie élective, ou voulons-nous une démocratie qui s’inaugure dans la revendication de l’égalité réelle et qui puise sa force dans la résistance à la soumission ?

contact : luc.vincenti@univ-montp3.fr

Calendrier du séminaire de philosophie politique Penser la transformation (2012-2013) →

Les commentaires sont fermés.