Actualités

LexArt « WORDS FOR ART : The rise of a terminology (1600-1750) » (ERC-AdG n°323761) 

LOGO-ERC-standardProjet de mission archéologique conjointe sur le site de Tell Qilah (Territoires Palestiniens)

Appel à communication : Le(s) Miroir(s) en tant qu’objet(s) et métaphore(s), Journées d’études interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (octobre/novembre 2014)

 —————————————————————————————————————————————————————– 

Jeudi 24 et vendredi 25 avril

Colloque international annuel du séminaire « Penser la transformation » : Transition sociale, sociétés de transition, Université Paul-Valéry, Site St Charles, Salle des colloques n°2.

Programme →

CollTrans014Aff2-1015W

—————————————————————————————————————————————————————–

Vendredi 25 avril
Séminaire du Groupe de Recherche sur l’Afrique Antique (G.R.A.A.)

graaCalendrier 2014 du séminaire →

—————————————————————————————————————————————————————–

Mercredi 14 mai

Séminaire d’histoire religieuse et sociale

Université Paul-Valéry, site Saint-Charles, salle 006 (de 14h15 à 16h15)

- Christiane RAFIDINARIVO, docteur  en Sciences politiques HDR, Chargé d’enseignement à l’Université de la Réunion :
« Religion,  politique et relations internationales à Madagascar»

- Alexandre DEL VALLE, doctorant à l’Université Paul-Valéry  Montpellier III : « Juifs et chrétiens en terre d’islam (XIXe-XXe siècles) »

Calendrier des séances du séminaire 2013-2014 →

—————————————————————————————————————————————————————–

Mercredi 14 mai  à l’Auditorium du Musée Fabre à 18h30 :

Mercredis de l’Antiquité
Agnès ROUVERET, Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre UMR 7041 Archéologies et Sciences de l’Antiquité : « Poseidonia-Paestum, cité-frontière des Grecs d’Occident »

Les recherches menées depuis près de trente ans à Poseidonia-Paestum permettent d’aborder sous des angles multiples l’histoire d’une cité grecque qui fut fondée vers 600 av. J.-C. par des colons grecs venus de Sybaris, passa à la fin du Ve siècle av. J.-C. sous
l’hégémonie de groupes de langue osque, les Lucaniens, avant de devenir une colonie de droit latin en 273 av. J.-C. Les travaux menés sur la ville, les nécropoles, le territoire et ses frontières relèvent de l’histoire urbaine et d’une histoire culturelle située à la croisée entre l’archéologie et l’anthropologie. La nouvelle communauté qui se développe au IVe siècle av. J.-C. représente -t- elle, comme le déplore le philosophe Aristoxène de Tarente, une « barbarisation » de la cité grecque ? Quelle est la part de rupture apportée par la déduction de la colonie latine ? Une analyse conjointe de la trame urbaine, des tombes, de leurs décors peints et des lieux du sacré permettra de souligner les nouveaux questionnements qui surgissent des résultats acquis.

mercredi 14 mai 2014Programme des Mercredis de l’Antiquité →

—————————————————————————————————————————————————————–

Jeudi 15 mai (de 18 à 20h)

Université Paul-Valéry, site Saint Charles, salle des colloques n°2
Conférence Les soldats algériens pendant la Grande Guerre : Expériences de guerre, rapports à la foi et à la citoyenneté, par Richard Fogarty (Université de l’État de New York).

—————————————————————————————————————————————————————–

Vendredi 16 mai
Séminaire du Groupe de Recherche sur l’Afrique Antique (G.R.A.A.)

graaCalendrier 2014 du séminaire →

—————————————————————————————————————————————————————–

Mercredi 21 mai (17h)
Université Paul-Valéry, Site Saint-Charles, Salle des Colloques n°2

Journées de l’Antiquité : « Le culte des poètes en Grèce ancienne », par Flore KIMMEL

Les grands poètes de la Grèce archaïque et classique ont suscité auprès des générations ultérieures des comportements, trop souvent méconnus, qui tiennent à la fois de la dévotion religieuse et de la commémoration des grands hommes. Les hommages peuvent prendre des formes diverses : émission de monnaie à leur effigie, érection de monuments ou de sanctuaires en leur honneur, accomplissement de rituels ou de cérémonies commémoratives… À travers quelques exemples concernant les poètes  Homère, Hésiode, Archiloque, Pindare, Eschyle, Sophocle et Euripide,  nous évoquerons différents modes de fréquentation du poète défunt qui  concourent à assurer sa survie dans la mémoire collective et nous  verrons comment, tout en rappelant sa place fondatrice dans la culture  grecque, ils servent de support à l’expression d’un patriotisme à la  fois local et panhellénique.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.