Science et non-science dans l’œuvre de Georges Canguilhem La notion d’idéologie scientifique

 

 Séminaire 2015 du Groupe Épistémon Science et non-science

Mardi 24 mars 2015, 17h-19h 

Université Paul-Valéry, Site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre, Salle 209

Epistemonlogo

Simone MAZAURIC, Professeur émérite de philosophie Université de Lorraine

La question de la distinction entre science et non-science a d’abord été sans doute pour Georges Canguilhem  une question pratique, celle de savoir ce que l’historien des sciences doit faire de la non-science. Mais cette question pratique soulevait inévitablement une question théorique : qu’est-ce que la non-science ?
Pour tenter de répondre à ces deux questions, Georges Canguilhem a forgé à la fin des années 1960 la notion d’idéologie scientifique. Nous nous attacherons par conséquent à mettre en évidence à partir de la lecture attentive de l’article qu’il a consacré à cette question, « Qu’est-ce qu’une idéologie scientifique ?», les raisons pour lesquelles il a pensé trouver dans cette notion un moyen de répondre à cette double question.
Ce faisant, nous mettrons cependant aussi en évidence les importantes difficultés théoriques qu’elle soulève avant de poser en conclusion la question de sa fécondité heuristique : pouvait-elle réellement permettre de renouveler, selon une voie originale et de façon significative, la question de la démarcation entre science et non-science ?

Epistemon 2015 Simone Mazauric

Les commentaires sont fermés.